Nakajima Ki-84 Hayate ‘Franck’

Nakajima Ki-84 Hayate ‘Franck’


Fiche descriptive

Appareil : Nakajima Ki-84 Hayate ‘Franck’
Constructeur : Nakajima Hikoki K. K.
Désignation : Ki-84
Nom / Surnom : Hayate
Code allié / OTAN : Franck
Variante :
Mise en service : 1944
Pays d'origine : Japon
Catégorie : Chasseurs de la guerre 39-45
Rôle et missions : Chasseur

Histoire

Nakajima Ki-84 Hayate ‘Franck’ :
le meilleur chasseur de l'Armée Impériale

Répondant à un programme de 1941 en vue de succéder aux Ki.43 et Ki.44, le Nakajima Ki.84 Hayate (« Rafale de vent ») vola pour la première fois au cours de l’été 1943. Les appareils de pré-série, livrés aussitôt après, permirent la mise en service dès le mois de mai 1944 de celui qui devint sans délai le chasseur standard de l’armée sous la désignation de Ki.84-I.

C’était un monoplan ailes basses, au train d’atterrissage escamotable, entièrement métallique à structure renforcée et il disposait d’un imposant blindage et de réservoirs auto-obturants. Avec un puissant moteur et un bon armement, le Hayate (« Frank » pour les alliés) devint en quelques semaines le meilleur monoplace de chasse de l’Armée Impériale..

Engagé au combat en Chine, l’appareil fut un adversaire particulièrement meurtrier des « Tigres Volants » de Chennault : plus rapide et mieux armé que ses prédécesseurs, il encaissait aussi bien que les chasseurs américains, mais avec une maniabilité nettement supérieure. Les principaux défauts du Ki.84-I étaient la fragilité du moteur, souvent trop poussé, et la mauvaise qualité de certaines pièces en acier, dont les jambes du train d’atterrissage.

Pourtant, les seules modifications sérieuses qui furent apportées concernaient l’armement (Types Ib, à 4 canons de 20 mm et Ic à 2 canons de 30 mm et 2 canons de 20 mm) . Les autres changements furent surtout dictés par la pénurie de matériaux, dont l’aluminium : ainsi fut produit, au printemps 1945, le Ki.84-II ou KAI, construit partiellement en bois (Extrémités des ailes et arrière du fuselage) ; un Hayate fut même construit à trois exemplaires tout en bois par Tachikawa : désigné Ki.106, ce fut un échec. Plusieurs versions furent envisagées, en bois et acier ou avec différents moteurs (Ki.113, Ki.116, Ki.117), mais aucune n’aboutit.

Le Nakajima Ki.84-I Hayate fut produit à 3469 exemplaires. Deux appareils capturés en février 1945 permirent aux ingénieurs américains du Technical Air Intelligence Unit de découvrir, bien avant la capitulation, sa structure étonnamment robuste en dépit de la simplicité et de la rusticité de sa conception. La plus grande surprise fut cependant réservée à l’USAAF quand elle compara après guerre le Ki.84 à ses avions les plus performants. Dopé par le carburant américain, le moteur Ha-45/21 parvint à développer près de 2000 ch et, dans toutes les figures de combat aérien, « Frank » surclassa largement les P-47 Thunderbolt et P-51 Mustang !

Photos

Caractéristiques techniques

Modèle : Nakajima Ki-84-Ia Hayate 'Franck'
Envergure : 11.23 m
Longueur : 9.92 m
Hauteur : 3.38 m
Motorisation : 1 moteur Nakajima Ha-45
Puissance totale : 1 x 1900 ch.
Armement : 2 canons de 20mm
2 mitrailleuses de 12.7mm
2 bombes de 250 Kg (facultatif)
Charge utile : -
Poids en charge : 3900 kg
Vitesse max. : 631 km/h à 6120 m
Plafond pratique : 11100 m
Distance max. : 2170 Km
Equipage : 1
[...] Passez dans le comparateur...

Plan 3 vues

Plan 3 vues du Nakajima Ki-84 Hayate ‘Franck’

Profil Couleur

Profil couleur du Nakajima Ki-84 Hayate ‘Franck’

Vidéo

Nakajima Ki-84 Hayate

A voir également

0
Selon une directive de la Force Aérienne Royale Yougoslave, la firme Ikarus, à Novi Sad, entreprit en 1934 la conception d'un chasseur monoplace dont...

0
Le Supermarine Spitfire –cracheur de feux- est sans conteste le plus célèbre chasseur britannique de la Seconde Guerre Mondiale. Cet appareil aux performances remarquables...

0
Le Saab J21 (J pour Jakt = combattant) était un intercepteur avec une conception peu commune. Le moteur et le propulseur étaient situés derrière...