Douglas C-118 Liftmaster

Douglas C-118 Liftmaster


Fiche descriptive

Appareil : Douglas C-118 Liftmaster
Constructeur : Douglas Aircraft Company
Désignation : C-118
Nom / Surnom : Liftmaster
Code allié / OTAN :
Variante : DC-6, R6D
Mise en service : 1948
Pays d'origine : Etats-Unis
Catégorie : Avions de transport
Rôle et missions : Transport de personnels, évacuations sanitaires, transport du Président des Etats-Unis.

Histoire

Douglas C-118 Liftmaster :
Le transatlantique militaire.

En 1944, l’US Army Air Force demanda à Douglas de développer un avion de transport à long rayon d’action pouvant emporter 40% de charge de plus que les Douglas C-54. Alors que les états-majors alliés voyaient la guerre se terminer rapidement en Europe, leur vision des choses étaient tout autre sur le théâtre d’opération du Pacifique. Douglas commença à étudier un appareil qui, extérieurement, ressemblait à un gros C-54. Le prototype, désigné XC-118, était un appareil radicalement nouveau. Il fut présenté, sous forme d’ébauche, à l’état major américain en juillet 1945. La capitulation allemande entraina par la suite de nombreuses annulations au sein des constructeurs aéronautiques alliés mais le XC-118 ne fut pas concerné. Il réalisa son premier vol le 15 février 1946. Les officiels américains, civils et militaires, furent impressionnés par le nouvel avion. Le XC-118 reçut le nom de baptême de Liftmaster.

Douglas décida alors d’en développer une version civile sous la désignation de DC-6. Cette nouvelle version réalisa son premier vol le 29 juin 1946. Une première commande arriva du transporteur American Airlines concernant le DC-6. Les militaires, eux, commandèrent leur C-118 en octobre 1946. L’US Army Air Force (devenu US Air Force en 1947) commanda un total de 100 machines au standard C-118A. Ces appareils devaient être capables de transporter soit du fret soit des passagers. Dans la première configuration les C-118A pouvaient emporter plus de douze tonnes entre l’Amérique et l’Europe, tandis que la seconde permettait le transport de 74 passagers assis ou de 60 blessés sur brancard ainsi que de 11 médecins et infirmières. L’US Air Force acheta également un DC-6B civil qu’elle rebaptisa VC-118A et qu’elle affecta au transport exclusif du Président des Etats-Unis Harry Truman. Le VC-118A fut nommé The Independance et fut le premier avion militaire américain à recevoir le code d’Air Force One.

L’US Navy qui cherchait à disposer d’un avion de transport à long rayon d’action étudia deux possibilités : le Douglas C-118A Liftmaster ou le Lockheed C-121A Constellation. Ce fut finalement le Liftmaster qui fut commandé à hauteur de 65 exemplaires. Les 61 premiers, désignés R6D-1, étaient en fait des DC-6A de transport de fret sur lesquels la Navy décida de monter un système d’aménagement rapide en configuration mixte fret/passagers. Les quatre exemplaires suivants, désignés R6D-1Z, étaient des avions de transport d’état-major destiné au Secretary of Navy et aux amiraux américains. En 1962, lors de l’uniformisation des désignations, les deux versions furent respectivement redésigné C-118B et VC-118B.

Les Liftmaster de l’US Air Force participèrent activement à la Guerre de Corée en tant qu’avions de transport sanitaires et, dans les premiers mois de la Guerre du Viêtnam ils transportèrent les matériels peu volumineux nécessaires à l’engagement américain. Les appareils de la Navy eurent comme missions principales le transport rapide du matériel, courrier, et hommes entre les Etats-Unis et ses bases en Europe et en Asie.

De nos jours seul l’Escuadron 301 de la Fuerza Aeréa Mexicana utilise encore des C-118A. Trois de ces avions, basés à quelques kilomètres de Mexico-City, remplissent des missions logistiques. Le Mexique  les a remplacés en 2010 par des avions Antonov An-32.

Dans les années 1960 le constructeur américain Conair développa une version bombardier d’eau du DC-6B. Cette version se caractérisait par un lourd réservoir, capable de contenir jusqu’à 60 000 litres d’eau ou de retardant, qui occupait toute la cabine et dépassait sous le fuselage. Ce bombardier d’eau fut acquis à plus de 30 exemplaires par l’US Forestry Office (agence fédéral des eaux et forêts américaines) pour lutter contre les feux de forêts dans le nord et l’ouest des Etats-Unis. Plusieurs de ces avions volent encore de nos jours. En France la Sécurité Civile utilisa aussi deux DC-6B jusqu’au début des années 90, ces avions furent remplacés par des C-130 Hercules civils loués à une société américaine.

Quelques DC-6 et C-118 sont actuellement préservés dans des musées dont le fameux VC-118A du Président Trumman qui se trouve actuellement à l’US Air Force Museum. L’Afrique du Sud et les Pays-Bas exposent eux aussi de magnifiques DC-6 sous des couleurs civils dans leur musée national respectif.

Photos

Caractéristiques techniques

Modèle : Douglas C-118A Liftmaster
Envergure : 35.81 m
Longueur : 32.18 m
Hauteur : 8.74 m
Motorisation : 4 moteurs en étoile Pratt & Whitney R-2800-CB17 Double Wasp
Puissance totale : 4 x 2500 ch.
Armement :
Charge utile : 74 passagers ou 60 brancards ou 12 200 kg de fret
Poids en charge : 48530 kg
Vitesse max. : 565 km/h à 3400 m
Plafond pratique : 7700 m
Distance max. : 7600 Km
Equipage : 3 à 7
[...] Passez dans le comparateur...

Plan 3 vues

Plan 3 vues du Douglas C-118 Liftmaster

Profil Couleur

Profil couleur du Douglas C-118 Liftmaster

Vidéo

Douglas C-118 au roulage

A voir également

0
La société Fiat, bien connue avant la guerre pour ses nombreuses créations aéronautiques conçut le G.222 en réponse à une spécification de l'OTAN émise...

0
Apparu en 1935, le Goéland fut l'un des avions commerciaux les plus répandus et le plus réussi de l'entre-deux-guerres. Ce bimoteur de transport léger,...

0
Quand au début des années 1960, les ingénieurs britanniques John Britten et Desmond Norman se lancent dans la conception d'un bimoteur d'affaires et de...
Arnaud
Passionné d'aviation tant civile que militaire depuis ma plus tendre enfance, j'essaye sans arrêt de me confronter à de nouveaux défis afin d'accroitre mes connaissances dans ce domaine. Grand amateur de coups de gueules, de bonnes bouffes, et de soirées entre amis.