Fairey Flycatcher

Fairey Flycatcher


Fiche descriptive

Appareil : Fairey Flycatcher
Constructeur : Fairey Aviation Ltd
Désignation :
Nom / Surnom : Flycatcher
Code allié / OTAN :
Variante :
Mise en service : 1923
Pays d'origine : Royaume-Uni
Catégorie : Chasseurs de l'entre-deux-guerres
Rôle et missions : Chasseur embarqué

Histoire

Fairey Flycatcher :
un appareil embarqué de transition

Durant l’année 1922, pour remplacer le Gloster Nightjar, l’Air Ministry émit la fiche 6/22 qui concernait le développement d’un chasseur monoplace pouvant aussi bien être équipé d’un train d’atterrissage classique afin d’être embarqué sur porte-avions , ou de flotteurs.

Deux constructeurs répondirent à l’appel, Fairey avec son Flycatcher et Parnall dont l’appareil avait le nom de Plover. Après étude des deux projets la Fleet Air Arm choisi celui de Fairey bien qu’elle commanda aussi quelques Plover qui connurent une carrière très courte. En tous trois prototypes furent fabriqués, le premier avec un train d’atterrissage, le second équipé de deux flotteurs et le troisième qui était amphibie grâce à l’ajout de roues sur les flotteurs.

Le premier vol eu lieu le 28 novembre 1922, le Flycatcher était pour son époque très bien conçu, les ailerons recouvraient totalement l’arrière de ses deux ailes ce qui en plus de lui offrirent une très bonne maniabilité – même la version hydravion supportait la voltige, lui permettait d’atterrir sur des distances très courtes appréciables pour un avion opérant sur porte-avions. Bien sur, il était équipé d’une crosse d’appontage ainsi que de freins hydrauliques ce qui diminuait encore plus la distance d’atterrissage. L’avant du fuselage était métallique tandis que l’arrière en bois était entoilé, le moteur était un Amstrong Siddeley Jaguar VI de 400Cv sans capotage. L’armement se composait de deux mitrailleuses Vickers de 7,7mm, elles étaient montées de part et d’autre du fuselage en dessous du poste de pilotage.

La production fut lancée en 1923, pour se terminer trois ans plus tard après que 193 Flycatcher furent construit, tous les avions de série furent construit avec un train d’atterrissage, l’installation de flotteurs s’effectuant ensuite selon les besoins.

Le Flight n°402 fut le premier à en être équipé en 1923 et très vite la version à train classique devint l’avion de chasse standard de la Fleet Air Arm tandis que la version à flotteurs servit sur les grands navires de guerre équipés de catapulte. Bien que sa mission principale fut la chasse, le Fairey pouvait être aussi utilisé comme bombardier en piqué grâce à l’emport de bombes sous les ailes. Dès son arrivée dans les unités de chasses, l’appareil se montra exceptionnellement maniable et très robuste et fut très apprécié par ses pilotes qui le trouvait très facile à piloter.

Les Flycatcher ne connurent jamais vraiment de baptême du feu, mais furent aussi bien utilisés par la Fleet home et les flottes méditerranéennes, d’Inde et de Chine où ils combattirent les pirates chinois qui naviguaient dans les eaux proches de Hong-Kong. Le Fairey ne fut retiré du service qu’en 1934 soit après onze ans de service ce qui était assez rare pour l’époque. Le Flycatcher ne fut produit qu’en une seule version, mais en octobre 1926 le Flycatcher Mk.II fit son premier vol. Il se différenciait principalement du MK.I par une construction tout métal, et avait été conçu selon la spécification N.21/26 qui cherchait un remplaçant potentiel au Flycatcher Mk.I. Finalement le programme fut abandonné et la recherche d’un remplaçant classée sans suite.

Photos

Caractéristiques techniques

Modèle : Fairey Flycatcher Mk.I
Envergure : 8.84 m
Longueur : 7.01 m
Hauteur : 3.66 m
Motorisation : 1 moteur Armstrong Siddeley Jaguar III
Puissance totale : 1 x 400 ch.
Armement : 2 mitrailleuses de 7.7mm
4 bombes de 9 kg
Charge utile : -
Poids en charge : 1372 kg
Vitesse max. : 216 km/h
Plafond pratique : 5790 m
Distance max. : 500 Km
Equipage : 1
[...] Passez dans le comparateur...

Plan 3 vues

Plan 3 vues du Fairey  Flycatcher

Profil Couleur

Profil couleur du Fairey  Flycatcher

Vidéo

Actuellement aucune vidéo n'est disponible dans nos bases de données

A voir également

0
Au lendemain de la Première Guerre mondiale, les activités aéronautiques de l'ingénieur Anthony Fokker passèrent sous le contrôle hollandais. En vertu du traité de...

0
Dans l'espoir de trouver un chasseur capable d'escorter les bombardiers rapides et les avions de reconnaissance issus du Hawker Fury le Ministry of Defence...

0
Épine dorsale de la chasse britannique au milieu des années vingt, le Siskin était inspiré du Siddeley Deasy S.R.2 de 1919, société rachetée en...
Passionné d'aéronautique et formateur en Web et PAO, il est le fondateur, en 1999, de l'encyclopédie de l'aviation militaire www.avionslegendaires.net. Administrateur et rédacteur en chef du blog, il vous fait partager ses avis et coups de coeur (ou de gueule) sur l'actualité aéronautique.