Vous êtes ici : Accueil >> Encyclopédie de l’aviation militaire >> Avions d'entraînement >> Embraer EMB 314 Super Tucano

Embraer EMB 314 Super Tucano

Aller à : Histoire Caractéristiques Plans 3 vues Profil couleur Photos Vidéo

Fiche descriptive

Appareil :Embraer EMB 314 Super Tucano
Constructeur : Empresa Brasileira de Aeronautica
Désignation :EMB 314
Nom / Surnom :Super Tucano
Code allié / OTAN :
Variante :
Mise en service :1999
Pays d’origine :
Catégorie :Avions d'entraînement
Rôle et missions :Avion d'entraînement avancé, lutte antiguérilla, attaque au sol, interception

Historique

Embraer EMB 314 Super Tucano :
le gendarme de l’Amazonie

Avec la mise en place du système de surveillance de l’Amazonie ou SIVAM (Sistema de Vigilância da Amazônia) amorcé dans les années 90, le gouvernement du Brésil visait à améliorer la surveillance de ce territoire six fois plus vaste que la France. Grâce au déploiement d’un réseau de radars terrestres et d’une flotte d’Embraer R-99, un système de détection et de commandement aéroporté (souvent reconnu par l’acronyme anglais AWACS), le Brésil dispose enfin des moyens nécessaires pour mieux surveiller cet espace aérien. Le contrôle de cet espace, notamment à des fins de lutte aux narcotrafiquants, nécessitait de plus un nouvel avion léger d’interception et d’attaque au sol afin de remplacer les Aermacchi M.B.326G Xavante devenus désuets.

C’est ainsi que le projet ALX fut lancé par l’armée de l’air brésilienne à la recherche d’un rapide avion turbopropulsé à long rayon d’action, capable de voler de jour comme de nuit sous toutes les conditions météorologiques. L’avionneur Embraer répondit à cette demande en développant ses premiers prototypes ALX en 1992, qui étaient en fait des EMB 312 Tucano améliorés. Des modifications majeures furent apportées aux prototypes suivants et l’appareil reçut conséquemment un nouveau nom, soit l’EMB 314 Super Tucano. La Força Aéra Brasileira (FAB) demanda de concevoir deux versions de l’EMB 314 : l’A-29B à deux sièges pouvant servir à l’entraînement avancé ainsi que l’A-29A à un seul pilote qui bénéficie d’un réservoir additionnel de carburant permettant d’allonger son rayon d’action.

Le Super Tucano est doté d’un turbopropulseur Pratt & Whitney Canada PT6A-68C deux fois plus puissant que celui du Tucano et actionnant une hélice Hartzell à cinq pales. Son fuselage est également plus long et deux mitrailleuses de 12,7mm Herstal M3P sont incorporées dans des ailes reprofilées. Effectuant fréquemment des missions à basse altitude, et donc exposé à des tirs terrestres, l’habitacle du Super Tucano est protégé par un blindage en Kevlar. Un train d’atterrissage renforci permet d’utiliser des pistes sommairement aménagées. L’appareil possède 5 points d’accrochage, dont un sous le fuselage, permettant d’emporter jusqu’à 1 500 kg d’armement selon diverses combinaisons. Ainsi, un canon de 20 mm peut être installé sous le fuselage, auquel s’ajoutent soit des bombes lisses ou guidées, des roquettes ou des missiles. Les missiles sont soit des AIM-9 Sidewinder, des MAA-1 Piranha ou des Python 3/4. Des réservoirs extérieurs de carburant peuvent également être utilisés afin d’augmenter l’autonomie de l’appareil.

Le Super Tucano est doté d’un système sophistiqué de navigation et d’attaque contrôlés par deux ordinateurs de bord. Il dispose d’un afficheur tête haute et d’un FLIR (Forward Looking Infra-Red) AN/AAQ-22 SAFIRE situé sous le fuselage. Ce FLIR permet de fournir une image de la cible en pleine nuit ainsi que ses coordonnées. L’avionique provient en très grande partie de l’entreprise israélienne Elbit Systems.

En 2008, la Força Aéra Brasileira (FAB) avait pris livraison de 99 Super Tucano. L’armé de l’air colombienne compte 25 appareils notamment utilisés lors de missions antiguérilla contre les Forças Armadas Revolucionarias da Colômbia (FARC). Embraer a également livré nombre d’exemplaires à la République Dominicaine, au Chili, au Guatemala et à l’Écuador. Sur le continent africain, l’Angola, le Burkina Faso et la Mauritanie alignent des Super Tucano qui intéresse également un certain nombre de pays du Moyen-Orient. Le Super Tucano a également fait une percée du côté de l’Asie, soit en Indonésie. L’achat récent d’une vingtaine de Super Tucano par l’USAF laisse présager des suites intéressantes sur le marché fort lucratif des États-Unis.



Rédacteur : Marcel

Marcel
Fils d’un militaire de l’armée de l’air canadienne (il est tombé dedans quand il était petit…) et biologiste qui adore voler en avion de brousse, ce rédacteur du Québec apprécie partager sa passion de l'aéronautique avec la fraternité francophone d’Avions Légendaires.

Photos

Embraer  EMB 314 Super Tucano - Photo n°1  Embraer  EMB 314 Super Tucano - Photo n°2

Caractéristiques techniques

Modèle :Embraer A-29B (EMB 314) Super Tucano
Envergure :11.14 m
Longueur :11.33 m
Hauteur :3.97 m
Motorisation :1 moteur Pratt & Whitney Canada PT6A-68C
Puissance totale :1 x 1600 ch.
Armement :mitrailleuses, canon, roquettes, missiles et bombes
Charge utile :-
Poids en charge :5200 kg
Vitesse max. :593 km/h
Plafond pratique :10670 m
Distance max. :4820 Km
Equipage :2
[...]Passez dans le comparateur...

Plan 3 vues

Plan 3 vues du Embraer  EMB 314 Super Tucano

Profil couleur

Profil couleur du Embraer  EMB 314 Super Tucano

Vidéo : Super Tucano de la Fuerza Aerea Colombiana en action

Revenir en haut de la page