FICHE DESCRIPTIVE

Appareil : Neiva U-42/C-42 Regente
Constructeur : Indústria Aeronáutica Neiva
Désignation : C-42 / U-42 / L-42
Nom / Surnom : Regente
Code allié / OTAN :
Variante :
Mise en service : 1963
Pays d'origine : Brésil
Catégorie : Avions de transport
Rôle et missions : Avion de liaison, transport léger, évacuation sanitaire, observation, surveillance frontalière.

HISTOIRE

Neiva U-42/C-42 Regente :
Le sosie brésilien des monoplans Cessna”

Si le Brésil est aujourd’hui une des nations majeures de l’industrie aéronautique, il n’en a pas toujours été ainsi. Jusque dans les années 1980, ses productions étaient principalement destinées au marché local voire, dans le meilleur des cas, au marché sud-américain. C’est ainsi que plusieurs aéronefs conçus dans ce pays ne dépassèrent jamais les limites du continent, étant ainsi quasi inconnus aux États-Unis ou en Europe. Tel fut le cas d’un petit monomoteur de liaisons aériennes et d’observation qui ne connut de carrière militaire que dans son pays d’origine, le Neiva U-42 Regente.

C’est à la fin des années 1950 que le constructeur Neiva eut l’idée de se lancer dans la conception et le développement d’un avion de tourisme destiné aux aéroclubs brésiliens. Il s’agissait alors de pénétrer un marché jusque là tenu exclusivement par les avionneurs américains et européens. Les équipes de Neiva visaient également le marché militaire locale, et notamment la Força Aeréa Brasileira (ou FAB) qui recherchait alors un nouvel avion capable de remplacer ses vieux Piper Cub datant de la Seconde Guerre mondiale.

Les ingénieurs de Neiva s’inspirèrent des travaux de Cessna sur les avions à aile haute et train tricycle, tel le modèle 150. Une première ébauche fut présentée aux responsables de l’aviation civile brésilienne et de la FAB, sous forme de plans et d’une maquette, en mars 1960. Leur réaction fut si bonne qu’il fut décidé la construction d’un prototype sous la désignation de Neiva 360 Regente.

Après avoir envisagé plusieurs propulseurs, les ingénieurs de Neiva jetèrent leur dévolu sur le moteur américain à six cylindres à plat Continental O-300 d’une puissance de 145 chevaux. Bon marché et rapidement disponible en grande quantité, il avait le mérite de convenir pleinement aux aéroclubs brésiliens. C’est ainsi motorisé que le prototype de l’avion réalisa son premier vol le 7 septembre 1961.

Rapidement, l’avion attira l’attention des écoles civiles de pilotage au Brésil, mais aussi au Paraguay et en Uruguay, où quelques exemplaires furent vendus. Cependant, les essais en vol démontrèrent une curieuse sous-motorisation. Les militaires demandèrent qu’il soit remotorisé avec un Lycoming O-360-A1D de 180 chevaux. Le prototype fut ainsi modifié en 1962 et prit la désignation militaire de YU-42. Cette année là, quatre-vingt exemplaires furent commandés sous la désignation de Neiva U-42 Regente.

Les premiers exemplaires entrèrent en service dès 1963 où ils finirent de remplacer les Piper Cub, mais aussi les derniers Paulistinha de construction indigène, et datant de la fin des années 1930. Les Neiva U-42 furent utilisés pour des missions de liaisons, de transport léger, et même d’évacuation sanitaire ; dans ce dernier cas le siège du copilote était démonté pour permettre l’installation du brancard. Ces avions étaient alors véritablement les bonnes à tout faire de la FAB.

En 1966, Neiva conçut une version plus musclée du Regente, destinée aux clubs de vol à voile qui recherchaient alors un avion capable de tracter leurs planeurs. Le nouvel avion n’était ni plus ni moins que le prototype YU-42, sur lequel on avait greffé un moteur Continental IO-360D de 210 chevaux. Le train d’atterrissage avait été renforcé et l’empennage légèrement agrandi. Une vitre arrière avait été installé octroyant un meilleur champs de vision au pilote lors des phases de désarrimage du planeur. Le nouvel avion reçut la désignation de Neiva 420 et réalisa son premier vol le 19 janvier 1967.

Contrairement au U-42, il intéressa immédiatement les militaires dans sa forme originelle, sans aucune retouche nécessaire, si ce n’est le système d’accrochage dont ils n’avaient pas besoin. Les responsables de la FAB passèrent commande pour quarante Neiva 420 qui reçurent la désignation de L-42 Regente. Ces avions étaient destinés à l’observation aérienne et à la surveillance frontalière. Aucun armement externe n’était prévu. Pourtant, il emportait parfois sous les ailes deux paniers à roquettes, tirant des fusées au phosphore destiné au marquage des objectifs des chasseurs-bombardiers.

Pour différencier les L-42 des U-42, les premiers de ceux ci reçurent une livrée camouflée tandis que les autres volaient dans une livrée blanche proche des avions civils. En 1984, l’ensemble de la flotte des Regente militaires brésiliens reçut la désignation de C-42, qu’il s’agisse d’avions de liaisons, de transport léger ou d’avions d’observation. Il s’agissait pour la FAB de rationaliser son parc aérien.

Finalement, les Neiva C-42 Regente restèrent en service jusqu’en 2007, laissant la place aux Cessna 208 Caravan, et à différents modèles d’hélicoptères et de drones. Jamais exporté sur le marché militaire international, le Regente fut donc construit à 120 exemplaires pour le compte de la FAB, en plus de la dizaine de machines construites pour le marché civile.

Initialement pensé pour les besoins de l’aviation civile il est étonnant de voir que ce petit avion léger eut surtout une carrière militaire. Il avait la réputation d’être un appareil fiable, robuste, et pardonnant beaucoup les erreurs de pilotage. Sa carrière militaire n’a été émaillée que de trois accidents, dont un mortel.

PHOTOS

CARACTÉRISTIQUES TECHNIQUES

Modèle : Neiva U-42 Regente
Envergure : 9.13 m
Longueur : 7.04 m
Hauteur : 2.90 m
Motorisation : 1 moteur en ligne Lycoming O-360-A1D
Puissance totale : 1 x 180 ch.
Armement : aucun
Charge utile : 3 passagers ou 250 kg de fret léger ou un blessé sur brancard
Poids en charge : 1040 kg
Vitesse max. : 220 km/h à 2500 m
Plafond pratique : 4800 m
Distance max. : 900 Km à charge maximale
Equipage : 1
[...] Passez dans le comparateur...

PLAN 3 VUES

Plan 3 vues du Neiva U-42/C-42 Regente

PROFIL COULEUR

Profil couleur du Neiva U-42/C-42 Regente


Publicité

VIDÉO

Actuellement aucune vidéo n'est disponible dans nos bases de données

PARTAGER
Article précédentHughes TH-55 Osage
Article suivantFiat G.46
Arnaud
Passionné d'aviation tant civile que militaire depuis ma plus tendre enfance, j'essaye sans arrêt de me confronter à de nouveaux défis afin d'accroitre mes connaissances dans ce domaine. Grand amateur de coups de gueules, de bonnes bouffes, et de soirées entre amis.