Hugues XF-11

Hugues XF-11


Fiche descriptive

Appareil : Hugues XF-11
Constructeur : Hughes Aircraft Company
Désignation : XF-11
Nom / Surnom :
Code allié / OTAN :
Variante :
Mise en service : 1946
Pays d'origine : Etats-Unis
Catégorie : Avions de reconnaissance
Rôle et missions : Prototype d'avion de reconnaissance photo

Histoire

Hugues XF-11 :
Le super P-38

Le Hugues XF-11 fut un prototype d’appareil de reconnaissance et de recco-photo réalisé par Howard Hugues pour l’USAAF. Conçu pour répondre aux mêmes exigences que le Republic XF-12, il devait présenter d’excellentes caractéristiques en termes de vitesse et de rayon d’action. Extrapolé du design du Hugues D-2, chasseur-bombardier lourd jamais réalisé et à la ligne proche de celle du Northrop P-61 Black Widow, le XF-11 ressemblait globalement à un Lockheed P-38 Lightning agrandi.

Monoplace (prévu biplace en production), bimoteur, bipoutre totalement métallique, équipé d’un train d’atterrissage à roulette avant, d’ailes à grand allongement  et d’un cockpit pressurisé, il avait une ligne très pure. Il était équipé de deux moteurs radiaux Pratt & Whitney R-4360-31 de 28 cylindres entraînant chacun une paire d’hélices contrarotatives à quatre pales. Ces propulseurs, complexes et encombrants étant sensés apporter de meilleures performances à l’appareil .

L’USAAF commanda initialement 100 exemplaires de l’appareil en version recco-photo, commande qui fut réduite à deux exemplaires suite à la fin du second conflit mondial.

Malgré les qualités qu’il devait afficher, le XF-11 a, lors de son premier vol, subit un accident qui a failli tuer Hughes qui le pilotait lui-même. Au-delà du manque d’intérêt que l’USAAF s’était mise à afficher vis-à-vis de l’appareil, le programme ne s’est jamais remis de ce revers.

Le premier prototype, 44-70155, piloté par Hughes, s’est écrasé le 7 Juillet 1946 lors de son vol inaugural. Une fuite d’huile au moteur droit causa une inversion du calage de l’hélice arrière qui perturba la poussée, lançant l’appareil dans des mouvements de lacet très violents.

H. Hugues n’était pas seulement un constructeur (entre autres), c’était aussi un pilote très expérimenté. Quand l’avarie survint, il choisit de ne pas mettre les hélices en drapeau puis de couper le moteur droit, et il tenta de continuer à piloter l’appareil malgré les embardées. C’était le premier vol du XF-11 et H. Hugues était loin d’avoir pu évaluer les limites d’utilisation de l’appareil. C’est peut-être pour cette raison, et pour sauver le prototype, qu’il décida de ne pas se priver de son second moteur. On a ensuite beaucoup polémiqué sur le crash, certains ayant déclaré qu’il aurait dû couper tout à droite et rentrer sur un moteur, chose apparemment faisable avec des propulseurs de cette puissance. Quoi qu’il en soit, Hugues décida de faire un atterrissage de fortune sur le terrain de golf du  « Los Angeles Country Club », mais il fut 300 mètres trop court, le XF-11 perdit brutalement de l’altitude et percuta trois maisons. L’appareil fut complètement détruit et Hugues n’échappa à la mort que par miracle.

Le 5 avril 1947, H. Hugues, remis de ses blessures, pilota le  second prototype équipé d’hélices classiques. Le vol se déroula sans problème et permit de vérifier le bon comportement de l’appareil à haute vitesse. Par contre, il manquait de stabilité à basse vitesse et ses ailerons manquaient d’efficacité à basse altitude. L’USAAF, qui devait choisir entre le XF-11 et le XF-12 donna sa préférence à ce dernier, arguant qu’il serait plus facile à utiliser et à entretenir et qu’il serait moins cher à produire. Ceci sonna le glas du XF-11, qui ne fut jamais produit en série. Le second prototype fut transféré à Eglin Air Force Base en Décembre 1948 et fut utilisé pour différents tests en vol. Mais même le XF-12, qui lui avait été préféré, ne fut pas construit, la commande de 98 exemplaires qui avait été passée fut annulée, l’USAAF préférant finalement utiliser des Superforteresses RB-50 et des Northrop F-15 pour les missions de recco-photo lointaine.

Photos

Caractéristiques techniques

Modèle : Hugues XF-11
Envergure : 30.49 m
Longueur : 19.94 m
Hauteur : 7.06 m
Motorisation : 2 Pratt & Whitney R-4360-31 radiaux
Puissance totale : 2 x 3000 ch.
Armement : aucun
Charge utile :
Poids en charge : 26400 kg
Vitesse max. : 720 km/h
Plafond pratique : 13415 m
Distance max. : 8000 Km
Equipage : 1
[...] Passez dans le comparateur...

Plan 3 vues

Plan 3 vues du Hugues XF-11

Profil Couleur

Profil couleur du Hugues XF-11

Vidéo

Actuellement aucune vidéo n'est disponible dans nos bases de données

A voir également

0
Les visiteurs des différentes éditions du salon du Bourget depuis les années 90 ont prit l'habitude de voir évoluer un petit bimoteur français aux...

0
En 1933, l'Air Ministry fit savoir qu'il recherchait un avion de reconnaissance et d'utilité générale pour servir en Palestine en remplacement des Westland Wapiti....

0
C'est au tout début de l'année 1915 que l'ingénieur et aviateur britannique Geoffrey De Havilland, responsable des bureaux d'étude de la société Airco commença...
Computer Support à l'Université de Namur (Belgique) Enseignant dans le Supérieur de Promotion Sociale Passionné d’aviation et pilote d'occasion