Douglas A-26 Invader

Douglas A-26 Invader


Fiche descriptive

Appareil : Douglas A-26 Invader
Constructeur : Douglas Aircraft Company
Désignation : A-26
Nom / Surnom : Invader
Code allié / OTAN :
Variante :
Mise en service : 1944
Pays d'origine : Etats-Unis
Catégorie : Bombardiers avant 1950
Rôle et missions : Bombardier léger

Histoire

Douglas A-26 Invader :
un bombardier léger optimal

L’A-26 était un avion bimoteur de bombardement de précision à moyenne altitude et d’attaques rapides à basse altitude. L’Invader était rapide et puissant, répondant largement aux caractéristiques de l’USAAF concernant un bombardier léger et puissamment armé. Sa participation à la WWII était minime, mais l’US Air Force les a utilisés jusqu’en 1961, y compris le combat en Corée et ensuite pendant la guerre du Viêt-Nam.

Après une commande de trois prototypes en juin 1941, le premier appareil vola le 10 juillet 1942. Désigné XA-26, il se présentait comme un bombardier traditionnel doté de mitrailleuses installées dans une verrière avant. Le second prototype appelé XA-26A avait l’aspect d’un chasseur nocturne et comportait quatre mitrailleuses lourdes dans une tourelle télécommandée dans le dos et quatre canons de 20 mm dans le ventre. Enfin, le troisième et dernier des prototypes remporta la faveur des Américains. Nommé XA-26B, il était armé d’un canon de 75 mm installé à l’avant. Ils remplacèrent le canon lourd par six mitrailleuses lourdes dans le nez et ils ajoutèrent quatre mitrailleuses deux à deux dans des tourelles sur le dos et sur le ventre.

Le A-26 était également relativement modulable en ce sens qu’on pouvait ajouter dix mitrailleuses dans les ailes ou encore, soit des bombes supplémentaires, soit des réservoirs supplémentaires, soit seize roquettes. La première version de série, la A-26B construite à 1 355 exemplaires, apparut au milieu 1944 en Europe et eut son baptême du feu le 19 novembre de la même année. Les forces armées Américaines du Pacifique en furent dotés quelques mois plus tard. Le A-26C de 1945 fut construit à 1 091 exemplaires était doté d’un armement réduit et d’un nez en verre. Dans l’immédiat de l’après-guerre avec la suppression de la catégorie A (bombardier léger) et la radiation des B-26 Marauder, les quelques A-26 qui restèrent en service furent renommés B-26. Au cours de la guerre de Corée, les fraichement renommés B-26 eurent un emploi intense. Une de ces machines participa même au dernier bombardement du conflit. Le nombre total d’Invader construit s’éleva à 2 446 exemplaires.

Photos

Caractéristiques techniques

Modèle : Douglas A-26B Invader
Envergure : 21.33 m
Longueur : 15.45 m
Hauteur : 5.63 m
Motorisation : 2 moteurs Pratt & Whitney R-2800-27
Puissance totale : 2 x 2000 ch.
Armement : 20 mitrailleuses de 12,7 mm
1.815 kg de bombes en soute
910 kg sous voilure
Charge utile : -
Poids en charge : 15876 kg
Vitesse max. : 571 km/h
Plafond pratique : 9600 m
Distance max. : 2900 Km
Equipage : 3
[...] Passez dans le comparateur...

Plan 3 vues

Plan 3 vues du Douglas A-26 Invader

Profil Couleur

Profil couleur du Douglas A-26 Invader

Vidéo

A-26 Invader en meeting

A voir également

0
Face à la menace sans cesse renouvelée de la toute puissante Marine Impériale Japonaise, la Navy basait une partie de sa doctrine d'emploi de...

0
Au cours des années 1930, les industriels aéronautiques japonais tentèrent de rattraper leur retard sur leurs homologues américains et européens. S'ils reçurent les conseils...

0
Le DB-3 (pour Dalniy Bombardirovschik - «bombardier à longue portée») fut conçu en 1933 par A.N Iliushin (qui venait nouvellement d'être nommé directeur du...
Passionné d'aéronautique et formateur en Web et PAO, il est le fondateur, en 1999, de l'encyclopédie de l'aviation militaire www.avionslegendaires.net. Administrateur et rédacteur en chef du blog, il vous fait partager ses avis et coups de coeur (ou de gueule) sur l'actualité aéronautique.