Kawasaki Ki-64 ‘Rob’

Kawasaki Ki-64 ‘Rob’


Fiche descriptive

Appareil : Kawasaki Ki-64 ‘Rob’
Constructeur : Kawasaki Kokuki Kogyo K. K.
Désignation : Ki-64
Nom / Surnom :
Code allié / OTAN : Rob
Variante :
Mise en service : 1943
Pays d'origine : Japon
Catégorie : Chasseurs de la guerre 39-45
Rôle et missions : Chasseur expérimental

Histoire

Kawasaki Ki-64 ‘Rob’ :
l'approche nippone de la supériorité aérienne absolue

Le Kawasaki Ki. 64 fut sans conteste l’appareil japonais à hélice le plus innovant de la seconde guerre mondiale. Malgré une lenteur de modernisation communément admise dans l’industrie aéronautique nippone à la veille du conflit, l’étude de cet avion révolutionnaire, destiné à ne redouter aucune concurrence, commença dès 1939. Mais parce que la conception de l’engin était totalement nouvelle et faisait appel à des techniques bien évidemment inhabituelles, le programme de développement du prototype ne débuta qu’à partir d’octobre 1940.

Les impératifs de guerre exigeant une indiscutable priorité, chaque étape de l’élaboration du nouvel avion, pour le moins inaccoutumée, nécessita beaucoup de temps, au point que celui-ci ne fut prêt qu’en décembre 1943. Le Ki.64 (« Rob » dans le code allié) était un monoplan à aile basse entièrement métallique, monoplace à cockpit pressurisé et train d’atterrissage classique escamotable, armé de 4 canons de 20 mm. Il était équipé d’un groupe motopropulseur désigné Ha-201 de 2350 Ch, en fait deux moteurs Ha-40 en tandem, construction sous licence des Daimler-Benz DB-601 A allemands à 12 cylindres en V inversé. L’un d’eux était placé dans le nez de l’appareil, et l’autre, à l’arrière du cockpit, était relié par un long arbre passant sous le siège du pilote pour entraîner deux hélices métalliques tripales contrarotatives. Afin de supprimer les radiateurs, cause de traînée altérant les performances, le refroidissement des moteurs était assuré par un système original d’échangeur de chaleur, dont la surface d’évaporation était intégrée au revêtement de l’aile. Les hélices cependant posèrent en permanence des problèmes dans le réglage simultané du pas variable, et furent à l’origine de l’accident qui endommagea gravement le Ki. 64 au cours de son cinquième vol d’essai. (Ce sont des circonstances totalement identiques qui faillirent coûter la vie à Howard Hughes lors du test en vol de son XF-11, le 7 juillet 1946).

Ce sérieux contretemps et l’évolution de la guerre incitèrent les autorités nippones à suspendre, pour une durée indéterminée, le développement du projet. Kawasaki, pourtant, envisagea une éventuelle version améliorée, le Ki. 64KAI, d’une puissance de 2800 Ch et armé de canons de 37 mm, mais qui demeura au stade de l’étude.

Photos

Caractéristiques techniques

Modèle : Kawasaki Ki.64 'Rob'
Envergure : 13.50 m
Longueur : 11.03 m
Hauteur : 4.25 m
Motorisation : 1 Kawasaki Ha-201 (2 Kawasaki Ha-40 en V12 inversé en tandem)
Puissance totale : 1 x 2350 ch.
Armement : 4 canons de 20 mm
Charge utile : -
Poids en charge : 5100 kg
Vitesse max. : 700 km/h
Plafond pratique : 12000 m
Distance max. : 970 Km
Equipage : 1
[...] Passez dans le comparateur...

Plan 3 vues

Plan 3 vues du Kawasaki Ki-64  ‘Rob’

Profil Couleur

Profil couleur du Kawasaki Ki-64  ‘Rob’

Vidéo

Actuellement aucune vidéo n'est disponible dans nos bases de données

A voir également

0
Considéré comme l'un des meilleurs chasseurs de la Seconde Guerre Mondiale, le P-51 Mustang est en réalité un avion qui a été conçu à...

0
C'est pour répondre à une demande de l'Amirauté Britannique, datant de 1938, que la firme Fairey décida de produire un chasseur embarqué, extrapolation du...

0
Extrapolé du F4F, le F6F était plus puissant et plus performant que son prédécesseur. Entré en service en août 1943, le Hellcat, dont le...