De Havilland D.H.110 Sea Vixen

De Havilland D.H.110 Sea Vixen


Fiche descriptive

Appareil : De Havilland D.H.110 Sea Vixen
Constructeur : De Havilland Aircraft Company Ltd.
Désignation : D.H.110
Nom / Surnom : Sea Vixen
Code allié / OTAN :
Variante :
Mise en service : 1958
Pays d'origine : Royaume-Uni
Catégorie : Chasseurs des années 60-80
Rôle et missions : Chasseur-intercepteur embarqué

Histoire

De Havilland D.H.110 Sea Vixen :
une allure particulière

Le Sea Vixen a été conçu pour concurrencer le Gloster Javelin et pour fournir à la RAF et la Navy un chasseur tous temps avec radar et missiles puissants capable d’intercepter la nouvelle génération des bombardiers à réaction. Il y avait un besoin pressant de remplacer les versions de chasse de nuit du Meteor et du Venom.

Le Sea Vixen a volé la première fois en septembre 1951 et a bientôt trouvé les faveurs de l’amirauté. L’accident de 1952, où un prototype s’est désintégré à Farnborough, a décidé la RAF de choisir le Javelin indiscutablement inférieur. La Navy a cependant conservé son choix pour le Sea Vixen, et le premier Vixen navalisé a volé en juin 1955, avec un premier appontage en avril 1956.

La version FAW1 est entré en service dans 1958 armés de missiles Firestreak donnant à la marine son premier intercepteur armé de missile. Pour cette version, 119 exemplaires ont été construits. Un dispositif peu commun sur le Sea Vixen est sa verrière d’habitacle placée à gauche de l’avion. L’observateur est assis derrière et à la droite du pilote, niché dans le fuselage, avec seulement une petite fenêtre pour regarder hors de l’appareil.

Une version améliorée avec des moteurs Avon 208 et une capacité accrue en carburant a été désigné FAW2. Cette version était armée de missiles Red Top, et est entrée en service en février 1964. Seulement 29 exemplaires nouveaux ont été fabriqués, mais environ 67 FAW1 ont été convertis.

Le Sea Vixen a opéré sur tout le globe, y compris pendant la confrontation indonésienne et la crise d’Aden, avant d’être retiré de la ligne de front en janvier 1971. Après le service de première ligne quelques exemplaires ont été convertis en avions cible D3 et une tentative de transformer le surplus important de Sea Vixen en ravitailleur n’a pas été concluante.

Photos

Caractéristiques techniques

Modèle : De Havilland Sea Vixen FWA Mark 1
Envergure : 15.24 m
Longueur : 17.00 m
Hauteur : 3.30 m
Motorisation : 2 turboréacteurs Rolls Royce Avon RA28 Mk 208
Puissance totale : 2 x 5102 kgp.
Armement : 4 missiles
907 kg de bombes
Charge utile : -
Poids en charge : 16783 kg
Vitesse max. : 1050 km/h à 6100 m
Plafond pratique : 14630 m
Distance max. : 965 Km
Equipage : 2
[...] Passez dans le comparateur...

Plan 3 vues

Plan 3 vues du De Havilland D.H.110 Sea Vixen

Profil Couleur

Profil couleur du De Havilland D.H.110 Sea Vixen

Vidéo

Actuellement aucune vidéo n'est disponible dans nos bases de données

A voir également

0
A partir de la deuxième moitié des années 60 Sukhoi étudia la possibilité de développer une version plus puissante du Su-9, capable d'assurer des...

0
Le Sukhoï Su-15 Flagon fut conçu pour remplacer les Su-9 et Su-11 qui montraient leurs faiblesses au niveau des interceptions longue distance. Le développement...

0
Lorsqu'il fit son apparition en 1960, le prototype de chasseur ADAV (c'est à dire avion à décollages et atterrissages verticaux) Hawker-Siddeley P.1127 Kestrel révolutionna la vision qu'on...
Passionné d'aéronautique et formateur en Web et PAO, il est le fondateur, en 1999, de l'encyclopédie de l'aviation militaire www.avionslegendaires.net. Administrateur et rédacteur en chef du blog, il vous fait partager ses avis et coups de coeur (ou de gueule) sur l'actualité aéronautique.