Lockheed C-60 Lodestar

Lockheed C-60 Lodestar


Fiche descriptive

Appareil : Lockheed C-60 Lodestar
Constructeur : Lockheed Aircraft Corporation
Désignation : C-60
Nom / Surnom : Lodestar
Code allié / OTAN :
Variante : C-56, C-57, C-59, C-66, R5O
Mise en service : 1940
Pays d'origine : Etats-Unis
Catégorie : Avions de transport
Rôle et missions : Transport d'état major, inflitration-exfiltration, soutien logistique

Histoire

Lockheed C-60 Lodestar :
L'avion des généraux

A l’instar du C-47 Dakotala carrière du Lockheed C-60 débuta dans le civil. En effet, le Lodestar était une évolution de l’avion de ligne léger Electra, qui servit également de base aux patrouilleurs-bombardiers Hudson. Au sein des compagnies aériennes américaines les Lodestar desservaient les lignes moyen-courriers appelants peu de passagers.

Le Lockheed Lodestar vola pour la première fois le 21 septembre 1939. Il s’agissait d’un bimoteur de transport monoplan, à aile médiane et disposant d’un train d’atterrissage escamotable. Cette machine incorporait d’ailleurs quelques améliorations notables pour l’époque parmi lesquels un radiogoniomêtre et un système de plancher chauffant pour les passagers. Cette innovation fut abandonnée sur la plupart des versions militaires, car jugée trop gourmande en carburant.

Le premier client militaire de l’appareil fut la Royal Air Force qui commanda en novembre 1939 un lot de 36 Lodestar Mk-I. Ces appareils étaient des avions totalement civils sur lequel on ajouta un camouflage militaire et les cocardes de la RAF. Ils furent affectés à des missions de transport d’état-major, tout d’abord entre la Grande Bretagne et la France puis à partir de juin 1940 à l’intérieur du territoire britannique. En janvier 1942, le gouvernement américain expédia dans le sud de l’Angleterre sept Lockheed Lodestar civils appartenant à divers compagnies aériennes américaines afin qu’ils renforcent les unités de transport et de liaison de la RAF. Ces avions reçurent la désignation de Lodestar Mk-IA. Par la suite, ce sont 36 autres avions, délestés de leurs équipements civils qui prirent la destination de la RAF sous la désignation de Lodestar Mk-II.

En octobre 1943, la Royal Air Force reçu un dernier lot de cinq appareils désignés Lodestar Mk-III. Il s’agissait d’appareils sur lesquels les hublots avaient été comblés et qui présentaient tous les aspects d’appareils de transport de fret. Peints intégralement en noir, les Lodestar Mk-III furent affectés à des opérations secrètes d’infiltrations d’agents derrière les lignes ennemies ou de larguage de commandos-parachutistes. Ils volèrent au sein du très discrèt Squadron 161 en compagnie des Westland Lysander.

Le principal client de l’avion fut toutefois l’US Army Air Force qui acquis de nombreux Lodestar dès Pearl Harbor. Les premiers avions reçurent la désignation de C-60 et furent affectés à des missions de liaisons entre Washington-DC et les principales bases américaines. Devant l’importance des contingents américains envoyés de part le monde, le Department of War prit la décision de passer une nouvelle commande, cette fois-ci pour 324 avions. Désignés C-60A ces appareils devaient en outre être apte au largage de parachutistes. Si la plupart des C-60A furent envoyés en Europe et en Méditerranée, quelques appareils se retrouvèrent dans le Pacifique.

L’US Navy utilisa également plusieurs Lodestar sous la désignation de R5O, dont la plus importante série demeure la dernière : R5O-6. Pas moins de 41 appareils de cette versions furent assemblés pour remplir des missions de transport de personnels et de VIP. Au total, ce sont un peu plus de 100 avions de ce type qui furent achetés par la Navy. Le Department of Navy livra également des Lodestar à l’US Coast Guard, dont un R5O-1 qui servit d’appareil personnel au Secretary of Transport de 1941 à la fin de la guerre. Une quinzaine de R5O ont porté les couleurs de l’USCG.

Mais le Royaume-Uni et les Etats-Unis ne furent pas les seuls utilisateurs du Lodestar, puisque six avions furent livrés entre juillet 1940 et mars 1943 à la Force Aérienne Française Libre. Parmi ceux-ci figurait l’avion baptisé Liberté, et immatriculé FL-AXM (FL pour France Libre) , l’avion personnel du Général De Gaulle. Le chef de la France Libre utilisa cet appareil à de nombreuses reprises pour des vols entre Londres et Alger, ou bien vers la France. C’est le Liberté qui conduisit De Gaulle à Bayeux en Normandie le 14 juin 1944 pour son retour en France depuis son exil de juin 1940. Par le suite, c’est cet avion qui le mena à Paris le 25 août 1944 lors de la libération de la capitale.

Un autre C-60A fut utilisé comme avion d’état-major par le général Koenig. L’état-major de la FAFL en proposa également un à Leclerc qui lui préféra la Piper Cub, plus en rapport avec sa 2ème DB.

Mais le Lodestar le plus richement équipé est certainement le C-66 livré en 1944 au dictateur brésilien Gétulio Vargas, allié important des Etats-Unis, qui comportait une salle d’eau climatisée, un équipement extrêmement rare à l’époque.

Plusieurs autres pays utilisèrent des Lodestar à titre militaire durant le conflit, dont l’Afrique du Sud et le Canada. Dans ces deux pays les avions furent désignés respectivement Lodestar Mk-IV et Mk-IVA. Même la Luftwaffe utilisa un appareil, un C-60 tombé en bon état en Hollande occupée en 1944.

Au sein de l’US Army Air Force, une soixantaine d’avions civils saisis prirent les désignations de C-56, C-57, et C-59. Ces avions ne quittèrent jamais le territoire américain, et furent principalement affecté à des missions secondaires.

Si le C-60 n’a jamais eu droit aux premières pages de journaux, à l’inverse d’avions comme le C-47, il n’en fut pas moins un serviteur efficace et fiable. Il s’illustra néanmoins dans sa délicate tâche : transporter les stratèges et chefs de guerres alliés dans les meilleurs conditions de sécurité.

Photos

Caractéristiques techniques

Modèle : Lockheed Lodestar Mk-II
Envergure : 19.96 m
Longueur : 15.19 m
Hauteur : 3.61 m
Motorisation : 2 moteurs en étoile Pratt & Whitney Hornet S1E2-G
Puissance totale : 2 x 875 ch.
Armement : Aucun
Charge utile : 14 à 17 passagers
Poids en charge : 8710 kg
Vitesse max. : 350 km/h à 3000 m
Plafond pratique : 6200 m
Distance max. : 2900 Km à charge maximale
Equipage : 2
[...] Passez dans le comparateur...

Plan 3 vues

Plan 3 vues du Lockheed C-60 Lodestar

Profil Couleur

Profil couleur du Lockheed C-60 Lodestar

Vidéo

Actuellement aucune vidéo n'est disponible dans nos bases de données

A voir également

0
Outils devenus indispensables aux forces aériennes contemporaines les ravitailleurs en vol ont su au fil des années prendre leur place dans l'arsenal aérien moderne....

0
Au cours de la Seconde Guerre mondiale, les Alliés mirent au point diverses méthodes pour permettre les assauts et les transports massifs de troupes,...

0
Alors que les grandes puissances laissent Adolf Hitler réarmer son pays, les avionneurs allemands vont faire naitre ça et là des projets très ambitieux,...
Arnaud
Passionné d'aviation tant civile que militaire depuis ma plus tendre enfance, j'essaye sans arrêt de me confronter à de nouveaux défis afin d'accroitre mes connaissances dans ce domaine. Grand amateur de coups de gueules, de bonnes bouffes, et de soirées entre amis.