McDonnell FH Phantom

McDonnell FH Phantom


Fiche descriptive

Appareil : McDonnell FH Phantom
Constructeur : McDonnell Aircraft Corporation
Désignation : FH
Nom / Surnom : Phantom
Code allié / OTAN :
Variante :
Mise en service : 1947
Pays d'origine : Etats-Unis
Catégorie : Chasseurs de l'après-guerre
Rôle et missions : Chasseur embarqué.

Histoire

McDonnell FH Phantom :
premier jet sur un porte-avions américain

La plus grande révolution aéronautique que connu la Seconde Guerre mondiale est certainement sans conteste l’apparition de la propulsion à réaction. La Luftwaffe, la Royal Air Force, et dans une moindre mesure l’US Army Air Force eurent recours sur les deux dernières années du conflit à des avions à réactions aussi bien pour des missions de chasse, que de bombardement ou de reconnaissance. Devant l’engouement suscité par ces appareils, l’US Navy chercha rapidement à disposer elle aussi d’avions de ce type. Ceux-ci étaient censés lui donner une supériorité écrasante sur les chasseurs nippons dans le Pacifique. C’est ainsi que l’aéronavale américaine acquis à la toute fin de la guerre un avion qui, s’il ne fut pas franchement une réussite, demeure son premier avion de combat à réaction à avoir effectué un appontage sur un porte-avions : le Mc Donnell FH Phantom.

Les volontés de l’US Navy en matière de jets de combat étaient telles à partir de l’été 1943 que le Department of Navy et le Department of War lancèrent conjointement un vaste programme visant l’acquisition d’aéronefs de ce type sous deux ans maximum. Plusieurs avionneurs furent alors mis en compétition, presque tous les constructeurs aéronautiques américains en fait. Parmi eux figurait la toute jeune société Mc Donnell Aircraft fondée au début des années 40 par James Mc Donnell, un ancien ingénieur de Douglas, qui avait entre autre travaillé sur l’hydravion commercial Douglas Dolphin.

Mc Donnell proposa alors un appareil résolument nouveau par rapport à ce qui se faisait dans le monde, avec son XFH Phantom. Deux prototypes furent commandés par l’US Navy.

Le prototype se présentait sous la forme d’un monoplan à aile basse, construit entièrement en métal. L’appareil disposait d’un train d’atterrissage tricycle rétractable et d’une crosse d’appontage, elle aussi rétractable. Sa conception, rapide et simple, tournait autour de sa propulsion assurée par deux petits turboréacteurs Westinghouse développant chacun un peu moins d’une tonne de poussée unitaire. Son armement était composé, comme bon nombre d’avions américains de son époque, de mitrailleuses Browning d’un calibre de 12.7mm installées dans le nez. Toutefois le XFH ne pouvait pas emporter de bombes. Son cockpit monoplace était quant à lui limité au strict minimum. Il effectua son premier vol le 26 janvier 1945. Mc Donnell baptisa son avion Phantom.

En mars 1945, l’US Navy passa commande pour vingt appareils de série sous la désignation de FH. L’US Marines Corps de son côté acquis aussi l’avion à hauteur de 40 exemplaires. Les essais furent long, et laborieux, si bien que l’US Navy ne reçu ses premiers avions qu’en mai 1947 et les fit entrer en service en août de la même année. Entre temps le second prototype du Mc Donnell FH Phantom avait réalisé une grande première : le premier appontage d’un avion à réaction sur un porte-avions de l’US Navy le 21 juillet 1946. Le pilote, le capitaine Jim Davidson, était alors le chef pilote d’essais de l’aéronavale américaine. L’appontage eut lieu sur l’USS Franklin D. Roosevelt, alors le navire de ce type le plus moderne dans la marine américaine.

Entré en service dans le Squadron VF-17, les FH furent rapidement envoyés en Corée afin de soutenir les troupes américaines et notamment de tenter de maîtriser les cieux de ce pays face aux avions de combat communistes. Ils furent rejoints quelques semaines plus tard par les avions des Marines des Squadrons VMF-122 et VMF-311.

En Corée, les FH Phantom se montrèrent très souvent en dessous des attentes des pilotes et du Department of War. Les biréacteurs Mc Donnell avaient même la particularité d’avoir un rayon d’action à pleine charge moindre que les Grumman F8F Bearcat, des monomoteurs à pistons. Mais surtout l’apparition du North American FJ Fury dévalua très rapidement l’avion. Il fut retiré du service en première ligne en novembre 1949 aussi bien dans l’US Navy que dans les Marines et affecté à l’US Navy Reserve. Les pilotes réservistes de la marine américaine volèrent, aux Etats-Unis uniquement, sur FH jusqu’en 1954, année où ils furent remplacés par des Mc Donnell F2H Banshee, un avion lui-même issu du Phantom.

Le Mc Donnell FH n’est pas à proprement parler le premier chasseur à réaction de l’US Navy, mais son appontage de juillet 1946 en fait un avion à part dans l’histoire aéronavale américaine. En dehors de cela il demeure un avion raté, sous-motorisé, et largement sous-armé. Pourtant quelques avions de ce type sont aujourd’hui préservé dans des musées, dont le second prototype à l’US Naval Air Museum de Pensacola en Floride, un FH aux couleurs des Marines sur l’USS Intrepid le porte-avions transformé en musée dans le port de New York, ainsi qu’un exemplaire appartenant au musée privé de la société Mc Donnell Douglas, aujourd’hui branche de Boeing, à Saint-Louis aux Etats-Unis. Au total l’avion a été construit à 62 exemplaires.

Photos

Caractéristiques techniques

Modèle : McDonnell FH Phantom
Envergure : 12.42 m
Longueur : 11.35 m
Hauteur : 4.32 m
Motorisation : 2 turboréacteurs Westinghouse J30-WE-20
Puissance totale : 2 x 726 kgp.
Armement : 4 mitrailleuses de calibre 12.7mm
Charge utile :
Poids en charge : 5459 kg
Vitesse max. : 770 km/h à 9600 m
Plafond pratique : 12525 m
Distance max. : 1100 Km
Equipage : 1
[...] Passez dans le comparateur...

Plan 3 vues

Plan 3 vues du McDonnell FH Phantom

Profil Couleur

Profil couleur du McDonnell FH Phantom

Vidéo

Appontage d'un FH Phantom

A voir également

0
Comme de nombreux appareils des années 40, la conception du Hawker Sea Fury était le résultat de spécifications britanniques en temps de guerre destinés...

0
Dès 1945, la firme Hawker mena des études qui aboutirent au modèle P.1040 qui fait l'objet de trois prototypes. Le premier, expérimental, vo en...

0
Développé par Dassault à partir du Mystère IVA, le Super Mystère malgré cet héritage n'en resta pas moins un appareil véritablement nouveau. Dassault conçut...
Arnaud
Passionné d'aviation tant civile que militaire depuis ma plus tendre enfance, j'essaye sans arrêt de me confronter à de nouveaux défis afin d'accroitre mes connaissances dans ce domaine. Grand amateur de coups de gueules, de bonnes bouffes, et de soirées entre amis.