Messerschmitt Me 262 Schwalbe

Messerschmitt Me 262 Schwalbe


Fiche descriptive

Appareil : Messerschmitt Me 262 Schwalbe
Constructeur : Messerschmitt GmbH
Désignation : Me 262
Nom / Surnom : Schwalbe
Code allié / OTAN :
Variante :
Mise en service : 1944
Pays d'origine : Allemagne (IIIe Reich)
Catégorie : Chasseurs de la guerre 39-45
Rôle et missions : Chasseur

Histoire

Messerschmitt Me 262 Schwalbe :
le premier chasseur à réaction opérationnel

Le Messerschmitt Me-262 est l’avion à réaction de la seconde guerre mondiale qui est le plus connu du public. Ce biréacteur, le premier avion à réaction opérationnel, avait des performances telles qu’il avait inquiété le général Spaatz, patron de l’aviation de bombardement américaine, pour qu’il informe Eisenhower qu’il redoutait le pire à cause de ces appareils. Le programme qui commence en 1938 fut retardé par la lenteur de la mise au point des moteurs. L’avion vola avec un moteur à piston le 4 avril 1941, mais il fallut attendre le 18 juillet 1942 pour le voir voler avec des réacteurs.

Adolf Galland, le plus jeune général du Reich, fut conquis par l’appareil après son premier vol d’essai : pas de couple de rotation, pas de vibrations, « c’est comme si un ange vous poussait au derrière! ». Adolf Hitler se fit présenter le Me-262 et demanda à Willy Messerschmitt si l’appareil pouvait emporter des bombes. Après une réponse affirmative du constructeur, le Führer exprima sa joie de posséder enfin un bombardier rapide pouvant aisément se jouer des chasseurs ennemis et il interdit l’utilisation du Me-262 pour la chasse, ce qui atterra Galland. Plus tard, celui-ci réussira néanmoins à créer une unité d’expérimentation composée de Me-262, le Kommando Nowotny.

Le Me-262 avait des réacteurs Junkers Jumo 004 ou BMW qui n’avaient pas besoin du carburant à haut indice d’octane requis par les avions à hélices : du fuel pour moteur diesel lui suffisait. En revanche, le Me-262 se révélait des plus délicats à piloter et la moindre erreur entraînait une catastrophe. Au-dessous de 6000 tours/minute, les turbines s’arrêtaient et il était quasi impossible de les redémarrer. En cas de remise des gaz trop brutale, les turbines prenaient feu. Un train d’atterrissage tricycle fut créé car la roulette de queue posait problème : pendant la phase de décollage, le pilote devait donner un léger coup de frein au bout de la piste pour que l´appareil puisse prendre l’air, une man?uvre délicate. Mais son train d’atterrissage était trop fragile et ses canons MK 108 de 30mm s’enrayaient facilement. Il en possédait 4 et avait un magasin de 360 obus maximum.

Outre les canons, il pouvait emporter 24 fusées R4M sous les ailes pour désorganiser les formations de bombardiers. L’avantage de cette arme sur les canons était que le pilote pouvait les lancer à une distance de 1000 m qui le mettait à l’abri des représailles des mitrailleurs. Il était maniable. La version de bombardement n’avait pas un viseur permettant un largage précis des bombes. Il pouvait atteindre 850km/h, une vitesse exceptionnelle pour l’époque. On dit d’ailleurs que le premier pilote à avoir passé le mur du son est un pilote allemand à bord d’un Me-262 pendant un piqué. Celui-ci rentra à la base avec un appareil en lambeau.

De nombreuses versions virent le jour. Le Me-262A-0 était le prototype, Me-262A-1a un avion de chasse à moteurs Jumo 004 tout comme le Me-262A-1a/U1 et le Me-262A-1a/U2 alors que le Me-262A-1a/U3 était un appareil de reconnaissance. Le Me-262A-1b était lui aussi un chasseur mais équipé de moteurs BMW 003. Les Me-262A-2 et Me 262A-2a furent des chasseurs-bombardiers pouvant emporter deux bombes de 250 kg. Le Me-262A-3a était un avion de chasse à blindage renforcé et le Me-262A-5a un appareil de reconnaissance.

Le Me-262B fut un chasseur de nuit tout comme le Me-262B-1a/U1 et le Me-262B-2a. Le Me-262B-1a fut un appareil d’entraînement. Les versions B étaient des appareils biplaces. Le Me-262C-1a est un chasseur à moteurs Jumo 004 alors que le Me-262C-2b possédait des moteurs BMW 003. Le Me-262D fut un prototype à flèche plus accentuée tout comme le Me-262E qui avait le même rôle. Au niveau des projets, on peut citer les Me-262 équipés de stratoréacteurs ou de turbopropulseurs et une version de chasse de nuit triplace. Il convient également de citer les avions produits sous licence par Avia, le S.92 ou Me-262A-1a et le CS.92 ou Me-262B-1a ainsi que le prototype japonais de Nakajima, le Kikka.

La première unité expérimentale ne fut formée que le 30 juin 1944 et la première unité opérationnelle en septembre. En revanche, ils abattirent plus de 100 avions ennemis avant l’armistice mais ils eurent des pertes dû en particulier à leur vulnérabilité eu décollage et à l’atterrissage. La plupart des appareils ont été détruits, soit au combat, soit du fait des bombardements des aérodromes, ou encore par les allemands eux-mêmes pour éviter que les Alliés ne s’en emparent mais malgré sa mise en construction tardive, le Me-262 fut construit à 1100 exemplaires. Après la guerre, de nombreux avions partirent aux Etats-Unis afin de réaliser des tests.

Photos

Caractéristiques techniques

Modèle : Messerschmitt Me 262A-1 Schwalbe
Envergure : 12.48 m
Longueur : 10.60 m
Hauteur : 3.84 m
Motorisation : 2 turboréacteurs Junkers Jumo 004B-1
Puissance totale : 2 x 900 kgp.
Armement : 4 canons de 30mm
Charge utile : -
Poids en charge : 6400 kg
Vitesse max. : 870 km/h à 6000 m
Plafond pratique : 11450 m
Distance max. : 1050 Km
Equipage : 1
[...] Passez dans le comparateur...

Plan 3 vues

Plan 3 vues du Messerschmitt Me 262 Schwalbe

Profil Couleur

Profil couleur du Messerschmitt Me 262 Schwalbe

Vidéo

Me 262 contre les box de B-17

A voir également

0
Le Macchi MC.202 "Folgore" fut un des meilleurs chasseurs italiens de la seconde guerre mondiale. Il fut conçu par l'adaptation d'un moteur en ligne...

0
Le chasseur à réaction Heinkel He 162 fut conçu, dessiné et construit en 90 jours, dans une effort ultime pour empêcher la défaite de...

0
Quand le Japon décida de renouveler et moderniser son aviation de combat, au milieu des années 30, l'Armée Impériale adressa une directive pour l'étude...

CONTENUS SIMILAIRES