Embraer EMB 312 Tucano

Embraer EMB 312 Tucano


Fiche descriptive

Appareil : Embraer EMB 312 Tucano
Constructeur : Empresa Brasileira de Aeronautica
Désignation : EMB 312
Nom / Surnom : Tucano
Code allié / OTAN :
Variante :
Mise en service : 1983
Pays d'origine : Brésil
Catégorie : Avions d'entraînement
Rôle et missions : Avion d'entraînement et attaque légère au sol

Histoire

Embraer EMB 312 Tucano :
l’avion brésilien qui fait école

Dans les années 1970, la Força Aéra Brasileira (FAB) était à la recherche d’un nouvel appareil en mesure de remplacer ses vieillissants Cessna T-37C. Sous la férule d’une dictature militaire à cette époque, le Brésil ne pouvait compter sur l’importation d’avions étrangers, puisque sous embargo. Le choix d’un appareil conçu et construit au Brésil s’imposa donc.

Au printemps de 1977, le ministère brésilien de la défense lança un appel de propositions auquel répondirent les avionneurs Embraer et Indústria Aeronáutica Neiva. Neiva présenta l’YT-25B Universal II basé sur l’avion école T-25 Universal déjà en service à la FAB. Embraer proposa l’EMB-301 soit avec moteur à pistons ou turbopropulseur. En 1978, la FAB confia à Embraer la tâche de poursuivre le développement d’un appareil turbopropulsé d’entraînement avancé et d’attaque légère au sol.

Le premier vol de l’Embraer EMB 312 eut lieu en 1980 et reçut le nom Tucano (Toucan) en 1981. Deux versions furent développées : le T-27 utilisé uniquement pour l’entraînement et le AT-27 doté de capacités d’attaque au sol grâce à 4 points d’accrochage sous les ailes permettant l’emport de 450 kg de roquettes, de bombes ou de mitrailleuses de 12,7 mm. Les premières livraisons des 151 EMB 312 (dont 133 AT 27) commandés par la FAB débutèrent à compter de 1983. Les AT 27 sont notamment utilisés pour la lutte antiguérilla et contre les narcotrafiquants. Des T-27, aux couleurs caractéristiques du Brésil, équipèrent également la patrouille nationale de voltige « Esquadrilha da Fumaça » jusqu’en 2012.

Plus de 600 appareils ont été construits à ce jour, et volent sous les couleurs d’une quinzaine de pays dont : Angola, Argentine, Colombie, Égypte, France, Grande-Bretagne, Honduras, Guatemala, Iran, Iraq, Kenya, Koweït, Paraguay, Pérou, République Dominicaine et Venezuela.

Afin de remplacer ses vénérables Jet Provost, la Royal Air Force opta pour le Tucano car son pilotage s’apparente à celui d’un avion à réaction tout en ayant un coût moindre d’opération. Désigné S312 Tucano T1, plus de 130 appareils furent construits sous licence en Irlande du Nord par Shorts Brothers. La version britannique est équipée d’un moteur Garrett TPE331-12B de 1 100 ch. qui entraîne une hélice Hartzell à quatre pales. Les échappements du moteur sont situés sous le fuselage plutôt que latéralement. De plus, l’aménagement de l’habitacle a été modifié afin de faciliter la transition vers le BAe Hawk.

Développé pour l’Armée de l’air française désireuse de remplacer ses Fouga Magister, l’EMB 312F est motorisé avec une Pratt & Whitney Canada PT 6-A25C et se caractérise par une structure renforcie, des équipements de dégivrage, une avionique française et un aérofrein ventral. L’École de l’air en possède 80 basés à Salon-de-Provence depuis 1993.

Pour participer au concours « Joint Primary Aircraft Training System (JPATS) » des forces armées américaines, Embraer proposa le EMB 312H caractérisé par une motorisation poussée à 1 600 ch. et une avionique moderne. Bien qu’ayant perdu le concours face au Beech Pilatus PC-9 (désigné T-6 Texan II), cette version évolua vers le EMB 314 Super Tucano.

Photos

Caractéristiques techniques

Modèle : Embraer T 27 (EMB 312) Tucano
Envergure : 11.14 m
Longueur : 9.81 m
Hauteur : 3.97 m
Motorisation : 1 moteur Pratt & Whitney Canada PT 6-A25C
Puissance totale : 1 x 750 ch.
Armement : -
Charge utile : -
Poids en charge : 3175 kg
Vitesse max. : 448 km/h
Plafond pratique : 9144 m
Distance max. : 2055 Km
Equipage : 2
[...] Passez dans le comparateur...

Plan 3 vues

Plan 3 vues du Embraer  EMB 312 Tucano

Profil Couleur

Profil couleur du Embraer  EMB 312 Tucano

Vidéo

Esquadrão de Demonstração Aérea Virtual

A voir également

0
Avec l’imminence d’une nouvelle guerre mondiale à la fin des années 1930, Sherman Fairchild, fondateur de l’entreprise Fairchild Engine & Aircraft Corporation, développa une...

0
Fin 1933, l'ingénieur Louis Corroler, responsable des programmes multimoteurs chez l'avionneur, se lança dans l'étude et le développement d'un petit bimoteur destiné au transport...

0
Durant la Guerre Froide, plusieurs avionneurs du Pacte de Varsovie tentèrent de s'affranchir de la domination technologique de Moscou. Ce fut le cas du...
Marcel
Fils d’un militaire de l’armée de l’air canadienne (il est tombé dedans quand il était petit…) et biologiste qui adore voler en avion de brousse, ce rédacteur du Québec apprécie partager sa passion de l'aéronautique avec la fraternité francophone d’Avions Légendaires.