Fairchild UC-61 / GK-1 Argus

Fairchild UC-61 / GK-1 Argus


Fiche descriptive

Appareil : Fairchild UC-61 / GK-1 Argus
Constructeur : Fairchild Aircraft Corporation
Désignation : UC-61
Nom / Surnom : Argus
Code allié / OTAN :
Variante : Forwarder, GK-1, J2K, UC-86
Mise en service : 1936
Pays d'origine : Etats-Unis
Catégorie : Avions de transport
Rôle et missions : Avion de transport léger et de soutien logistique.

Histoire

Fairchild UC-61 / GK-1 Argus :
L'avion de brousse de l'USAAF

Durant la Seconde Guerre mondiale un nouveau type d’avions de transport léger fit son apparition dans les rangs des forces aériennes : les avions de brousse. Ces aéronefs étaient généralement des monomoteurs à aile haute de robuste constitution, disposant d’une bonne motorisation et d’un train d’atterrissage renforcé permettant les opérations depuis à peu près tous les types de terrains sommaires. Il n’était pas surprenant en outre que des avions jouissent de qualités les rendant apte aux atterrissages et décollages courts. L’US Army Air Force ne fit pas exception avec notamment l’étonnant Fairchild UC-61 Argus, un avion qui trouva preneur auprès également de certains de ses alliés.

En fait l’aventure de cet avion ne débuta pas sous les hospices militaires.
L’avionneur Fairchild chercha en 1930 à concevoir un avion commercial léger destiné à relancer le marché de l’aviation civile quelque peu mis à mal par la grande dépression de 1929.
Dans l’esprit de ses ingénieurs l’époque n’était plus aux avions extravagants et coûteux, il fallait revenir à l’essentiel si on espérait pouvoir vendre ses machines de manière pérenne. Pour cela elles devaient être construites et vendues à bas coût.
C’est ainsi que fut lancé le programme du Fairchild Model 24.

Outre une conception simple le programme du Model 24 prévoyait que l’avion puisse disposer de plusieurs motorisations différentes, allant du moteur en ligne, à celui en V inversé et à celui en étoile. La puissance de ceux ci devait s’échelonner de 80 à 200 chevaux.
De plus le train d’atterrissage avait été consolider afin de le rendre apte aux terrains les moins préparés, notamment dans certaines régions encore reculées du territoire américain, en Alaska par exemple. Avec toutes ces options le Faichild Model 24 devait pouvoir plaire au plus grand nombre de clients possibles.
C’est cependant avec un moteur en étoile Warner Scarab S-50 d’une puissance de 125 chevaux que l’avion réalisa son premier vol en février 1932.

La certification de l’avion arriva en avril 1932 permettant à l’avion de débuter sa carrière commerciale dès l’été suivant. Moins de deux ans après sa mise en chantier le Fairchild Model 24 était opérationnel.
Quelques exemplaires furent même vendus comme avions d’affaire, le Model 24 étant bien moins cher, mais aussi nettement moins rapide et confortable, que le Beechcraft Staggerwing.

Malgré son relatif succès commercial sur le marché civil le Fairchild Model 24 dut attendre 1936 pour connaitre sa première commande étatique. L’US Navy qui cherchait un avion de liaisons et de transport d’état-major jeta son dévolu sur cette machine bon marché. La marine américaine fit alors l’acquisition de dix appareils sous la désignation de Fairchild GK-1 Argus. Ces avions, dotés de moteurs en étoile Warner R-500 Super Scarab de 165 chevaux, furent répartis entre les bases des côtes est et ouest mais aussi à Hawaï. Deux ans après ce premier contrat un second fut passé pour trois avions supplémentaires.

À la même époque, en 1937, une autre composante des forces de défense américaines s’intéressa à l’avion de Fairchild : l’US Coast Guard. Quatre avions furent commandés sous les désignations de J2K-1 et J2K-2, avec à chaque fois deux exemplaires. Ils furent utilisés pour des missions de liaisons et de soutien logistiques jusqu’en 1942. Les J2K-2 se différenciaient des J2K-1 par des modifications mineures au niveau de l’avionique et du train d’atterrissage.

Il fallut attendre l’attaque japonais sur Pearl Harbor et l’entrée en guerre des États-Unis qui en découla pour que l’US Army Air Force ne se mette à s’intéresser à ce monomoteur. Un premier lot de 161 avions fut commandé sous la désignation de Fairchild UC-61 Argus. Ils étaient strictement identiques aux GK-1 de l’US Navy.
Dès le printemps 1942, alors que les premiers UC-61 de série avaient fait leur apparition sur les théâtres d’opérations européens, méditerranéens, et pacifiques une deuxième commande fut passée pour cette fois 510 appareils sous la désignation UC-61A.

Dans le même temps des Fairchild Model 24 furent livrés à plusieurs alliés des États-Unis, au titre de la loi de prêt-bail. L’Australie, le Brésil, le Canada, la Nouvelle-Zélande, et le Royaume-Uni en reçurent en quantité plus ou moins importantes. Si la Royal New Zealand Air Force se contenta de « seulement » deux avions, la Royal Air Force en reçut 730 exemplaires en trois versions sous les désignations d’Argus Mk-I, Mk-II, et Mk-III. Ces machines furent principalement utilisés en Europe pour des liaisons et en Asie du sud-est pour du transport léger. Quelques Argus Mk-II modifiés furent utilisés par la RAF, aux côtés des Westland Lysander, pour le parachutage d’espions et d’agents de liaison de la résistance en France occupée. Ces avions spéciaux disposaient d’une capacité en carburant accrue.

L’US Army Air Force utilisa également une vingtaine de ces avions réquisitionnés auprès d’utilisateurs civils américains. Ils reçurent les désignations d’UC-61B, UC-61C, UC-61D, UC-61E, UC-61F, UC-61G, UC-61H, et UC-61J. Ces avions ne dépassaient généralement pas deux ou trois exemplaires par série. Malgré le fait que certains avaient déjà plusieurs centaines d’heures de vol à leur actif ces monomoteurs furent répartis dans tous les pays où l’Amérique avait besoin d’eux.

Dans le même temps la Civil Air Patrol fit l’acquisition de neuf Model 24 sous la désignation de Fairchild UC-86 Argus. Ils servirent notamment au soutien aux autorités civiles américaines en l’absence des avions militaires retenus sur les théâtres du conflit. Deux d’entre-eux étaient notamment réservés aux membres du Congrès américain. Les UC-86 disposaient d’un camouflage et de marquages militaires, ayant abandonnés en temps de guerre les marquages propres à la CAP.

En 1944 Fairchild reçut la commande pour 310 exemplaires supplémentaires d’une version renforcée et aux caractéristiques d’atterrissages et de décollages courts augmentées, l’UC-61K Forwarder. Ces avions furent spécialement affectés aux opérations en Europe. Une centaine fut modifiée comme avion d’évacuation sanitaire.

Après la fin des hostilités des centaines de Fairchild UC-61 furent revendus sur les marchés civils de seconde main ou livrés à des forces amies. Ainsi Israël, l’Italie, la Finlande, la Suède, et la Thaïlande reçurent de tels avions, parfois en quantité importante. Il est à noté que deux UC-61 portèrent, entre la fin des années 1940 et le début des années 1960, les couleurs de la force aérienne tchécoslovaque pourtant alliée de l’URSS. Il s’agissait de deux machines américaines tombées dans le pays durant la guerre et jamais rendus aux alliés. Ces deux avions servirent notamment au remorquage de planeurs.

Si aujourd’hui quelques Fairchild UC-61 Argus font le bonheur des conservateurs de musées aéronautiques, il faut savoir que d’autres sont en état de vol et participent à des meetings aériens en tant que L-Birds.

Rétrospectivement le Fairchild UC-61 Argus peut être considéré comme le premier avion de brousse américain construit en grande série. Il fait pourtant partie des avions de transport militaire les moins connus de son temps, éclipsé notamment par les bimoteurs Lockheed UC-40 et Douglas C-47 bien plus gros.

Photos

Caractéristiques techniques

Modèle : Fairchild UC-61F Argus.
Envergure : 11.07 m
Longueur : 7.28 m
Hauteur : 2.30 m
Motorisation : 1 moteur en ligne Ranger 6-410-B1
Puissance totale : 1 x 165 chevaux. ch.
Armement :
Charge utile : 3 passagers ou 180 kg de fret léger.
Poids en charge : 1157 kg
Vitesse max. : 200 km/h à 1850 m
Plafond pratique : 4100 m
Distance max. : 850 Km à charge maximale.
Equipage : 1
[...] Passez dans le comparateur...

Plan 3 vues

Plan 3 vues du Fairchild UC-61 / GK-1 Argus

Profil Couleur

Profil couleur du Fairchild UC-61 / GK-1 Argus

Vidéo

Fairchild 24 civil au décollage

A voir également

0
Lorsqu'ils firent voler en janvier 1964 leur prototype d'avion d'affaires turbopropulsé King Air 90, une version agrandie et modernisé du Queen Air, les responsables...

0
Parmi les types d'aéronefs qui existèrent durant la Seconde Guerre mondiale et disparurent par la suite figure les "bombardiers de transport". Des appareils hybrides,...

0
Avionneur mondialement connu depuis la Première Guerre mondiale et ses bombardiers utilisés à l'époque par toutes les forces alliées, des Britanniques aux Français en...
Arnaud
Passionné d'aviation tant civile que militaire depuis ma plus tendre enfance, j'essaye sans arrêt de me confronter à de nouveaux défis afin d'accroitre mes connaissances dans ce domaine. Grand amateur de coups de gueules, de bonnes bouffes, et de soirées entre amis.