HAL Tejas

HAL Tejas


Fiche descriptive

Appareil : HAL Tejas
Constructeur : Hindustan Aeronautics Limited
Désignation :
Nom / Surnom : Tejas
Code allié / OTAN :
Variante :
Mise en service : 2014
Pays d'origine : Inde
Catégorie : Avions de chasse
Rôle et missions : Chasseur léger multirôle

Histoire

HAL Tejas :
Le petit chasseur multirôle indien

C’est en 1990 que l’Indian Air Force annonça son intention de disposer d’un nouvel avion de combat destiné au remplacement de ses vieux Hawker Hunter et d’une partie de sa flotte de MiG-21 Fishbed. Il s’agissait alors de rajeunir une aviation militaire qui ne semblait plus à même de s’opposer clairement à l’aviation pakistanaise et notamment à ses General Dynamics F-16A/B. Seule sa poignée de MiG-29 et de Mirage 2000H permettait encore de maintenir un équilibre précaire avec le puissant voisin.

Pour y répondre l’avionneur national Hindustan Aircraft Limited (ou HAL) proposa de lancer un nouveau programme d’avion de combat multirôle léger désigné LCA (pour Light Combat Aircraft) et faisant appel à des technologies indigènes autant qu’occidentales.
Pour l’occasion HAL disposait pour l’occasion de soutiens américains, français, et israéliens.

Au niveau du design le programme LCA semblait clairement s’inspirer des réalisations françaises de Dassault Aviation, fournisseur historique de l’Indian Air Force. Ainsi une première maquette fut présenté au Bourget en 1997. L’avion reprenait certains aspects du Mirage 2000.
Cependant en 1998 le gouvernement américain décida de mettre fin à l’aide industrielle vis à vis du programme LCA. Les gouvernements des deux pays étaient en désaccords suite à la reprise d’essais nucléaires atmosphériques par l’Inde. De ce fait le programme prit un certain retard.

Fin 1999, cependant HAL entama la construction du premier prototype. Cet assemblage s’étala sur une bonne partie de l’année 2000, avant les premiers essais de roulage en novembre de cette année là. Puis le 4 janvier 2001 le LCA réalisa son premier vol. Dans la foulée l’avionneur modifia la désignation de l’avion, lui octroyant le nom de baptême de Tejas.

Extérieurement, ce prototype se présente sous la forme d’un monoplan à aile mi-médiane en delta. Construit en métal et matériaux composites le prototype du Tejas est propulsé par un turboréacteur General Electric F404-IN20 générant une poussée de 5493 kg à sec et de 9171 kg avec postcombustion. Son armement interne se compose d’un canon GSh-23 de calibre 23mm de conception soviétique mais construit sous licence indienne depuis les années 1970. Son armement externe a été prévu pour emporter toute une panoplie, allant du missile air-air au missile air-sol, en passant par les bombes à guidage laser, ou plus classique lisses, et les paniers à roquettes. Clairement son armement démontre la polyvalence de cette machine. Niveau avionique le Tejas emporte un radar multimode TWS à effet Doppler EL/M-2032 de fabrication israélienne. En outre il dispose d’un système de poursuite type IRST incluant un FLIR et un système de ciblage laser Litening.

En juin 2002, le second prototype de l’avion réalisa son premier vol à son tour. Commença alors la phase d’essais des avions de pré-série. Au total dix-sept machines de ce type furent construites entre 2003 et 2013. Certaines l’étaient pour tester l’armement et l’avionique, d’autres pour tester certaines améliorations aérodynamiques, ou encore pour envisager une version embarquée. Enfin deux de ces machines furent testés en biplace en tandem, préfigurant ainsi une version d’entraînement avancée et de transformation opérationnelle.

Fin 2013 les premiers appareils de série firent leur apparition dans l‘Indian Air Force au sein du Squadron 45 basé à Bangalore dans le sud-ouest du pays. Destinés à la formation des futurs instructeurs, les avions de cette unités n’ont été déclarés opérationnels qu’en mai 2014. Cependant tant que le Squadron n’aura pas atteint sa dotation de quarante Tejas, ils ne sera pas engagé dans des missions de défense aérienne ou de combat, et demeurera en charge des missions de formation.

En 2010 il a été décidé de construire une version plus performante, désignée Tejas Mk-2 et disposant de nouveaux réacteurs F414 identiques à ceux équipant les Super Hornet de l’US Navy. Cette version doit préfigurer le Tejas naval qui rejoindra l’Indian Navy à l’horizon 2018-2020 sur le porte-avions INS-Vikramaditya aux côtés des biréacteurs MiG-29K et des hélicoptères Kamov Ka-31 d’origines russes.

A terme la force aérienne et la marine indienne doivent mettre en ligne respectivement de 260 à 300 machines pour la première et quarante pour la seconde. Ces avions permettront de remplacer les appareils acquis dans les années 1970 et 1980.

Premier chasseur conçu et réalisé en Inde depuis le Marut, le Tejas est considéré comme le seul chasseur multirole monoréacteur en dehors du Gripen. Cependant sa conception terrestre et naval le rapproche plus du Rafale français. Bien entendu l’Inde vise également les contrats d’exportation de son avion jusqu’en 2050 environ.

Photos

Caractéristiques techniques

Modèle : HAL Tejas
Envergure : 8.20 m
Longueur : 13.20 m
Hauteur : 4.40 m
Motorisation : 1 turboréacteur General Electric F404-IN20
Puissance totale : 1 x 9171 kgp. avec post-combustion.
Armement : 1 canon de 23mm
4200kg de charges externes (missiles air-air et air-sol, bombes lisses et guidées, paniers à roquettes).
Charge utile :
Poids en charge : 13200 kg
Vitesse max. : 1650 km/h à 12000 m
Plafond pratique : 13500 m
Distance max. : 3000 Km en mode convoyage hors ravitaillement.
Equipage : 1
[...] Passez dans le comparateur...

Plan 3 vues

Plan 3 vues du HAL Tejas

Profil Couleur

Profil couleur du HAL Tejas

Vidéo

Démonstration en vol du Tejas

A voir également

0
Donner un second souffle à un avion particulièrement réussi mais relativement inadapté à l'export n'est jamais chose aisée. C'est le défi qu'eut à relever...

0
L’ère des intercepteurs, chasseurs de supériorité aérienne, avions d'attaque au sol purs, et chasseurs de reconnaissance dans leur rôle réservé, semble révolu. En effet...

0
Extrapolé du Northrop YF-17, rival malheureux du General Dynamics F-16 Fighting Falcon, le F/A-18 Hornet fut conçu en vue d'assurer la reléve du F-4...
Arnaud
Passionné d'aviation tant civile que militaire depuis ma plus tendre enfance, j'essaye sans arrêt de me confronter à de nouveaux défis afin d'accroitre mes connaissances dans ce domaine. Grand amateur de coups de gueules, de bonnes bouffes, et de soirées entre amis.