Mil Mi-26 ‘Halo’

Mil Mi-26 ‘Halo’


Fiche descriptive

Appareil : Mil Mi-26 ‘Halo’
Constructeur : Mikhail Leontovich Mil
Désignation : Mi-26
Nom / Surnom :
Code allié / OTAN : Halo
Variante :
Mise en service : 1983
Pays d'origine : U.R.S.S.
Catégorie : Hélicoptères
Rôle et missions : Hélicoptère de transport tactique

Histoire

Mil Mi-26 ‘Halo’ :
aussi gros qu'un C-130

Le Mil Mi-26 est né de l’arrêt du projet du Mil Mi-12. En effet, les motoristes soviétiques ayant réussi à mettre au point des moteurs plus puissants, la formule choisie n’était devenue guère intéressante. Il fit son premier vol en Décembre 1977 et entra en production en 1981, l’année de sa présentation aux Occidentaux. Le design du Mi-26 semble inspiré du Mil Mi-6 légèrement plus petit mais en fait il est beaucoup plus élégant, fortement modernisé et peut emporter une charge utile beaucoup plus importante. C’est le plus gros hélicoptère actuellement en production dans le monde. Il a établi plusieurs records du monde dont celui de vol à 2000 m d’altitude avec un poids total de 56769kg.

Le Mi-26 est propulsé par deux turbomoteurs Lotarev D-136 de 11 400 CV chacun. Son rotor principal en fibre de verre et titane possède huit pâles alors que le rotor de queue en possède cinq faites de fibre de verre. Il possède un système de dégivrage des pâles et est le seul hélicoptère en production qui possède un rotor principal comportant 8 pâles. Le Mi-26 possède un train fixe tricycle dont les roues sont jumelées. L’équipage standard se compose d’un pilote, d’un co-pilote, d’un navigateur et d’un mécanicien de bord. Le cockpit a été conçu de façon à optimiser la visibilité et est pressurisé –à l’inverse de la soute.

Trois caméras permettent à l’équipage de pouvoir observer le comportement des charges pendant tout le vol. Une machine hydraulique facilite le chargement et le déchargement. Le Mi-26 peut emporter 80 hommes équipés ou une charge de 20 tonnes en soute, soit une charge proche de celles emportées par un Transall C-160 ou un Lockheed C-130 Hercules, et il peut être utilisé comme grue grâce à sa capacité d’emport sous élingue. Le Mi-26 a avant tout été conçu pour le transport militaire et possède donc de nombreux systèmes d’auto défense tels des lanceurs de flares ou de chaffs.

Le Mil V-29 est le prototype du Mi-26 Halo-A, la première version de transport militaire. Le Mi-26A est la version de transport militaire avec une avionique améliorée. Les Mi-26T et TC sont des versions civiles de transport alors que le Mi-26MS est la version ambulance, celle-ci pouvant notamment emporter une salle d’opération. Le Mi-26P est la version de transport de passagers ayant une capacité de 85 personnes et les Mi-26PK et TM sont des grues volantes avec une gondole facilitant l’observation des charges. Le Mi-26TZ est la version ravitailleur et le Mi-26TP un bombardier d’eau pouvant larguer 15000 litres d’eau. Le Mi-27 fut une version de commandement du Mi-26 mais resta à l’état de projet. Le Mi-26TS est la version d’export, le Mil-26 NEF-M une version de lutte ASM alors que le Mi-26M est un appareil modifié pour augmenter ses performances globales.

Le Mi-26 est en service en Russie mais aussi en Ukraine, au Kazakhstan, en Biélorussie, en Inde, au Pérou, en Grèce, au Laos, à Chypre, en Corée du Nord, en Malaisie, en Corée du Sud, au Vénézuela et au Mexique. Un Mi-26 a été loué par les Etats-Unis en 2002 afin de récupérer un Boeing CH-47 Chinook abattu en Afghanistan. L’ONU et différentes Sécurités Civiles font régulièrement appel à ses services. Aeroflot en utilise également avec d’autres compagnies aériennes telles que Vertical-Ô.

Les Mi-26 ont foulé le sol de l’Afghanistan à partir de 1985 sans aucune perte et ils sont fortement utilisés par les Russes en Tchétchénie aujourd’hui. Ils ont aussi été présents dans presque tous les conflits de la région du Caucase et au Dagestan en 1999. Le Mi-26 a également apporté sa contribution lors de l’incident nucléaire de Tchérnobyl en 1986 en transportant du matériel lourd. Au sein de l’ONU, on l’a retrouvé en Yougoslavie, en Somalie, au Cambodge, en Indonésie ou encore au Timor-Est pour des missions humanitaires, d’évacuation, de transport ou d’aide à la reconstruction..

Le Mi-26 est entré en service en 1983 dans l’Armée Rouge. Les chaînes de montages de l’usine de Rostov ont produit 310 exemplaires.

Photos

Caractéristiques techniques

Modèle : Mil Mi-26 Halo
Envergure : 32.00 m (diamètre du rotor pricipal)
Longueur : 33.73 m
Hauteur : 8.10 m
Motorisation : 2 turbopropulseurs Lotarev D-136
Puissance totale : 2 x 11240 ch.
Armement :
Charge utile : 82 hommes de troupes
Poids en charge : 56000 kg
Vitesse max. : 295 km/h
Plafond pratique : 4600 m
Distance max. : 1952 Km
Equipage : 5
[...] Passez dans le comparateur...

Plan 3 vues

Plan 3 vues du Mil Mi-26  ‘Halo’

Profil Couleur

Profil couleur du Mil Mi-26  ‘Halo’

Vidéo

Mil Mi-26 T "Halo"

A voir également

0
Quand en Europe on aborde le cas des hélicoptères de combat le premier appareil qui vient à l'idée est bien souvent l'Eurocopter EC-665 Tigre...

0
Le programme EC 725 trouve son origine dans une demande de l’armée de l’Air pour un hélicoptère spécifiquement conçu pour les missions de sauvetage...

0
Conçu par le constructeur français Aérospatiale, le SA.321 Super Frelon est la suite logique du SE.3200 Frelon. Réalisé en vue de son utilisation depuis...