ENAER T-35 Pillán

ENAER T-35 Pillán


Fiche descriptive

Appareil : ENAER T-35 Pillán
Constructeur : Empresa Nacional de Aeronáutica de Chile
Désignation : T-35
Nom / Surnom : Pillán
Code allié / OTAN :
Variante : E-26 Tamiz
Mise en service : 1985
Pays d'origine : Chili
Catégorie : Avions d'entraînement
Rôle et missions : Avion d'entrainement primaire et de voltige

Histoire

ENAER T-35 Pillán :
l'avion école des Andes

A la fin des années 1970, la Fuerza Aérea de Chile (FAC) décida de se procurer un nouvel avion de formation afin de remplacer sa flotte de vieux Beechcraft T-34 Mentor. En raison de l’isolement diplomatique du pays sur la scène internationale, la Maestranza Central de Aviación (Division de l’entretien) de force aérienne chilienne envisagea de concevoir et de construire localement un nouvel appareil. À la recherche d’un partenaire industriel, la FAC se tourna vers l’avionneur américain Piper qui accepta de contribuer à ce programme officiellement lancé en mars 1979.

Plusieurs modèles d’avions Piper servirent de base aux études auxquelles les ingénieurs chiliens contribuèrent. Conçu dès le départ comme un avion peu coûteux à l’achat et à l’usage, le nouvel appareil incorporait des composantes éprouvées du Piper PA-32 Saratoga ainsi que du PA-28 Dakota déjà en service au Chili. Plutôt que d’opter pour un turbopropulseur, les militaires chiliens préférèrent un moteur éprouvé soit un Textron Lycoming IO540-K1K5 de six pistons, d’une puissance de 300 CH, entraînant une hélice Harztell tripale à vitesse constante. Le premier prototype, désigné Piper PA-18R-300, effectua son vol initial le 6 mars 1981 aux États-Unis.

Le Chili profita de cette opportunité pour stimuler le développement de son industrie aéronautique. Ainsi, en mars 1984, l’entreprise Empresa Nacional de Aeronáutica de Chile (ENAER) fut mise sur pied en y intégrant les actifs de la Division de l’entretien de la force aérienne chilienne. ENAER devait se consacrer à l’entretien des avions de la FAC, ainsi qu’à la fabrication du nouvel appareil nommé T-35 Pillán (signifiant « volcan » ou « esprit » dans la langue indigène Mapuche). Les modalités de production furent ainsi convenues: Piper devait initialement fabriquer la plupart des pièces détachées et les livrer à ENAER, qui se chargeait de l’assemblage de l’appareil. Ce processus de production débuta en décembre 1984 et les premiers T-35 Pillán entrèrent graduellement en service dans la FAC à compter de 1985 en deux versions: une quarantaine de T-35A pour la formation de base et une vingtaine de T-35B pour l’entraînement de vol aux instruments. Dans l’espoir de remplacer les biplans Pitts S-2A qui équipaient la célèbre équipe chilienne d’acrobatie – Escuadrilla de Alta Acrobacia Halcones – ENAER développa également une version monoplace d’acrobatie, le T-35S. L’équipe des Halcones (faucons) opta toutefois pour l’avion de voltige allemand Extra Flugzeugbau EA300.

Le T-35 Pillán est un appareil classique d’entraînement de base. Le train d’atterrissage tricycle du Pillán est actionné par un système hydraulique. Sa structure est également très robuste: selon ENAER, chaque T-35 peut endurer jusqu’à 200 000 heures de vol. Deux membres d’équipage occupent la cabine, sous une verrière en bulle offrant un large champ de vision. Chaque membre d’équipage dispose d’une instrumentation propre et l’appareil est doté d’une avionique facilitant le passage vers le T-36 Halcón (CASA C-101 Aviojet) utilisé pour l’entraînement avancé dans la FAC.

Le Pillán a rapidement reçu un accueil favorable des pilotes car sûr et très manœuvrable, ce qui lui permet de réaliser des acrobaties en toute sécurité. Ses qualités de vol, sa conception simple et robuste, sa facilité de maintenance et son faible prix d’achat sont des éléments de poids pour les pays sans grands moyens financiers. Le T-35 Pillán a d’ailleurs rapidement trouvé une clientèle dans nombre de pays hispanophones: Bolivie, El Salvador, Équateur, Guatemala, Honduras, Panama, Paraguay et République Dominicaine. Également, l’Espagne a passé la commande d’une quarantaine d’exemplaires, assemblés par l’entreprise nationale Construcciones Aeronáuticas Sociedad Anónima (CASA) à compter de 1985. Les T-35C servant dans l’Ejército del Aire de España reçurent la désignation E-26 Tamiz.

Dès 1985, ENAER développa le T-35TX Aucán doté d’un turbopropulseur Allison 250B-17D de 420 ch. Bien que les performances générales du Pillán fussent ainsi améliorées, il n’y a pas eu de suites à ce prototype qui effectua plus de 500 heures d’essais en vol entre 1986 et 1987. L’idée d’une version turbopropulsée du Pillán fut toutefois ravivée en 1990 lorsque ENAER développa le T-35DT Turbo Pillán équipé d’un Rolls-Royce/Allison 250 de 420 CH. En mars 2000, le Turbo Pillán brisa le record mondial de vitesse pour un appareil de sa catégorie en atteignant 382,5 km/h. Malgré cet exploit reconnu par la Fédération aéronautique internationale, ENAER peinait à trouver des clients pour le Turbo Pillán et l’avionneur fit l’essai en 2003 d’une version dotée d’un système optronique d’imagerie infrarouge frontale (en anglais Forward Looking Infrared, FLIR) dans l’espoir d’intéresser les pays voulant acquérir un avion de surveillance peu dispendieux. Toutefois, face à la compétition féroce de l’entreprise brésilienne Embraer avec ses EMB 312 Tucano et EMB 314 Super Tucano, ENAER abandonna rapidement ce programme pour se concentrer sur la modernisation de la version de base du Pillán.

Construit à plus de 140 exemplaires à ce jour, un grand nombre de T-35 Pillán sont toujours en service dans le monde. Bien que sa conception initiale soit le fruit d’une coopération américano-chilienne, le Pillán a la distinction d’être le premier avion spécifiquement conçu pour le Chili et construit dans ce pays.

Photos

Caractéristiques techniques

Modèle : ENAER T-35A Pillán
Envergure : 8.80 m
Longueur : 8.00 m
Hauteur : 2.60 m
Motorisation : 1 Textron Lycoming IO540-K1K5
Puissance totale : 1 x 300 ch.
Armement : -
Charge utile :
Poids en charge : 1138 kg
Vitesse max. : 333 km/h
Plafond pratique : 5839 m
Distance max. : 1100 Km
Equipage : 2
[...] Passez dans le comparateur...

Plan 3 vues

Plan 3 vues du ENAER T-35 Pillán

Profil Couleur

Profil couleur du ENAER T-35 Pillán

Vidéo

T-35 Pillàn en vol en formation

A voir également

0
Au cours de l'entre-deux-guerres, le Canada développa massivement son industrie aéronautique, notamment avec le soutien des constructeurs britanniques, mais aussi dans une moindre mesure...

0
Quand en 1954 les ingénieurs tchécoslovaques Tomas et Rublic s'associèrent pour former un nouveau bureau d'étude au sein du prestigieux constructeur Aero, ils étaient...

0
En 1958, l'avionneur français Morane-Saulnier commença l'étude d'un avion de tourisme et de formation pour les futurs pilotes de l'aviation civile. A cette époque...
Marcel
Fils d’un militaire de l’armée de l’air canadienne (il est tombé dedans quand il était petit…) et biologiste qui adore voler en avion de brousse, ce rédacteur du Québec apprécie partager sa passion de l'aéronautique avec la fraternité francophone d’Avions Légendaires.