Kugisho E14Y ‘Glen’

Kugisho E14Y ‘Glen’


Fiche descriptive

Appareil : Kugisho E14Y ‘Glen’
Constructeur : Dai Ichi Kaigun Koku Gijutsu Sho
Désignation : E14Y
Nom / Surnom :
Code allié / OTAN : Glen
Variante :
Mise en service : 1941
Pays d'origine : Japon
Catégorie : Hydravions
Rôle et missions : Avion de reconnaissance

Histoire

Kugisho E14Y ‘Glen’ :
le seul appareil ayant bombardé les Etats-Unis continentaux

La Marine Impériale, qui s’était spécialisée dans le binôme sous-marin/hydravion lui donnant toute satisfaction, décida en 1939 de donner un successeur au Watanabe E9W « Slim » qui commençait à vieillir. Le Kugisho (Arsenal technique d’aéronautique navale) de Yokosuka étudia un prototype, désigné Petit hydravion de Reconnaissance type 0, qui vola pour la première fois en 1940 et fut agréé cette même année sous l’appellation de E14Y1 type 0 modèle 11. Yokosuka n’étant pas en mesure d’assurer la production en série, celle-ci fut confiée à la firme Watanabe après qu’elle eût agrandi la surface de la dérive pour améliorer la stabilité horizontale de l’hydravion.

L’appareil était un biplace monoplan à aile basse reposant sur deux flotteurs ; le fuselage avait une structure tubulaire métallique recouverte d’alliage léger à l’avant et de bois et d’entoilage partout ailleurs ; les ailes étaient de construction mixte (structure alliage léger et bois entièrement entoilée) et le moteur radial à 9 cylindres refroidi par air entraînait une hélice bipale en bois. Entreposé en douze parties dans le hangar étanche du submersible, il fallait un peu plus d’un quart d’heure aux deux hommes d’équipage pour assembler leur hydravion et le faire lancer d’une catapulte fixe de 20 mètres, placée en légère montée sur le pont avant du bateau.

Le E14Y1 fut produit à 125 exemplaires par Watanabe Tekkosho K. K., de 1941 à 1943, et affecté aux sous-marins I-7 à I-11 et I-15 à I-35. C’est l’appareil du I-7 qui survola Pearl Harbor pour rendre compte après l’attaque du 7 décembre 1941 ; il reçut le surnom de « Glen » dans le code allié.

Au cours de la guerre dans le Pacifique, l’hydravion effectua avec efficacité et discrétion de nombreuses reconnaissances, particulièrement au dessus de l’Australie et de la Nouvelle-Zélande ; c’est pourtant une mission bien différente, mais passée presque inaperçue, qui donna plus tard à l’engin une certaine notoriété. Le Japon, dans l’incapacité de pilonner les grandes agglomérations américaines, conçut de dévaster le territoire des USA par un gigantesque incendie de forêt sur la côte ouest. Le 9 septembre 1942, le sous-marin I-25, qui avait fait surface au large du cap Blanco, entre l’Oregon et la Californie, catapulta à 6 heures du matin son E14Y « Glen », porteur de deux bombes incendiaires de 30 Kg.

L’équipage, composé du 1er maître Nobuo Fujita et du maître Okuda Shoji, dirigea l’appareil vers l’intérieur des terres, largua ses charges au dessus d’une forêt à environ 15 Km à l’est de la ville de Brookings (Oregon) et rejoignit le submersible qui plongea aussitôt.

Le bilan de l’opération fut négligeable : une des bombes ne fonctionna pas et l’autre percuta Wheeler Ridge, une colline complètement détrempée par les fortes précipitations de la veille ; le petit début d’incendie fut rapidement maîtrisé par quatre hommes de l’Office National des Forêts.

Dans l’histoire des Etats-Unis, ce fut la seule fois où le territoire continental fit l’objet d’un bombardement aérien.

Photos

Caractéristiques techniques

Modèle : Kugisho E14Y Glen
Envergure : 11.00 m
Longueur : 8.54 m
Hauteur : 3.80 m
Motorisation : 1 moteur Hitachi Tempu 12 radial
Puissance totale : 1 x 340 ch.
Armement : 1 mitrailleuse de 7.7mm
2 bombes de 30 Kg
Charge utile : -
Poids en charge : 1600 kg
Vitesse max. : 245 km/h
Plafond pratique : 5420 m
Distance max. : 880 Km
Equipage : 2
[...] Passez dans le comparateur...

Plan 3 vues

Plan 3 vues du Kugisho E14Y  ‘Glen’

Profil Couleur

Profil couleur du Kugisho E14Y  ‘Glen’

Vidéo

Actuellement aucune vidéo n'est disponible dans nos bases de données

A voir également

0
De par sa géographie très particulière l'Union Soviétique faisait un large usage des hydravions militaires, et notamment durant la Seconde Guerre mondiale. La majorité...

0
Durant la Seconde Guerre Mondiale, la Royal Air Force et la Fleet Air Arm mirent des moyens très importants au service de la protection...

0
L'un des plus grands hydravions à coque de la Seconde Guerre mondiale, le Sunderland se présentait comme la version militaire de l'hydravion " C...