Fairchild C-123 Provider

Fairchild C-123 Provider


Fiche descriptive

Appareil : Fairchild C-123 Provider
Constructeur : Fairchild Aircraft Corporation
Désignation : C-123
Nom / Surnom : Provider
Code allié / OTAN :
Variante :
Mise en service : 1953
Pays d'origine : Etats-Unis
Catégorie : Avions de transport
Rôle et missions : Avion de transport de fret et de troupes

Histoire

Fairchild C-123 Provider :
la bête de somme de la Guerre du Vietnam

Les origines du C-123 sont un peu chaotique, car il fut au départ imaginé par la société Chase Aircraft Corporation comme un planeur d’assaut lourd destiné à l’US Army Air Force. C’est en 1943 que ce programme fut lancé sous la désignation de CG-18. Un prototype et cinq appareils de présérie furent assemblés. Toutefois, l’état-major américain ne semblait pas particulièrement passionné par ce projet et il demanda à Chase Aircraft d’en développer une version motorisée sous la désignation de YC-122, qui ne suscita pas le moindre intérêt. Chase proposa un nouveau planeur dérivé du YC-122, mais de plus grande dimension, et faisant cette fois-ci appel à une construction mixte en métal et bois, et non plus simplement en bois. Le nouveau planeur devint le CG-20.  La Seconde Guerre Mondiale se terminant, et avec elle, les opérations aéroportées par planeurs d’assaut, le projet semblait mort-né.

La toute jeune US Air Force commanda, tout de même, en 1947 un prototype bimoteur dérivé du CG-20 qu’elle désigna XC-123. L’avion devait emporter deux Pratt & Whitney R-2800-23 Double Wasp à 18 cylindres en étoile de 2 220 chevaux. Ce prototype fut assemblé en quelques mois seulement.

Cet avion se présentait sous la forme d’un monoplan à aile haute cantilever, bimoteur, disposant d’un empennage classique de grande taille et d’un train d’atterrissage escamotable. La grande nouveauté du XC-123 par rapport aux autres aéronefs de transport de l’époque, résidait dans sa porte de chargement arrière qui permettait à des jeeps ou à des blindés légers d’entrer et de sortir aisément de la carlingue. Le cockpit avait lui aussi été repensé de manière à être plus ergonomique pour son équipage de trois personnes. Le XC-123 pouvait donc servir aussi bien pour le transport de fret que de troupes, de parachutistes, ou de passagers. Dans son allure générale le XC-123 représentait alors l’archétype même du transport militaire moderne. Il vola pour la première fois le 14 octobre 1949.

A la grande différence de ces prédécesseurs, planeurs ou avions, le XC-123 impressionna l’état-major américain qui commanda immédiatement à Chase cinq avions de série identiques au prototype sous la désignation de C-123A. Ils furent baptisés Provider.

Entrés en service en 1953, ils commencèrent à remplacer les C-47 Skytrain encore en service. Devant le potentiel de cet avion, l’US Air Force passa commande pour 300 avions supplémentaires dotés d’un moteur légèrement plus puissant sous la désignation de C-123B. Malgré tout, cela ne suffit pas à sauver Chase Aircraft Corporation qui fut racheté par l’équipementier Kayser-Frazier, entreprise dont l’origine est l’avionneur Kayser connu dans les années 30 pour quelques bombardiers biplans. Kaiser-Frazier fut également rapidement racheté par un plus gros avionneur : Fairchild. Celui-ci fabriquait alors un autre transport moyen de l’US Air Force : le C-119 Flying Boxcar.

Les Fairchild C-123B Provider entrèrent en service plus rapidement que prévus, en 1957. Ils furent d’abord employés pour des missions de transport traditionnel, avant que n’éclate au début des années 60 le conflit vietnamien. Immédiatement, les Provider furent envoyés dans la région pour y servir de transport, mais aussi d’avions sanitaires, voire même de poste de commandement volant. C’est ainsi que trois C-123B furent transformés en VC-123B qui servait au transport et au commandement aéroporté au profit des généraux américains.

Toutefois, le Viêtnam démontra aussi la relative sous motorisation du Provider, et c’est ainsi que Fairchild modifia 183 C-123B en C-123K disposant de deux petits réacteurs d’appoint General Electric J85-GE-17 de 1 290 kgp chacun. Une dizaine de C-123B fut transformée en citerne volante pour l’emport de produits défoliants sous la désignation de UC-123B. Ils furent rapidement rejoints par 23 UC-123K. Les avions défoliants avaient pour missions de raser la forêt vietnamienne en l’aspergeant de produits chimiques particulièrement agressifs. Par la suite les UC-123B et K furent ferraillés sur place, le produit défoliant étant particulièrement corrosif pour les machines.

Quoiqu’il en soit le Provider fut le principal avion de soutien logistique de l’Air Force au Viêtnam. Il largua plus de parachutistes et transporta plus de troupes sur le terrain que tout autre avion de transport militaire. Quelques Provider furent également utilisés pour des missions bien particulières. Un C-123K fut transformé en VC-123K et affecté au transport de haute personnalité aux Etats-Unis. Toutefois, cet avion ne servit jamais comme Air Force One, bien qu’il avait été transformé en ce sens. Il fut principalement utilisé par le chef d’état major de l’US Army et celui de l’US Air Force.

Deux autres C-123K connurent une carrière particulière, les AC-123K, parfois aussi nommés NC-123K, qui devaient diriger en vol la nuit, les canonnières volantes AC-130 et AC-47 de l’US Air Force. Ces deux avions reçurent le nom de baptême de « Black Spot« . Une dizaine de C-123B fut également transformée en C-123J avec l’apport d’un réacteur Fairchild J44 de 1 750kgp sur le dessus du fuselage. En 1962, les C-123J furent redésignés LC-123J et affectés uniquement aux opérations en région arctique.

En 1962, l’US Air Force céda huit C-123B à l’US Coast Guard qui les transforma en HC-123B de transport et de sauvetage en mer. Ils furent suivit un an plus tard par trois autres avions. Au sein de l’USCG, les Provider restèrent en service jusqu’en 1971 et furent remplacés par des HC-130 Hercules. De son côté, l’US Air Force a retiré ses derniers Provider du service en 1988. A cette époque, ces avions volaient pour le compte de la Garde Nationale.

A l’étranger le Provider vola sous les cocardes philippines, saoudiennes, taïwanaises, et vénézueliennes. L’aviation militaire du Sud Viêt-nam utilisa également quelques C-123B offerts par les Etats-Unis. En 2008, la Republic Of China Air Force (ROCAF, aviation militaire de Taiwan) retira du service les derniers Providers encore en état de vol et les remplaça par des Casa C-295 bien plus modernes. De nos jours quelques avions demeurent en service dans des compagnies de transport de fret, principalement en Alaska.

Photos

Caractéristiques techniques

Modèle : Fairchild C-123B Provider
Envergure : 33.53 m
Longueur : 23.09 m
Hauteur : 10.39 m
Motorisation : 2 moteurs en étoile Pratt & Whitney R-2800-99W Double Wasp
Puissance totale : 2 x 2320 ch.
Armement : -
Charge utile : 60 soldats équipés ou 50 parachutistes ou 45 blessés ou 5 600kg de fret
Poids en charge : 27210 kg
Vitesse max. : 395 km/h à 3200 m
Plafond pratique : 5750 m
Distance max. : 2400 Km
Equipage : 5
[...] Passez dans le comparateur...

Plan 3 vues

Plan 3 vues du Fairchild C-123 Provider

Profil Couleur

Profil couleur du Fairchild C-123 Provider

Vidéo

Histoire du C-123 Provider

A voir également

0
Fort de l’expérience acquise avec le DHC-7 Dash7, De Havilland Canada entreprit en 1980 le développement du DHC-8 Dash 8 qui lança une véritable...

0
Fin 1933, l'ingénieur Louis Corroler, responsable des programmes multimoteurs chez l'avionneur, se lança dans l'étude et le développement d'un petit bimoteur destiné au transport...

0
Conçu en 1960 en réponse à une spécification pour avion cargo stratégique à long rayon d'action, émanant du Military Air Transport Service (rebaptisé par...