Mil Mi-10 ‘Harke’

Mil Mi-10 ‘Harke’


Fiche descriptive

Appareil : Mil Mi-10 ‘Harke’
Constructeur : Mikhail Leontovich Mil
Désignation : Mi-10
Nom / Surnom :
Code allié / OTAN : Harke
Variante :
Mise en service : 1963
Pays d'origine : U.R.S.S.
Catégorie : Hélicoptères
Rôle et missions : Helicoptère de transport

Histoire

Mil Mi-10 ‘Harke’ :
La grue volante russe

Le Mil Mi-10 est né de la volonté de créer une grue volante en s’inspirant d’une base de Mil Mi-6. Ceci explique que ces deux machines ont un aspect similaire, possèdent les mêmes moteurs, le même système hydraulique, les mêmes rotors et qu’une grande partie des pièces sont compatibles. Il fit son premier vol en 1960 et entra en service en 1963 dans l’Armée Rouge. En octobre 1961, il signa un record du monde en soulevant 15 103kg à 2 326m d’altitude. Il est mû par deux turbomoteurs Soloviev D-25.

Son rotor principal comporte cinq pâles et le rotor anti-couple placé sur le côté droit de l’extrémité de la queue en possède quatre. Les pâles sont métalliques tout comme le fuselage. La surface verticale située sur la queue sert de stabilisateur alors que les deux surfaces horizontales latérales sont des volets compensateurs.

Il existe une plate-forme spécialement conçue pour emporter des charges en la fixant aux jambes du train d’atterrissage. On peut aisément y placer un camion, un container comportant une salle d’opération par exemple ou une petite maison comme celles utilisées par les géologues en Sibérie. Les quatre jambes du train sont pourvues d’amortisseurs et les roues sont jumelées. Les premiers modèles avaient un nez conçu afin de pouvoir observer la charge soulevée puis un système de caméras fut adopté. Le nez possédait des fenêtres latérales bombées et le plancher comportait trois surfaces vitrées. Le pare-brise possède son système de dégivrage, comme les pâles des rotors, et même des essuie-glaces.

L’équipage du Mi-10 se compose de 3 personnes, deux pilotes et un mécanicien navigant. Il peut emporter 28 passagers ou du fret dans la cabine principale. L’accès à la cabine se fait via un escalier dans le carénage de la jambe de train avant gauche. Un palan électrique permet de charger le fret et une trappe dans le plancher permet de laisser passer une élingue.

Le Mi-10 est équipé pour le vol tout temps de jour comme de nuit et dispose d’un compas gyroscopique pour le vol polaire en dehors des instruments de base. Il peut être muni de deux réservoirs supplémentaires montés dans la cabine principale.

Le V-10 désigne le prototype et e Mi-10R est la version standard disposant des grandes jambes d’atterrissage et le Mi-10GR une version modernisée. Il existe une version baptisée Mi-10K lancée en 1965 après avoir été développée à la demande d’utilisateurs tels que des chantiers de prospection de pétrole ou des constructeurs d’usines et de ponts. Le Mi-10K ne possède pas de circuit vidéo mais un poste auxiliaire de pilotage sous le nez permettant à un des pilotes de mieux contrôler le vol stationnaire et les manœuvres à effectuer. De plus, la hauteur du train est fortement réduite et il n’est pas caréné. Citons également le Mi-10PP de guerre électronique et le Mi-10 de record –de vitesse et d’altitude- de 1965 équipé d’un train tricycle. Le train avant était à roues jumelées et le train principal était caréné. Il souleva 5 175kg à 7 134m et 25 105kg à 2 800m. Le Mi-10PBK resta à l’état de projet. Il était conçu pour le transport de missiles entre les entrepôts et les pas de tirs. Le Mi-10P fut conçu pour les opérations de maintenance militaire et le Mi-10UPL pour le transport de laboratoires volants.

La plupart des appareils ont été affecté à des tâches civiles mais les deux principaux utilisateurs restent l’Armée Russe et Aeroflot. Des sociétés telles que U.S. Petroleum Helicopters Inc. ont acquis des Mi-10, principalement pour des travaux géologiques. L’Afghanistan, l’Algérie, la Bulgarie, l’Egypte, l’Ethiopie, l’Indonésie, l’Irak, le Pérou, la Syrie, le Vietnam et la Zambie figurent également parmi les utilisateurs du Mi-10.

L’Armée Rouge en utilisa deux en Afghanistan à partir de 1980. Un millier de Mi-10 ont été construit.

Photos

Caractéristiques techniques

Modèle : Mil Mi-10 Harke
Envergure : 35.00 m (diamètre du rotor principal)
Longueur : 32.86 m
Hauteur : 9.90 m
Motorisation : 2 turbomoteurs Soloviev D-25V
Puissance totale : 2 x 5422 ch.
Armement : -
Charge utile : max. 15000 kg
Poids en charge : 43700 kg
Vitesse max. : 204 km/h
Plafond pratique : 3000 m
Distance max. : 650 Km
Equipage : 3
[...] Passez dans le comparateur...

Plan 3 vues

Plan 3 vues du Mil Mi-10  ‘Harke’

Profil Couleur

Profil couleur du Mil Mi-10  ‘Harke’

Vidéo

Actuellement aucune vidéo n'est disponible dans nos bases de données

A voir également

0
Hélicoptère totalement incontournable le Bell UH-1 Iroquois a su au fil des années rendre des services de premier ordre aux forces américaines mais également...

0
Le programme EC 725 trouve son origine dans une demande de l’armée de l’Air pour un hélicoptère spécifiquement conçu pour les missions de sauvetage...

0
Depuis l'avènement de l'hélicoptère, dans les années 50, une des principales missions dévolues à ces machine est la lutte anti-sous-marine. Si le monde des...