Junkers Ju 88

Junkers Ju 88


Fiche descriptive

Appareil : Junkers Ju 88
Constructeur : Junkers Flugzeug Motorenwerke AG
Désignation : Ju 88
Nom / Surnom :
Code allié / OTAN :
Variante :
Mise en service : 1939
Pays d'origine : Allemagne (IIIe Reich)
Catégorie : Bombardiers avant 1950
Rôle et missions : Bombardier rapide

Histoire

Junkers Ju 88 :
polyvalence et longévité

Le Junkers Ju-88 fut sans doute l’un des appareils allemands les plus efficaces de la seconde guerre mondiale. Le Junkers Ju-88 se révéla comme l’appareil le plus polyvalent de tout l’arsenal de la Luftwaffe avec bon nombre de variantes : bombardier quadriplace, chasseur de nuit, appareil de reconnaissance, bombardier en piqué, torpilleur et avion anti-char. Et il fut un des seuls appareils à être utilisés durant tout le conflit.

Les Ju 88 A et Ju 88 S furent des bombardier moyen et rapide. Le Ju 88 A fut la première version du bombardier allemand. Ce fut la version la plus courante du Ju-88 pendant les années de la Blitzkrieg et elle ne fut remplacé qu’après 1942. Bien qu’il n’ait pas obtenu la même célébrité que le Stuka, il était plus solide et pouvait opérer face à une forte opposition ennemie. Le Ju 88 S fut la version finale des Junkers 88 de bombardement, lancée après l’échec du projet de Ju 188. La charge utile et l’armement étaient drastiquement diminués ainsi que les moteurs modifiés pour accroître les performances.

Les Ju 88 C et Ju 88 G furent des chasseurs de nuit. La Luftwaffe avait envisagé assez tôt de convertir le Ju-88 en chasseur lourd. La priorité accordée aux bombardiers retardèrent l’entrée en service massive de cette version jusqu’en 1943. Ils avaiant un nez tôlé contrairement au nez vitré des Ju 88 de bombardement. Le Ju 88 était la version chasse de nuit définitive du Ju-88, dérivé du Ju-88 R-2 rééquipé avec un nouvel empennage arrière. Pa rapport à la version C, il transportait un radar en plus de son armement tandis que des moteurs plus puissants amélioraient grandement les performances. De plus l’armement se trouvait dans une nacelle ventrale alors que le Ju 88 C avait ses canons dans le nez.

Les Ju 88 D et Ju 88 H furent des version de reconnaissance. Un grand nombre de Ju 88 D furent construits entre 1941 et 1944 et furent employé sur tous les fronts. Le Ju 88 H fut un patrouilleur océanique, la version de reconnaissance à trés longue distance du Ju-88 engagées au dessus de l’Atlantique. Il combinait un fuselage de Ju-88 D allongé pour augmenter l’emport de carburant avec les ailes et les moteurs du Ju-88 G-1. L’autonomie dépassait les 5.000 km. La variante H-2 échangeait ses cameras contre des canons.

Enfin à ses nombreuses autres fonctions, le Ju-88 ajouta la lutte antichar avec cette version P. Dans une nacelle ventrale, il emportait un canon lourd de 75 mm dans la variante P-1, deux de 37 mm dans les P-2 et P-3 et un de 50 mm pour le P-4. Ils furent utilisés essentiellement sur le front est.

Au total 14.980 Ju 88 furent construits.

Photos

Caractéristiques techniques

Modèle : Junkers Ju 88 A-1
Envergure : 18.38 m
Longueur : 14.36 m
Hauteur : 5.32 m
Motorisation : 2 moteurs Junkers Jumo 211B
Puissance totale : 2 x 1200 ch.
Armement : 3 mitrailleuses de 7.92mm
1800 kg de bombes
Charge utile : -
Poids en charge : 10360 kg
Vitesse max. : 450 km/h à 5500 m
Plafond pratique : 8000 m
Distance max. : 1700 Km
Equipage : 4
[...] Passez dans le comparateur...

Plan 3 vues

Plan 3 vues du Junkers Ju 88

Profil Couleur

Profil couleur du Junkers Ju 88

Vidéo

Actuellement aucune vidéo n'est disponible dans nos bases de données

A voir également

0
Le Dauntless fut très employé durant la guerre du pacifique. Le Dauntless resta pendant près de 4 ans l'uns des principaux avions de combat...

0
Le B-17 fut le plus célèbre des bombardiers lourds de l'US Army Air Force. Son impressionnant armement défensif justifiait pleinement son nom de Flying...

0
Dans les années 30, la Royal Air Force utilisa massivement les biplans Hawker conçus par Sidney Camm pour des missions aussi diverses que la...
Passionné d'aéronautique et formateur en Web et PAO, il est le fondateur, en 1999, de l'encyclopédie de l'aviation militaire www.avionslegendaires.net. Administrateur et rédacteur en chef du blog, il vous fait partager ses avis et coups de coeur (ou de gueule) sur l'actualité aéronautique.

CONTENUS SIMILAIRES

3