Nakajima Ki-27 Nate ‘Clint’

Nakajima Ki-27 Nate ‘Clint’


Fiche descriptive

Appareil : Nakajima Ki-27 Nate ‘Clint’
Constructeur : Nakajima Hikoki K. K.
Désignation : Ki-27
Nom / Surnom : Nate
Code allié / OTAN : Clint
Variante : Abdul
Mise en service : 1937
Pays d'origine : Japon
Catégorie : Chasseurs de la guerre 39-45
Rôle et missions : Chasseur

Histoire

Nakajima Ki-27 Nate ‘Clint’ :
l'archétype du chasseur japonais

Quand le Japon décida de renouveler et moderniser son aviation de combat, au milieu des années 30, l’Armée Impériale adressa une directive pour l’étude d’un chasseur avancé apte à remplacer le biplan Kawasaki Ki. 10 « Perry », qui mit en compétition les constructeurs Kawasaki (avec le Ki.28), Mitsubishi (avec le Ki.33) et Nakajima avec son prototype Ki.27, ou type 95, qui fut retenu comme le plus satisfaisant.

Etudié par Koyama Yasushi, c’était un monoplan aile basse entièrement métallique, à train d’atterrissage classique fixe caréné, très comparable à son homologue de la marine Mitsubishi A5M « Claude », mais avec un cockpit monoplace fermé sous verrière. Pas mieux protégé et moins performant que ce dernier, il fut cependant le plus maniable et le plus agile de tous les chasseurs japonais jamais construits. Appareil moderne standard, le Ki.27 devint le modèle, la base incontournable de tous les chasseurs monomoteurs ultérieurs de l’armée. Le prototype vola pour la première fois le 15 octobre 1936, et, donnant toute satisfaction, l’armée en commanda aussitôt une présérie de 10 exemplaires, désignés officiellement Ki.27a, qui entrèrent en service en 1937. Par la suite, quelques modifications (essentiellement dans la motorisation) donnèrent naissance à la version Ki.27b.

Les premières opérations de combat de l’appareil eurent lieu au nord de la Chine, en mars 1938, où il surclassa sans difficulté les chasseurs Polikarpov I-16 de l’adversaire. Le public enthousiaste devant l’avion qui concrétisait toute la force aérienne nippone et ne connaissant pas sa désignation officielle, lui attribua l’étiquette populaire d’avion des « métallurgies Nakajima » (Nakajima Tekkosho), soit en abrégé NaTe, surnom qui lui restera définitivement, en dépit des appellations officielles. En effet, au tout début de la guerre dans le Pacifique, en l’absence de code allié d’identification, l’engin fut connu comme « Abdul » sur les théâtres de Birmanie, Malaisie, Indes orientales néerlandaises et Philippines. Par la suite, à l’instauration de la nomenclature, il devint officiellement « Clint », mais ce nom ne marqua pas les esprits au moment de sa fin de production, en 1942, avec un total de 3 390 exemplaires, construits par Nakajima Hiloli K.K. (2020) et Mansyu Hikoki Seizo K.K. (1370).

A partir de 1943, le Ki.27 fut largement surclassé par les chasseurs adverses et remplacé par des machines plus modernes comme le Ki. 43 Hayabusa « Oscar ». Il fut relégué à l’arrière où on l’utilisa comme appareil d’entraînement avancé, de défense locale, et finalement pour des attaques-suicide Kamikaze.

Photos

Caractéristiques techniques

Modèle : Nakajima Ki. 27b
Envergure : 11.31 m
Longueur : 7.53 m
Hauteur : 3.25 m
Motorisation : 1 moteur Nakajima Ha-1b radial
Puissance totale : 1 x 710 ch.
Armement : 2 mitrailleuses de 7.7mm
2 à 4 bombes de 25 Kg
Charge utile : -
Poids en charge : 1790 kg
Vitesse max. : 470 km/h à 3500 m
Plafond pratique : 10000 m
Distance max. : 625 Km
Equipage : 1
[...] Passez dans le comparateur...

Plan 3 vues

Plan 3 vues du Nakajima Ki-27 Nate ‘Clint’

Profil Couleur

Profil couleur du Nakajima Ki-27 Nate ‘Clint’

Vidéo

Nakajima Ki-27 Nate

A voir également

0
L'engagement militaire et technique de l'Union Soviétique en soutien des Brigades Internationales permit à Moscou d'établir certaines doctrines quant à l'utilisation de matériels de...

0
Le Macchi MC.202 "Folgore" fut un des meilleurs chasseurs italiens de la seconde guerre mondiale. Il fut conçu par l'adaptation d'un moteur en ligne...

0
Le I-16 présentait quelques ressemblances avec le Gee Bee, un avion de course américain apparu en 1932. Le Polikarpov I-16, qui fit son premier...