McDonnell F2H Banshee

McDonnell F2H Banshee


Fiche descriptive

Appareil : McDonnell F2H Banshee
Constructeur : McDonnell Aircraft Corporation
Désignation : F2H
Nom / Surnom : Banshee
Code allié / OTAN :
Variante : F-2
Mise en service : 1949
Pays d'origine : Etats-Unis
Catégorie : Chasseurs de l'après-guerre
Rôle et missions : Chasseur embarqué

Histoire

McDonnell F2H Banshee :
les débuts à réaction de l'US Navy

Le F2H Banshe était le successeur du FH-1 Phantom, premier appareil à réaction de l’US Navy et comportait de très nombreuses ressemblances avec son prédécesseur. C’était en fait un développement du FH-1 démarré en 1945, bien qu’il ait été conçu avant que le Phantom soit entré en production. Le projet survécu à la fin de la guerre mais le développement fut ralenti et le premier prototype fit son premier vol en janvier 1947. Le F2H-1 entra en service dans l’US Navy en mars 1949.

Le projet de base était destiné à concevoir un FH-1 agrandi et plus puissant, avec de nouveaux turboréacteurs Westinghouse d’une puissance de 1360 kgp, une capacité en carburant accrue, un emport en bombes plus important, et la possibilité d’utiliser des roquettes ou des missiles. Comme le FH-1, le Banshee était un chasseur bi-réacteur à aile droite mais sa vitesse maximale était supérieure de plus de 80 km/h et son rayon d’action était presque doublé. Ces nouveaux réacteurs émettaient un bruit significatif qui lui donna son surnom. C’était un chasseur tous temps à long rayon d’action destiné à des missions multiples : chasseur de jour, comme de nuit (F2H-2N) et avion de reconnaissance (F2H-2P). Une variante fut particulièrement renforcée pour emporter des armes nucléaires.

Ses bonnes qualités de manœuvrabilité ont rendu le F2H populaire auprès des pilotes de la Navy. Il était également capable de voler parfaitement en croisière avec un seul réacteur. Il avait des défauts majeurs qui rendait risqué l’appontage surtout par mauvais temps. En effet la section de queue était particulièrement vulnérable à toutes les charges supérieurs aux limites de G fixées par le constructeur. Le train d’atterrissage était lui très fragile. Enfin l’appontage ne pouvait se faire au délà d’un certains poids, obligeant le pilote à larguer beaucoup de carburant avant sa procédure, limitant ses passages à 3 maximum.

Ce fut sur un F2H-1 que le premier pilote américain effectua la première utilisation d’urgence d’un siège éjectable. Le F2H-2 plus au point fut le plus largement répandu avec 334 exemplaires. Il comportait des moteurs plus puissants, un fuselage modifié, une envergure allongée et des saumons d’aile pour augmenter l’emport en carburant. Le F2H-3 (250 ex.) et le F2H-4 (150 ex.) furent les dernières versions. Le F2H-3 avait un fuselage allongé pour augmenter la charge en carburant. Il était également équipé d’un équipement radar pour des missions tous temps. Le radar était situé dans le nez allongé et le canon déplaçé dans le fuselage.

Le Banshee connut son baptême du feu 1951 et servit principalement avec la 7ème flotte durant le guerre de Corée. Il servit notamment dans des missions d’escorte à haute altitude lors des incursions des bombardiers B-29 de l’USAAF en Corée du Nord. La production fut arrêtée en septembre 1953 avec 892 exemplaires construits. Ils servirent dans l’US Navy jusqu’en septembre 1959. La Royal Canadian Navy remplaça ses Hawker Sea Fury par 39 F2H-3 Banshee livrés de 1955 à 1958. Les derniers F2H de la RCN furent retirés du service en septembre 1962.

Photos

Caractéristiques techniques

Modèle : McDonnell F2H-4 Banshee
Envergure : 13.66 m
Longueur : 12.24 m
Hauteur : 4.42 m
Motorisation : 2 réacteurs Westinghouse J34-XE-38
Puissance totale : 2 x 1633 kgp.
Armement : 4 canons de 20mm
454 kg de bombes
Charge utile : -
Poids en charge : 10120 kg
Vitesse max. : 856 km/h à 3048 m
Plafond pratique : 13650 m
Distance max. : 2370 Km
Equipage : 1
[...] Passez dans le comparateur...

Plan 3 vues

Plan 3 vues du McDonnell F2H Banshee

Profil Couleur

Profil couleur du McDonnell F2H Banshee

Vidéo

Actuellement aucune vidéo n'est disponible dans nos bases de données

A voir également

0
Dans l'inconscient collectif, la Seconde Guerre mondiale fut le chant du cygne des chasseurs à moteur à pistons, mieux connu sous l'appellation (assez fausse...

0
Le F8F fut conçu en 1943 en réponse à une spécification réclamant un intercepteur capable d'évoluer à partir de plates-formes de petites dimensions, en...

0
En 1945, l'aéronavale britannique qui ne disposait que de chasseurs à moteur à pistons chercha rapidement à doter les porte-avions d'avions de combat à...
Passionné d'aéronautique et formateur en Web et PAO, il est le fondateur, en 1999, de l'encyclopédie de l'aviation militaire www.avionslegendaires.net. Administrateur et rédacteur en chef du blog, il vous fait partager ses avis et coups de coeur (ou de gueule) sur l'actualité aéronautique.