FICHE DESCRIPTIVE

Appareil : Lockheed C-140 Jetstar
Constructeur : Lockheed Aircraft Corporation
Désignation : C-140
Nom / Surnom : Jetstar
Code allié / OTAN :
Variante : VC-140
Mise en service : 1961
Pays d'origine : Etats-Unis
Catégorie : Avions de transport
Rôle et missions : Avion de liaisons rapides, transport de hautes personnalités, calibration radar, reconnaissance.

HISTOIRE

Lockheed C-140 Jetstar :
Le petit quadriréacteur de liaison rapide”

Si les missions de transport au Vietnam reçurent généralement un large écho auprès de la presse, il n’en a pas toujours été de même pour certains de ces appareils. Les petits monomoteurs de liaison et les lourds quadrimoteurs logistiques volèrent souvent la vedette à un tas d’autres machines parmi lesquels figure un étrange petit quadriréacteur de transport VIP (Very Important People, personnes très importantes) qui fut une des machines emblématiques du MAC : le Lockheed C-140 Jetstar.

Pour le C-140 tout commença par un programme du Pentagone qui recherchait un avion d’entraînement multimoteur à réaction léger susceptible de remplacer les derniers Douglas C-47 encore en service dans l’US Air Force mais également divers autres appareils dont des North American TB-25. Désigné UCX, ce programme fut lancé en novembre 1956. Trois constructeurs furent alors mis sur les rangs : Lockheed, McDonnell, et North American. Finalement le programme fut rapidement scindé en deux et le marché concernant l’avion d’entraînement revint à ce dernier constructeur qui présenta son T-39 Sabreliner.

Lockheed de son côté chargea le célèbre bureau d’étude des Skunk Works des premières ébauches du nouvel avion. Comme à l’habitude de ses ingénieurs, les travaux furent vite menés, et le premier prototype de l’avion, désigné Lockheed CL-329 réalisa son premier vol le 4 septembre 1957. Il s’agissait d’un jet d’affaires biréacteur de sept places. Néanmoins certains problèmes de motorisation, ainsi qu’un différend industriel entre l’avionneur et le motoriste Bristol, conduisirent Lockheed à repenser en profondeur son nouvel avion.

Un autre souci supplémentaire allait toucher les ingénieurs : aucun réacteur d’origine américaine n’était alors assez puissant. Les Skunk Works arrivèrent toutefois rapidement à résoudre cela, avec de plus petits réacteurs, mais en passant de 2 à 4. Le nouvel avion, désigné L-1329, devint le premier jet d’affaire quadriréacteur. Sous cette forme, il vola le 19 janvier 1960. L’avionneur qui avait rompu tout espoir de vendre son avion aux militaires chercha des débouchés civils pour celui qu’il avait baptisé Jetstar.

Toutefois l’US Air Force passa commande début 1961 pour cinq exemplaires du Jetstar sous la désignation de C-140A. Le Military Airlift Command (MAC) assigna les appareils à la base de Scott-AFB pour des missions de liaison et de soutien aux différents états-majors. En mars 1961, l’US Navy commanda également deux Jetstar pour des missions de transport de haute personnalité au profit du Department of Navy. Ces avions reçurent la désignation d’UV-1 (modifié en C-140C en 1962) mais ne volèrent finalement jamais. En effet, en 1962, la Maison Blanche décida que les missions d’état-major et de transport gouvernementales devaient relever exclusivement de l’Air Force. Les C-140C furent finalement versés au Strategic Air Command (SAC) pour des missions de liaisons mais également de calibration des radars.

Mais les Jetstar les plus célèbres demeurent les six C-140B commandés pour des missions relatives à la Maison Blanche et au gouvernement des États-Unis. A leur arrivée à Andrews-AFB, les C-140B reçurent la désignation de VC-140B et furent affectés au très prestigieux 1st MAS.

Si la plupart des Jetstar de l’Air Force n’eurent pas d’autres missions que les transport prioritaires, il en est tout autrement des deux C-140C qui reçurent une livrée camouflée deux tons de vert et marron afin d’opérer en Asie du Sud-Est pour des missions de guerre éléctronique et de suivit des opérations le long des frontières avec la Thaïlande et la Chine. Entre 1967 et 1969, ces avions furent d’ailleurs désignés RC-140C. Ils reprirent néanmoins leur désignation de transport, même si les missions secrètes continuaient. Un C-140A fut lui aussi camouflé, mais ses missions ne dépassaient pas la liaison et le transport sanitaire entre le Vietnam et le Japon.

Un C-140 Jetstar fut également utilisé par le fameux Dryden Flight Research Center de la NASA entre 1964 et 1989 pour des essais concernant des projets applicables aux avions civils. Par exemple, le JetStar fut modifié avec l’installation d’un turbopropulseur monté sur pylône au sommet du fuselage, afin de réaliser des mesures acoustiques à l’aide de 28 microphones placés sur la carlingue.

Les C-140 ont laissé totalement la place aux Gulfstream C-20 au sein des unités de l’US Air Force. Néanmoins d’autres pays ont utilisés des Jetstar pour des missions à caractère militaire, parmi lesquels l’Allemagne et l’Iran. La République Fédérale d’Allemagne acquit ses appareils en 1964 pour des missions de transport gouvernemental, et les retira du service en 1984. L’aviation militaire du Shah d’Iran acheta quand à elle quatre Jetstar pour des missions similaires, et ceux-çi demeurent toujours en service de nos jours au sein de l’Islamic Republic of Iran Air Force. L’Iran est le dernier utilisateur militaire du Jetstar.

De nos jours un Lockheed VC-140B est exposé à l’US Air Force Museum de Wright Patterson-AFB. Si le Jetstar n’a pas réellement marqué l’histoire de l’aviation militaire, il reste représentatif de la mission de transport VIP pendant la Guerre froide.

PHOTOS

CARACTÉRISTIQUES TECHNIQUES

Modèle : Lockheed C-140A Jetstar
Envergure : 16.36 m
Longueur : 18.41 m
Hauteur : 6.25 m
Motorisation : 4 réacteurs Pratt & Whitney JT-12A-6
Puissance totale : 4 x 1360 kgp.
Armement :
Charge utile : De 7 à 9 passagers
Poids en charge : 17660 kg
Vitesse max. : 920 km/h à 3600 m
Plafond pratique : 8700 m
Distance max. : 4550 Km à charge maximale
Equipage : 3 personnes.
[...] Passez dans le comparateur...

PLAN 3 VUES

Plan 3 vues du Lockheed C-140 Jetstar

PROFIL COULEUR

Profil couleur du Lockheed C-140 Jetstar


Publicité

VIDÉO

Décollage d'un Jetstar civil américain
PARTAGER
Article précédentSikorsky H-19 Chickasaw
Article suivantNord N.260 Super Broussard
Arnaud
Passionné d'aviation tant civile que militaire depuis ma plus tendre enfance, j'essaye sans arrêt de me confronter à de nouveaux défis afin d'accroitre mes connaissances dans ce domaine. Grand amateur de coups de gueules, de bonnes bouffes, et de soirées entre amis.