Kawasaki Ki-45 Toryu ‘Nick’

Kawasaki Ki-45 Toryu ‘Nick’


Fiche descriptive

Appareil : Kawasaki Ki-45 Toryu ‘Nick’
Constructeur : Kawasaki Kokuki Kogyo K. K.
Désignation : Ki-45
Nom / Surnom : Toryu
Code allié / OTAN : Nick
Variante :
Mise en service : 1942
Pays d'origine : Japon
Catégorie : Chasseurs de la guerre 39-45
Rôle et missions : Chasseur lourd

Histoire

Kawasaki Ki-45 Toryu ‘Nick’ :
un chasseur lourd à tout faire

L’équivalent du Nakajima J1N1 de la Marine fut pour l’Armée Impériale le chasseur lourd Kawasaki Ki.45 Toryu (« Tueur de dragons »). Il répondait à un programme du haut commandement, influencé dès 1937 par les chasseurs bimoteurs européens. Deux prototypes volèrent en mai 1941 et douze appareils de pré-série furent construits. Après que ces derniers eurent été mis à mal par les « Tigres Volants » du colonel Chennault, des modifications furent apportées pour donner naissance, en août 1942, au Ki.45 KAIa ou type A.

Ce biplace monoplan à ailes basses était motorisé par deux Nakajima Ha-25 de 950 Ch qui le propulsaient à 545 Km/h. Son armement, très lourd pour un avion japonais, se composait de deux mitrailleuses de 12,7 mm et d’un canon de 20 mm dans le nez, ainsi que d’une mitrailleuse de 7,92 mm à l’arrière de l’habitacle. Contrairement à son homologue J1N1 de la Marine, le Toryu (Nick pour les alliés) avait une structure légère sans protection. Deux mois après son entrée en service, bien que maniable et performant, il se fit remarquer dans l’attaque au sol et la lutte antinavire.

Fin 1942, Kawasaki produisit une version d’assaut désignée Ki.45 KAIb ou type B, avec la mitrailleuse de 12,7 mm placée à droite dans le nez remplacée par un canon de 37 mm, les réservoirs auto-obturants et les moteurs étant désormais des Mitsubishi Ha-102 de 1 050 Ch. Dans cette version, le Toryu fut utilisé avec succès contre les véhicules et navires alliés, et même contre des B-24.

Cependant, les pertes de plus en plus lourdes conduisirent quatre Toryu type B à effectuer sur la côte nord de Nouvelle Guinée, le 27 mai 1944, une des premières attaques-suicide et incitèrent finalement Kawasaki à le transformer en chasseur de nuit ; la nouvelle version, Ki.45 KAIc ou type C, entra en service en mars 1944. En plus des deux mitrailleuses 12,7 mm de nez, l’appareil était équipé d’un canon de 20 ou de 37 mm également dans le nez et de deux mitrailleuses fixes de 12,7 mm tirant vers l’avant, orientées à 30° et placées au milieu du haut de l’habitacle.

Le Kawasaki Ki.45 Toryu fut produit à 1701 exemplaires jusqu’à l’été 1945. De juin 1944 à la capitulation, il prit une part active à la défense du Japon, mais ne disposa jamais d’un radar.

Photos

Caractéristiques techniques

Modèle : Kawasaki Ki.45 KAIa Toryu 'Nick'
Envergure : 15.02 m
Longueur : 10.60 m
Hauteur : 3.70 m
Motorisation : 2 moteurs Mitsubishi Ha-102 radial à 14 cylindres
Puissance totale : 2 x 1050 ch.
Armement : 1 canon de 20mm
3 mitrailleuses de 12.7mm
500 kg de bombes
Charge utile : -
Poids en charge : 5491 kg
Vitesse max. : 547 km/h à 7000 m
Plafond pratique : 10730 m
Distance max. : 2260 Km
Equipage : 2
[...] Passez dans le comparateur...

Plan 3 vues

Plan 3 vues du Kawasaki Ki-45 Toryu ‘Nick’

Profil Couleur

Profil couleur du Kawasaki Ki-45 Toryu ‘Nick’

Vidéo

Kawasaki Ki-45 Toryu

A voir également

0
Le Macchi MC.202 "Folgore" fut un des meilleurs chasseurs italiens de la seconde guerre mondiale. Il fut conçu par l'adaptation d'un moteur en ligne...

0
Le J2M Raiden ("coup de tonnerre"), désigné "Jack" par les américains, répondait aux exigences de la Marine Impériale pour un chasseur terrestre d'interception ayant...

0
Conçu à partir du P-36, le prototype du P-40, désigné XP-40, effectua son vol initial en octobre 1938. Plusieurs versions de série turent construites,...