FICHE DESCRIPTIVE

Appareil : Eurocopter EC-155
Constructeur : Eurocopter Group
Désignation : EC-155
Nom / Surnom :
Code allié / OTAN :
Variante : AS.565MBe, H155
Mise en service : 1999
Pays d'origine : Europe (coopération)
Catégorie : Hélicoptères
Rôle et missions : Hélicoptère polyvalent.

HISTOIRE

Eurocopter EC-155 :
L'ultime évolution du Dauphin”

Il existe dans l’histoire des voilures tournantes des machines ayant véritablement et durablement marqué l’histoire, au point d’en devenir même des mètres-étalons. C’est notamment le cas de l’Aérospatiale SA.360 Dauphin. Cette machine impressionna tellement qu’elle donna naissance à une famille qui rayonna dans le monde entier durant plus de quarante ans, se payant même le luxe de voler sous la cocarde américaine. Aujourd’hui cette prolifique famille d’hélicoptères ultra-modernes persiste sous la forme de l’Eurocopter EC-155.

C’est au milieu des années 1990 que les dirigeants d’Eurocopter ont cherché à donner un second souffle au biturbine de hautes performances AS.365N Dauphin 2. Les premiers travaux d’ingénierie ont débuté à la fin de l’été 1996 et finalement quelques semaines plus tard on a annoncé que ce nouvel hélicoptère allait s’appeler AS.365N4. Une désignation qui aurait permis de relier l’appareil aux autres machines de la famille.

Pourtant cela ne plaisait guère à une partie du directoire de l’hélicoptériste franco-allemand. Certains auraient préféré que l’appareil reçoivent une nouvelle désignation, propre à Eurocopter. D’autant que les premiers travaux de designers laissaient entrevoir que l’AS.365N4 allait être quelque peu différent des autres Dauphin 2 avec des lignes plus racées. Finalement c’est lors de l’édition 1997 du Salon du Bourget que le couperet est tombé : l’AS.365N4 est devenu officiellement l’EC-155.

Extérieurement cet hélicoptère présente en effet quelques points particuliers notables pour un passionné des voilures tournantes tout en restant très similaire. Les néophytes, eux, ne voient généralement aucune différence. L’Eurocopter EC-155B (la première version commercialisée) est donc un hélicoptère biturbine de construction mixte, métal et matériaux composites. Il est propulsé par deux turbines Turboméca Arriel 2C1 d’une puissance nominale de 863 chevaux entraînant un rotor principal à cinq pales. Légèrement plus gros que les autres hélicoptères de la famille Dauphin l’EC-155 est prévu pour être piloté par un ou deux pilotes et accueillir jusqu’à douze passagers. Doté d’une élingue il peut lever une charge marchande s’élevant à 2250kg. Non prévu pour recevoir un armement il s’agit avant tout d’un hélicoptère civil et parapublique. Le premier vol du prototype a eu lieu le 17 juin 1997.

Il aura fallu moins de deux années d’essais en vol et de tests statiques pour que l’hélicoptère reçoive ses différentes certifications de type lui permettant ainsi de débuter sa carrière commercial au printemps 1999. Et assez étonnamment le premier a d’ailleurs été la police fédérale allemande qui en a acheté deux machines destinées aux opérations péri-urbaines ainsi qu’à la surveillance du très dense réseau autoroutier allemand. Nonobstant très rapidement ses lignes mais également ses capacités hors du commun l’ont placé comme un hélicoptère haut de gamme particulièrement adapté au transport d’affaire.

Et les premiers contrats peuvent à eux seuls résumer parfaitement ce qui allait devenir la réalité de l’Eurocopter EC-155 : un hélicoptère de service et d’affaire. Après l’Allemagne c’est en Chine, à la Dominique, aux États-Unis, ou encore en Thaïlande que de telles machines ont été vendus pour les forces de l’ordre. Dans le même temps sa très grande stabilité en a fait un hélicoptère particulièrement adapté à l’évacuation sanitaire, notamment parmi les services hospitaliers américains.

À l’EC-155B a succédé l’EC-155B1 doté de deux turbines Arriel 2C2 nettement plus puissantes puisque développant chacune 948 chevaux. Et cet hélicoptère s’est très bien vendu, et continue encore à l’été 2018 de bien se vendre. Une version spécifiquement militaire, dédiée aux opérations de combat et de soutien navale est également commercialisée. Elle s’appelle assez étrangement AS.565UC (donnant ainsi une filiation avec le Panther) et non EC-655 comme on aurait pu s’y attendre. Elle a été vendu à la Bulgarie et la Corée du sud.

Lorsqu’en janvier 2014 Eurocopter est officiellement devenu Airbus Helicopters l’EC155B1 a lui été désigné H155 dans la nouvelle nomenclature du constructeur européen. L’AS.565UC est quant à lui devenu AS.565MBe. Il est d’ailleurs à signaler que des exemplaires ont depuis été vendu au Mexique pour des missions de combat maritime. L’Eurocopter EC-155 / Airbus Helicopters H155 a d’ailleurs servi de base à deux machines très différentes : le X3 expérimental et l’hélicoptère de combat sud-coréen KAI LAH/LCH qui doit entrer en service à l’horizon 2020/2022.

Avec ses lignes très fines et élégantes l’Eurocopter EC-155 est, et de loin, un des hélicoptères les plus reconnaissables actuellement en construction dans le monde. Et peu de machines produites aux États-Unis et en Europe, et encore moins en Chine ou en Russie, ne peuvent lui disputer le rang d’hélicoptère d’affaire haut de gamme numéro 1.

PHOTOS

CARACTÉRISTIQUES TECHNIQUES

Modèle : Eurocopter EC-155B1
Envergure : 12.60 m diamètre du rotor principal.
Longueur : 14.30 m
Hauteur : 4.35 m
Motorisation : 2 turbines Turboméca Arriel 2C2
Puissance totale : 2 x 948 ch.
Armement : Normalement aucun.
Charge utile : 13 passagers ou 2300 kg sous élingue
Poids en charge : 4950 kg
Vitesse max. : 320 km/h à 2200 m
Plafond pratique : 4550 m
Distance max. : 850 Km en configuration affaire.
Equipage : 2
[...] Passez dans le comparateur...

PLAN 3 VUES

Plan 3 vues du Eurocopter EC-155

PROFIL COULEUR

Profil couleur du Eurocopter EC-155


Publicité

VIDÉO

Décollage d'un Airbus Helicopters H155 de la police allemande.