Fiat G.50 Freccia

Fiat G.50 Freccia


Fiche descriptive

Appareil : Fiat G.50 Freccia
Constructeur : Fiat Aviazione
Désignation : G.50
Nom / Surnom : Freccia
Code allié / OTAN :
Variante :
Mise en service : 1938
Pays d'origine : Italie
Catégorie : Chasseurs de la guerre 39-45
Rôle et missions : Chasseur

Histoire

Fiat G.50 Freccia :
le premier chasseur monoplan italien

Le Fiat G.50 Freccia (« flèche ») fut le premier chasseur monoplan de l’aviation italienne car jusqu’alors la firme italienne ne developpait que des biplans de chasse. Le Fiat G.50 fit son vol inaugural en février 1937. Il n’apparut qu’en petit nombre en 1938 et 1939. Il connut son baptême du feu en 1938 durant la guerre civile espagnole. Au déclenchement de la guerre en 1939, l’aviation italienne possédait 97 appareils de ce genre et ils participèrent au combat contre la France en 1940 dans le sud du Pays et même au dessus de l’Angleterre pendant quelques mois en 1940.

Sa construction fut accélérée pour équiper la « Regia Aeronautica » en chasseurs modernes pour faire face aux appareils anglais en Afrique, notamment en Libye. Il était destiné à remplacer les vieux biplaces de chasse, comme le CR 32, qui équipaient encore l’aviation italienne. A noter que l’habitacle fermé sera si peu apprécié des pilotes que l’on reviendra au modèle ouvert.

Cet appareil monoplace à aile basse, réalisé par Giuseppe Gabrielli, était fait tout de métal. C’était un bon avion, très maniable, mais le G.50 était handicapé par son faible moteur et par son armement pauvre, et il était nettement surclassé par le Hurricane anglais. En 1941, il était le plus lent des chasseurs en service en Afrique du Nord.

Le G-50 bis fut équipé d’un réservoir d’essence plus gros pour augmenter son rayon d’action. Certaines formations furent envoyées en Russie en juin 1941 pour l’opération Barbarossa où ils connurent un certain succès. Quelques avions furent vendus aussi en Finlande et en Croatie.

La construction de son successeur, l’excellent G.55 Centauro, et du Macchi MC.202, plus vigoureux, poussa à retirer peu à peu les Fiat G.50 du front pour les cantonner en Italie où ils servirent d’appareils de défense contre les attaques aériennes. À partir de 1942, le G-50 fut en partie retiré du combat, mais quelques uns étaient encore en service lors de la capitulation italienne. Quand on cessa la production au printemps 1942, 778 unités avaient vu le jour. Le dernier à voler le fit en 1947.

Photos

Caractéristiques techniques

Modèle : Fiat G.50 Freccia
Envergure : 10.97 m
Longueur : 7.79 m
Hauteur : 2.95 m
Motorisation : 1 moteur Fiat A.74 RC.38
Puissance totale : 1 x 840 ch.
Armement : 2 mitrailleuses Breda-SAFAT de 12.7 mm
Charge utile : -
Poids en charge : 2706 kg
Vitesse max. : 473 km/h à 6.000 m
Plafond pratique : 10700 m
Distance max. : 675 Km
Equipage : 1
[...] Passez dans le comparateur...

Plan 3 vues

Plan 3 vues du Fiat G.50 Freccia

Profil Couleur

Profil couleur du Fiat G.50 Freccia

Vidéo

Actuellement aucune vidéo n'est disponible dans nos bases de données

A voir également

0
La société Reggiane, filiale de la célèbre firme Caproni, participa dès 1937 au programme italien de chasseurs modernes, dont le Fiat G.50 et le...

0
Le CW-21 Demon était un chasseur léger développé sur la base du monoplan biplace multi-usages CW-19R, lui-même issu des CW-19L et 19W. Etudié en...

0
Conçu à partir du P-36, le prototype du P-40, désigné XP-40, effectua son vol initial en octobre 1938. Plusieurs versions de série turent construites,...
Passionné d'aéronautique et formateur en Web et PAO, il est le fondateur, en 1999, de l'encyclopédie de l'aviation militaire www.avionslegendaires.net. Administrateur et rédacteur en chef du blog, il vous fait partager ses avis et coups de coeur (ou de gueule) sur l'actualité aéronautique.