MD Helicopter MD-900 Explorer

MD Helicopter MD-900 Explorer


Fiche descriptive

Appareil : MD Helicopter MD-900 Explorer
Constructeur : MD Helicopters Inc.
Désignation : MD-900
Nom / Surnom : Explorer
Code allié / OTAN :
Variante : MD-902, MH-90 Enforcer
Mise en service : 1995
Pays d'origine : Etats-Unis
Catégorie : Hélicoptères
Rôle et missions : Hélicoptère léger polyvalent, hélicoptère de reconnaissance armé.

Histoire

MD Helicopter MD-900 Explorer :
Le premier hélicoptère conçu avec un système NOTAR

L’arrivée sur le marché d’un nouvel hélicoptère est toujours un évènement mais quand celle-ci se double de l’apparition d’un concept inédit on peut alors vraiment parler d’aéronef historique. C’est ce qui aurait pu arriver au début des années 1990 pour MD Helicopters et son dernier né si seulement le concept de suppression de l’effet de couple par flux d’air dont il était doté était alors réellement inédit. Mais force est de constater que celui-ci avait déjà été découvert par les professionnels autant que par le grand public. Pourtant cela n’empêcha pas que le MD-900 Explorer surprenne par son allure des plus originales.

C’est au milieu des années 1980 que les ingénieurs de la branche voilures tournantes de McDonnell Douglas décidèrent de développer un hélicoptère totalement nouveau faisant appel aux dernières technologie et notamment au fameux système anti-couple NOTAR. Mais surtout le nouvel appareil devait rompre définitivement avec la famille des MD-520 hérités de la société Hughes. Il fut décidé de désigner le nouvel appareil MD-X.

Les travaux d’études commencèrent réellement en 1988 et prirent quatre ans pour la fabrication du premier prototype du MD-X. Extérieurement celui-ci se présentait sous la forme d’un hélicoptère léger biturbine propulsé par deux turbines Pratt & Whitney Canada PW206A d’une puissance unitaire de 480 chevaux entraînant un rotor principal à cinq pales. Il était doté d’un système d’atterrissage par patin et bien entendu du fameux NOTAR et de ses deux stabilisateurs verticaux. Sa cabine peut accueillir cinq passagers. C’est dans cette configuration qu’il réalisa son premier vol le 18 décembre 1992.

Cependant il fallut attendre décembre 1994 pour que l’hélicoptère ne soit certifié. Sa carrière commerciale commença donc avec l’année 1995 sous la désignation de MD-900 Explorer. Très rapidement il se heurta à la concurrence des hélicoptères européens comme l’Eurocopter EC135 de facture plus classique avec son rotor type Fenestron.

Mais surtout le MD Helicopters MD-900 Explorer ne semblait susciter aucun intérêt de la part des militaires. Même aux États-Unis son succès demeurait mitigé, quelques services de secours et de police s’en équipèrent dans la seconde moitié des années 1990 mais très timidement. A la même époque apparut le MD-901 doté de turbines Turbomeca Arrius de facture française, mais demeuré sans suite, faute de commande.

il fallut attendre en fait 1998 pour que l’appareil ne soit commandé à deux exemplaires par l’US Coast Guard sous la désignation de MH-90A Enforcer pour le compte du nouvellement crée HITRON, l’unité armée de la garde-côtière américaine spécialisée dans la lutte anti-drogue. Doté d’un FLIR et d’une caméra thermique ces deux appareils étaient les premiers appareils de l’USCG à recevoir un armement depuis 1945. En effet un mitrailleuse automatique M240G de calibre 7.62mm était servie par un coastie. Malgré leur bonne autonomie, leur remarquable discrétion, et leur vitesse très correcte les MH-90A furent retirés du service en 2000 et remplacés par des Agusta MH-68 Mako.

Par la suite le MD-900, et sa version rajeunie MD-902, furent vendus principalement à des clients parapubliques, comme les forces de police et les unités d’évacuations sanitaires. Aux côtés des Eurocopter EC135 et EC145 l’Explorer devint rapidement un des hélicoptères les plus répandus dans la police britannique. D’autres appareils volèrent en Allemagne, en Belgique, en Hongrie, au Luxembourg, et même en Russie. Trois exemplaires ont en outre été fournis à la marine mexicaine pour le soutien à ses unités antiterroristes.

Appareil fondamentalement très réussi, le MD Helicopters MD-900 Explorer n’en demeure pas moins un véritable échec commercial pour son constructeur, et ce malgré ses quelques innovations.

Photos

Caractéristiques techniques

Modèle : MD Helicopter MH-90 Enforcer
Envergure : 10.31 m (diamètre du rotor principal)
Longueur : 11.84 m
Hauteur : 3.66 m
Motorisation : 2 turbines Pratt & Whitney Canada PW206E
Puissance totale : 2 x 640 ch.
Armement : Une mitrailleuse M240G de calibre 7.62mm.
Charge utile :
Poids en charge : 2835 kg
Vitesse max. : 255 km/h au niveau de la mer.
Plafond pratique : 5300 m
Distance max. : 550 Km à charge maximale.
Equipage : 2
[...] Passez dans le comparateur...

Plan 3 vues

Plan 3 vues du MD Helicopter MD-900 Explorer

Profil Couleur

Profil couleur du MD Helicopter MD-900 Explorer

Vidéo

Décollage d'un Explorer de la police belge.

A voir également

0
Née en 1969 de la fusion de plusieurs groupes industriels allemands, dont certains très prestigieux, la société M.B.B. (Messerschmitt Bölkow Blohm) visait très clairement...

0
Principal constructeur d'hélicoptères en Europe durant plus de vingt ans la société Eurocopter a su développer une des gammes parmi les plus vastes du...

0
Les origines de l'EC-135 remontent au Bö-108, un appareil lui même dérivé du Bö-105, best-seller absolu de MBB vendu à plus de vingt pays dans...
Arnaud
Passionné d'aviation tant civile que militaire depuis ma plus tendre enfance, j'essaye sans arrêt de me confronter à de nouveaux défis afin d'accroitre mes connaissances dans ce domaine. Grand amateur de coups de gueules, de bonnes bouffes, et de soirées entre amis.