Hawker Hurricane

Hawker Hurricane


Fiche descriptive

Appareil : Hawker Hurricane
Constructeur : Hawker Aircraft Ltd.
Désignation :
Nom / Surnom : Hurricane
Code allié / OTAN :
Variante :
Mise en service : 1937
Pays d'origine : Royaume-Uni
Catégorie : Chasseurs de la guerre 39-45
Rôle et missions : Chasseur

Histoire

Hawker Hurricane :
le chasseur peu cher de grande série

En 1933, la RAF comprit enfin les avantages de l’avion monoplan et émit la fiche programme F.36/34 qui concernait donc un chasseur monoplan, armé de huit mitrailleuses et motorisé par le Rolls-Royce PV-12. La firme Hawker, dont les Fury et les Hart équipaient déja bon nombre de Squadrons du Figther Command, fut interressée par ce projet. Elle se mit au travail début 1934 et le premier vol du Hurricane (« Ouragan ») eu lieu le 6 novembre 1935.

Comparé au chasseur en service à cette époque le nouvel appareil était révolutionnaire. Il était monoplan avec un train rétractable et les 1025ch de son Merlin C lui permettaient de dépasser les 500 km/h. Son revêtement était métallique sur l’avant et les ailes de l’avion mais l’arrière était en tube d’acier entoilé. Cette formule avait un avantage, elle diminuait le prix et le temps de construction du Hurricane. Le gouvernement britannique se décida à commander 500 exemplaires du Hurricane.

Les premiers exemplaires qui arrivèrent au Squadron 111 en décembre 1937 furent des Mk.I suite à l’installation du Merlin III de 1030ch. Sur les 2719 exemplaires construits, les premiers exemplaires reçurent une hélice en bois bipale à pas fixe qui fut remplacée plus tard par une tripale métallique De Havilland à deux positions et ensuite par une Rotol aussi tripale mais à pas fixe ce qui augmenta les performances en altitude.

La seconde version fut la Mk.II, elle-même connut d’autres sous-versions : la première fut le Mk.II qui était motorisé par un Merlin XX de 1185ch, suivie par le Mk.IIB armé de pas moins 12 mitrailleuses de 7,62mm et disposant de points d’attache sous la voilure pour des bombes ou des réservoirs suplémentaires. Il fut construit à 3100 exemplaires tandis que d’autres étaient obtenus par transformation d’ Hurricane Mk.I. Le Mk.IIC fut le très célébre Hurribomber, il était armé de quatre canons de 20mm et avait aussi des points d’emports. Cette version fut prolifique avec 3400 exemplaires. D’autres modification des versions antérieures servirent aussi dans la chasse de nuit. Le Mk.IID disposait de deux canons de 40mm très puissants, mais n’ayant pas beaucoup de munitions, 800 exemplaires virent le jour.

La derniére version utilisée par la RAF fut le Mk.IV qui était équipé d’un Merlin 24 ou 27 de 1280ch mais surtout d’une aile dite « universelle » c’est à dire qu’elle pouvait recevoir n’importe quel type d’armement, du canon antichar à la bombe en passant par la roquette, il en fut construit environ 2.000 exemplaires tandis que d’autres furent une fois de plus obtenus par transformation.

La Royal Navy ne fut pas en reste puisqu’en 1941, elle transforma 50 hurricane Mk.I en Sea Hurricane IA afin de pouvoir les catapulter de bateaux marchands dans un premier temps.

La Yougoslavie commanda douze exemplaires du Mk.I tandis que d’autres devaient être construits sous licence. L’ Afrique du Sud en acheta 7, la Roumanie 12, l’Iran deux, la Pologne un seul et la Turquie 15. La Belgique quand à elle acquérit 20 Hurricanes, les usines Fairey devant encore en construire 80 mais seulement deux avaient pris l’air au moment de l’invasion allemande. Le Canada lui, fabriqua 1451 Hurricanes toute version confondue durant la totalité de la Seconde Guerre mondiale.

En septembre 1939, le Fighter Command envoya quatre Squadrons de Hurricanne en France en prévision de l’invasion allemande, l’appareil y connut son baptême de feu en abbatant un Dornier 17 le 30 octobre de cette année. Il combattit aussi face à la Luftwaffe durant l’invasion de la Norvége en avril 1940 où sa robustesse et son train d’atterrissage à large voie fut très utile sur des terrains mal équipés. Les allemands réussirent à détruirent presque tous les Hurricanes belges mais les Hurricanes de la RAF obtinrent de nombreuses victoires au cours de la bataille de France.

Au déclenchement de la Bataille d’Angleterre, le Hurricane équipait la grande majoritée des Squadrons du F.C., le reste étant surtout équipé de Spitfire et en moindre quantité de Defiant et Bleinheim. Le terrible Bf-109 se montra redoutable face au Hurricane mais comme celui-ci restait très maniable et robuste et qu’il était une bonne plate-forme de tir, il fut décidé qu’il attaquerait en priorité les bombardiers ennemis.

Les premiers Hurricanes tropicalisés arrivérent en Egypte en juin 1940, pour tenir tête aux Italiens, et réussirent un doublé face à des CR-42 le 19 du mois. Il connut ses plus grands succès sur le théâtre comme chasseur-bombardier. Surnommés Hurribombers, ils semèrent la mort dans les colonnes blindées et les camions des forces de l’axe avec leurs quatre canons de 20mm et leurs bombes.

Le Hurricane servit aussi dans la défense de Malte. D’autres encore servirent en Russie, avec des équipages anglais venus défendre les convois qui passaient par le Nord. Ce fut les premiers avions accéptés par la Russie. Le Hurricane servit encore sur beaucoup d’autres fronts, toujours avec efficacité jusqu’en 1942 date à partir de laquelle il fut progressivement retiré de première ligne et affecté à l’entraînement et à d’autres tâches secondaires.

En tout 14232 Hurricanes furent produits et lorsque la guerre prit fin, l’Angleterre livra quelques exemplaires de ses réserves à l’Iran (qui en commanda par la suite ) et au Portugal tandis que l’Afrique du Sud, l’Irlande, l’Egypte et la Turquie en achetèrent.

Photos

Caractéristiques techniques

Modèle : Hawker Hurricane Mk I
Envergure : 12.19 m
Longueur : 9.55 m
Hauteur : 3.99 m
Motorisation : 1 Rolls-Royce Merlin II
Puissance totale : 1 x 1030 ch.
Armement : 8 mitrailleuses de 12.7mm
Charge utile : -
Poids en charge : 2993 kg
Vitesse max. : 515 km/h à 6100 m
Plafond pratique : 10120 m
Distance max. : 740 Km
Equipage : 1
[...] Passez dans le comparateur...

Plan 3 vues

Plan 3 vues du Hawker  Hurricane

Profil Couleur

Profil couleur du Hawker  Hurricane

Vidéo

Hawker Hurricane en meeting

A voir également

0
Sous l'ère nazie, l'industrie aéronautique allemande conçut de nombreuses machines dont beaucoup n'eurent pas les faveurs de la Luftwaffe, parfois pour de simples raisons...

0
La société Reggiane, filiale de la célèbre firme Caproni, participa dès 1937 au programme italien de chasseurs modernes, dont le Fiat G.50 et le...

0
Ayant acqui une expérience solide dans les appareils de hautes performances grâce à la coupe Schneider (hydravions de course) , Macchi Aeronautica produisit le...
Passionné d'aéronautique et formateur en Web et PAO, il est le fondateur, en 1999, de l'encyclopédie de l'aviation militaire www.avionslegendaires.net. Administrateur et rédacteur en chef du blog, il vous fait partager ses avis et coups de coeur (ou de gueule) sur l'actualité aéronautique.