Mikoyan-Gurevich MiG-1/3

Mikoyan-Gurevich MiG-1/3


Fiche descriptive

Appareil : Mikoyan-Gurevich MiG-1/3
Constructeur : Mikoyan A. & Gurevich G.
Désignation : MiG-1/3
Nom / Surnom :
Code allié / OTAN :
Variante :
Mise en service : 1940
Pays d'origine : U.R.S.S.
Catégorie : Chasseurs de la guerre 39-45
Rôle et missions : Chasseur

Histoire

Mikoyan-Gurevich MiG-1/3 :
le discret, mais premier MiG

Premier appareil conçu par le célèbre duo, Artem Mikoyan et Mikhail Gurevitch, le premier MiG était un avion de chasse monoplace moins produit que le Yakovlev Yak-3 ou le Lavochkine La-5. A partir de 1943, la concurrence pour les moteurs Mikulin avec le Il-2 Sturmovik les placent définitivement au second plan. Le vol initial du Mig eut lieu en avril 1940 sous l’appellation de Mig-1, mais il n’apparut pourtant pas dans les formations aériennes russes avant 1941.

Les MiG-1 n’étaient réellement réussi. Doté de performances éblouissantes sur papier, ils étaient d’un pilotage difficile et étaient optimisés pour opérer à une altitude trop élevé pour le combat aérien. Le MiG-1 avait une maniabilité catastrophique, et le moteur lourd et encombrant interdisait d’installer un armement suffisant. Il subit de lourdes pertes en tentant d’engager les avions allemands à une altitude trop basse. A cause de ses performances limitées, en rayon d’action et en endurance à encaisser les coups, il sera finalement retiré du front en 1942.

Le Mig-3 dérivait du Mig-1 dont il se distinguait par un poste de pilotage fermé. L’originalité de cet avion résidait surtout dans la façon dont il était construit : la section centrale de l’aile et la partie avant du fuselage étaient métalliques tandis que le reste était en bois, ce qui avait pour effet de diminuer le poids du chasseur. Il avait un moteur encore plus puissant et le problème de la maniabilité fut partiellement résolu mais l’armement et la vitesse de pointe restait problématique. Le Mig-3 restait optimisé pour opérer à plus de 5.000 mètres, bien au-dessus de l’altitude des combats sur le front est.

Cet avion fut dépassé par les Yak et La-5, et la production fut stoppée en 1942 après que 3.422 MiG-1 et 3 furent réalisés. Il fut alors relégué à des missions de reconnaissance et d’appui tactique. On l’utilisa pour des attaques au sol, tâche pour laquelle l’efficacité du MiG-3 n’était pas optimale. Cet avion fut l’un des premiers à être muni de roquettes sous les ailes.

L’expérience acquise sur les cellules d’avions à grande vitesse sera fort utile après-guerre pour concevoir des avions à réaction, un domaine où Mig finira par avoir ses jours de gloire en effarouchant les Américains durant la guerre froide.

Photos

Caractéristiques techniques

Modèle : Mikoyan-Gurevich MiG-3
Envergure : 10.30 m
Longueur : 8.15 m
Hauteur : 2.61 m
Motorisation : 1 moteur Mikulin AM-35 A
Puissance totale : 1 x 1350 ch.
Armement : 1 mitrailleuse de 12.7mm
2 mitrailleuses de 7.7mm
200 kg de bombes ou 6 roquettes
Charge utile : -
Poids en charge : 3356 kg
Vitesse max. : 655 km/h à 7000 m
Plafond pratique : 12000 m
Distance max. : 820 Km
Equipage : 1
[...] Passez dans le comparateur...

Plan 3 vues

Plan 3 vues du Mikoyan-Gurevich MiG-1/3

Profil Couleur

Profil couleur du Mikoyan-Gurevich MiG-1/3

Vidéo

Actuellement aucune vidéo n'est disponible dans nos bases de données

A voir également

0
Conçu en 1937 en vue de répondre à une demande de l'US Army Air Corps concernant un chasseur de haute altitude, le Lockheed Model...

0
Avant et jusqu'au début de la seconde guerre mondiale, la Finlande utilisait pour sa force aérienne des appareils divers d'origine étrangère achetés, comme les...

0
Le 26 avril 1939, le Flugkapitän Fritz Wendel établit le record absolu de vitesse en atteignant 755 Km/h à bord d'un Me 209. Fort...
Passionné d'aéronautique et formateur en Web et PAO, il est le fondateur, en 1999, de l'encyclopédie de l'aviation militaire www.avionslegendaires.net. Administrateur et rédacteur en chef du blog, il vous fait partager ses avis et coups de coeur (ou de gueule) sur l'actualité aéronautique.