Handley Page HP.57 Halifax

Handley Page HP.57 Halifax


Fiche descriptive

Appareil : Handley Page HP.57 Halifax
Constructeur : Handley Page Ltd.
Désignation : HP.57
Nom / Surnom : Halifax
Code allié / OTAN :
Variante :
Mise en service : 1940
Pays d'origine : Royaume-Uni
Catégorie : Bombardiers avant 1950
Rôle et missions : Bombardier lourd

Histoire

Handley Page HP.57 Halifax :
le premier bombardier quadrimoteur de la RAF

En 1936, le Ministère de l’Air britannique demanda aux constructeurs anglais un prototype de bombardier stratégique lourd. Handley-Page se mit immédiatement à l’ouvrage. Malheureusement, lorsque son bimoteur HP-56 fut prêt, on s’avisa que le moteur qu’on lui destinait, le Rolls-Royce Vultur, ne pouvait pas être construit en série. Le HP-56 fut rapidement transformé en quadrimoteur et équipé de moteurs Rolls Royce Merlin, tout comme Avro dont le Manchester devint le Lancaster. Ce nouvel appareil, baptisé HP-57, effectua son premier vol le 25 octobre 1939.

A la fin de cette année, les premiers exemplaires furent livrés au premier squadron du Bomber Command à être équipé de cet avion, le N°35. Le Halifax fut ainsi le deuxième bombardier quadrimoteur à entrer en service dans la RAF, trois mois après le Stirling et près d’un an avant l’arrivé du Lancaster. La première mission du Halifax fut un raid sur Le Havre pendant la nuit du 10 au 11 mars 1941. Un avion fut abattu par erreur par un chasseur britannique. La nuit suivante, deux Halifax participèrent à une attaque sur Hambourg. Ils participèrent ensuite à de nombreux raids nocturnes sur l’Allemagne et ils furent engagés avec succès en Italie, en Afrique, en Normandie avant le débarquement allié et en Pologne pour ravitailler Varsovie.

La désignation des diverses variantes est un peu compliquée: la numérotation I, II, … ne suit pas l’ordre chronologique, puisque le Halifax V entre en service avant le Halifax III. Le Halifax Mk I à moteurs Merlin X, doté d’une tourelle de nez à deux mitrailleuses et dépourvu de tourelle dorsale, fut suivi par le Halifax Mk IIA Series 1 à moteurs Merlin XX, équipé d’une tourelle dorsale à deux mitrailleuses. Sur le Halifax Mk II Series IA, un grand carénage transparent améliorait l’aérodynamisme et cette version fut également la première à recevoir une tourelle dorsale comme celle du Boulton Paul Défiant à quatre mitrailleuses.

Le Halifax Mk III était propulsé par des moteurs Bristol Hercules XVI en étoile et, en cours de production, son envergure fut portée de 30,12 m à 31,75 m. Le Halifax Mk V, muni d’un train d’atterrissage Dowty, équipa le Coastal Command et le Bomber Command. Le Mk VI etéait une évolution du Halifax III avec un moteur Hercules plus puissant et des réservoirs supplémentaires. Ils recevaient des équipements tropicaux complets. Il était destiné à opérer contre le Japon. Les versions MK III, V et VII servirent également aux parachutages et au remorquage des planeurs.

Les Halifax A et C assignés au Transport Command furent transformés en avion de transport et servirent bien après la guerre. Ce bombardier fut l’un des piliers de la RAF et 4 bombardiers sur 10 construits en Grande-Bretagne furent des Halifax pour un total de 6.176 appareils fabriqués.

Photos

Caractéristiques techniques

Modèle : Handley Page Halifax Mk III
Envergure : 31.75 m
Longueur : 21.82 m
Hauteur : 6.33 m
Motorisation : 4 moteurs Bristol Hercules XVI
Puissance totale : 4 x 1620 ch.
Armement : 8 mitrailleuses Browing de 7.62mm
1 mitrailleuse Vickers de 7.62mm
charge offensive de 5897 kg
Charge utile : -
Poids en charge : 24640 kg
Vitesse max. : 454 km/h à 4100 m
Plafond pratique : 6000 m
Distance max. : 1733 Km
Equipage : 7
[...] Passez dans le comparateur...

Plan 3 vues

Plan 3 vues du Handley Page HP.57 Halifax

Profil Couleur

Profil couleur du Handley Page HP.57 Halifax

Vidéo

Actuellement aucune vidéo n'est disponible dans nos bases de données

A voir également

0
Le B-24 fut le bombardier le plus construit lors de la seconde guerre mondiale (également plus que tout autre appareil américain) avec plus de...

0
Il est souvent coutume de dire que l'Armée de l'Air a débuté les combats de la Seconde Guerre mondiale avec un matériel aérien largement...

0
Le Junkers Ju-87, ou plus communément appelé Stuka -de l’allemand Sturtzkampfflugzeug qui signifie bombardier en piqué-, a longtemps été l’élément essentiel du Blitzkrieg. Développé...
Passionné d'aéronautique et formateur en Web et PAO, il est le fondateur, en 1999, de l'encyclopédie de l'aviation militaire www.avionslegendaires.net. Administrateur et rédacteur en chef du blog, il vous fait partager ses avis et coups de coeur (ou de gueule) sur l'actualité aéronautique.