Marinens F. MF-11

Marinens F. MF-11


Fiche descriptive

Appareil : Marinens F. MF-11
Constructeur : Marinens Flyvebatfabrikk
Désignation : MF-11
Nom / Surnom :
Code allié / OTAN :
Variante : Horten MF-11, Høver MF-11
Mise en service : 1932
Pays d'origine : Norvège
Catégorie : Hydravions
Rôle et missions : Avion de reconnaissance, de patrouille maritime

Histoire

Marinens F. MF-11 :
un hydravion pour l'aéronavale norvégienne

Jusqu’à la fin des années 20, l’aéronautique navale royale de Norvège avait utilisé des appareils étrangers construits sous licence, quand le gouvernement décida de faire produire des réalisations essentiellement nationales. C’est donc sur une directive de 1930 que la firme Marinens Flyvebatfabrikk (Fabrique d’Aviation navale), établie à Horten, commença l’élaboration d’un nouvel hydravion. L’étude en fut confiée au commandant Johan E. Høver, directeur technique, qui s’inspira du monoplan de 1918 Hansa-Brandenburg W-33 « Make », construit sous licence par l’entreprise.

L’engin présentait une différence notable par rapport à son modèle, puisqu’il était biplan pour concilier une motorisation relativement faible avec un équipage de trois hommes et l’emport de 300 Kg de bombes. De conception traditionnelle, il avait une structure métallique tubulaire avec revêtement de contre plaqué et entoilage, tant pour les ailes que pour le fuselage, et il reposait sur deux flotteurs de grande dimension. Le moteur Panther II A, d’origine britannique, entraînait une hélice tripale métallique à pas variable. L’équipage était placé en tandem dans des cockpits assez espacés les uns des autres ; celui du pilote, ouvert, était juste derrière le moteur, celui du navigateur-observateur, au niveau des ailes, était fermé et disposait de hublots, et celui du mitrailleur, à l’arrière, était partiellement ouvert. En l’absence d’interphone de bord, les aviateurs communiquaient par un système de tubes pneumatiques.

Le prototype, désigné MF-11, vola pour la première fois le 29 septembre 1931 et, donnant satisfaction, la production en série commença dès le début de l’année suivante, avec une entrée en service simultanée. A partir de 1935, le moteur Armstrong-Siddeley importé fut produit sous licence par Marinens Minevesen à Horten. Malgré une conception dépassée et une fabrication obsolète pour l’époque, l’hydravion représentait le principal appareil de l’aéronautique navale norvégienne.

Surnommé Horten MF-11 (à cause de son lieu de construction) ou Høver MF-11 (à cause de son concepteur), l’engin ne comptait que 28 exemplaires au moment de l’invasion allemande. Prévus pour être transférés, ils n’eurent pas le temps de gagner la Grande-Bretagne, mais les pilotes de deux avions parvinrent à s’échapper et préférèrent rejoindre la Finlande le 8 juin 1940, suivis le lendemain par un troisième. Immatriculés NK pour distinguer les appareils norvégiens, ils furent aussitôt intégrés à la force aérienne finnoise, basés près d’Helsinki et utilisés de 1942 à 1944 en patrouille sur la Baltique. Les autres, capturés par l’occupant, eurent leurs mitrailleuses Vickers de 7.62 mm démontées et remplacées par des Rheinmetall Borsig de 7.92 mm, et restèrent en service dans la Luftwaffe jusqu’à 1945, principalement pour la défense côtière de la Norvège.

Photos

Caractéristiques techniques

Modèle : Marinens MF-11
Envergure : 15.41 m (aile supérieure, 10.55 aile inférieure)
Longueur : 11.63 m
Hauteur : 4.45 m
Motorisation : 1 moteur Armstrong-Siddeley Panther II A radial
Puissance totale : 1 x 575 ch.
Armement : 2 mitrailleuses de 13.2 mm
1 mitrailleuses de 7.92 mm
3 bombes de 100 Kg ou 4 bombeq de 50 Kg
Charge utile : -
Poids en charge : 2850 kg
Vitesse max. : 235 km/h
Plafond pratique : 5000 m
Distance max. : 1200 Km
Equipage : 3
[...] Passez dans le comparateur...

Plan 3 vues

Plan 3 vues du Marinens F. MF-11

Profil Couleur

Profil couleur du Marinens F. MF-11

Vidéo

Actuellement aucune vidéo n'est disponible dans nos bases de données

A voir également

0
Un des hydravions à coque les mieux profilés jamais construits, le Dornier Do 26 représenta l’apogée d’une série très réussie d’appareils entièrement métalliques conçus...

0
Peu après l'apparition des avions de combat et des sous-marins au cours de la première guerre mondiale, l'utilisation combinée de ces deux armes récentes...

0
Inspiré par le succès du G-21 Goose durant la seconde guerre mondiale, l’US Navy sollicita l’avionneur Grumman afin de concevoir un avion de taille...