FICHE DESCRIPTIVE

Appareil : Northrop F-5 Freedom Fighter
Constructeur : Northrop Corporation
Désignation : F-5
Nom / Surnom : Freedom Fighter
Code allié / OTAN :
Variante : N-156
Mise en service : 1965
Pays d'origine : Etats-Unis
Catégorie : Chasseurs des années 60-80
Rôle et missions : Chasseur-bombardier léger, intercepteur.

HISTOIRE

Northrop F-5 Freedom Fighter :
Le chasseur léger des alliés des États-Unis”

Durant la Guerre Froide les États-Unis mirent en place un système d’armement et de financement des achats de matériels militaires au profit de ses alliés mais aussi des pays risquant de basculer dans le camp soviétique. Désigné Mutual Defense Assistance Act celui-ci permit au complexe militaro-industriel américain de maintenir un haut niveau de production durant plus de quarante ans. Dans le domaine des avions de combat l’aéronef le plus représentatif est sans nul doute un chasseur biréacteur léger qui se vendit dans plus de pays qu’aucun autre avion américain et dont les dernières versions volent encore de nos jours : le Northrop F-5 Freedom Fighter.

C’est à la demande expresse de l’US Department of Defense qu’en 1957 l’avionneur Northrop lança le développement d’un chasseur léger destiné prioritairement aux nations de l’OTAN autant qu’aux pays non membres mais tout de même alignés sur la politique fédérale américaine. En fait cette commande était alors vue comme un pis-aller par les personnels du constructeur après le rejet successif de deux avants-projets pourtant très prometteurs : l’intercepteur N-102 Fang refusé au profit du Lockheed F-104 Starfighter puis le chasseur léger N-156.

En fait le nouvel avion devait reprendre les grandes lignes de celui-ci en abandonnant l’architecture biplace pour un monoplace. Les ingénieurs avaient un cahier des charges très précis : deux réacteurs d’une poussée maximale de 1850kg chacun, deux canons-mitrailleurs de calibre 20mm dans le nez, une charge offensive de 2200kg permettant l’emport de missiles air-air autant que de bombes lisses ou de paniers à roquettes. L’avion devait en outre être supersonique et avoir de véritables capacités tous-temps.
Et pour corser le tout il devait être d’un prix le plus bas, étant notamment à la charge du contribuable américain.

Pour le coup les ingénieurs de chez Northrop firent des merveilles. Le prototype de leur nouvel avion, désigné N-156F dans la nomenclature maison, fut assemblé au début de l’année 1959. Esthétiquement il ne pouvait nié sa filiation avec l’avion d’entraînement avancé N-156T alias T-38A Talon. Extérieurement il se présentait sous la forme d’un monoplan à aile basse en flèche. Sa propulsion était assurée par deux turboréacteur General Electric J85-GE-13 de 1853kgp chacun. Pour le reste il s’agissait plus d’un prototype que d’un véritable avion de combat, il n’était pas armé. Il décolla pour la première fois le 30 juillet 1959.

Au sein des forces américaines le Northrop N-156F devint XF-5, il fut suivi en juillet 1963 par le premier avion de présérie YF-5A qui préfigurait l’avion de combat tel que le voulaient les généraux américains. Il fut baptisé Freedom Fighter. Son armement se composait de deux canons Ford M39 d’un calibre de 20mm dans le nez et de missiles air-air AIM-7 Sparrow et AIM-9 Sidewinder. Une version F-5B d’entraînement biplace et de transformation opérationnelle fut également développée avec des capacités allégées de combat, mais bien réelle.

Rapidement ce nouveau Northrop F-5A Freedom Fighter se répandit au sein des forces de l’OTAN à l’exception notable de certaines puissances comme l’Allemagne de l’Ouest, la France, Israël, ou le Royaume-Uni qui boudèrent rapidement l’avion. Dès 1965 on retrouvait des Freedom Fighter dans les rangs des aviations espagnoles, grecques, iraniennes, jordaniennes, libyennes, marocaines, norvégiennes, philippines, portugaises, thaïlandaises, taïwanaises, et turques. Par la suite certains furent livrés à l’Arabie-Saoudite, à la Corée du Sud, à l’Éthiopie, à la Malaisie, et bien entendu au Sud-Vietnam. La majorité de ces pays fit également l’acquisition de biplaces F-5B

Mais surtout le F-5 Freedom Fighter permit à certains avionneurs étrangers de peaufiner leurs techniques d’usinages d’avions de combat modernes. Ainsi Canadair construisit 164 CF-5A monoplaces et 76 CF-5B biplaces, Casa en fit de même avec 18 SF-5A et 34 SF-5B. Ce fut aussi le cas pour Fokker et ses 75 NF-5A et 30 NF-5B. Il faut savoir que la Canada a fourni au Venezuela des CF-5A et B de seconde main localement désignés VF-5A et VF-5B.

Assez étrangement l’US Air Force ne s’intéressa que très peu au Freedom Fighter. Seuls 12 F-5C monoplaces furent produits. Bien que la désignation de F-5D exista, elle concernait deux T-38A spécialement adaptés à la formation des pilotes. Les douze F-5C furent engagés dans l’opération Skoshi Tiger, une mission de propagande où ces avions frappaient des positions communistes pour mieux vendre le Freedom Fighter. Ce que les images ne montraient pas c’est que ces avions volaient généralement sous la protection d’un nombre hallucinant de chasseurs. Ils furent engagés au Vietnam de 1965 à 1966 avant d’être renvoyés aux États-Unis.

Au début des années 1970 Northrop décida de développer une version améliorée du F-5A et du F-5B, qui devinrent les F-5E et F-5F abandonnant le nom de Freedom Fighter pour Tiger II, la désignation étant déjà usité par le Grumman F-11. Hormis le F-5E/F Tiger II, une version de reconnaissance RF-5A a également été produite.

Si de nos jours la majorité de ces jets est en cours de retrait, ces avions, contemporains du Mirage III, ont largement marqué l’histoire de l’aviation. Assez étrangement ils n’ont pas reçu une désignation dans les centaines, les privant du statut de Century Fighter, bien qu’ils en soient tout à fait contemporains. Bon avion, bien armé, manœuvrable, et assez bien motorisé : tout ce qui fait d’un chasseur à réaction un bon avion de combat, c’est ça le Northrop F-5 Freedom Fighter.

PHOTOS

CARACTÉRISTIQUES TECHNIQUES

Modèle : Northrop F-5A Freedom Fighter
Envergure : 7.70 m avec bidons de voilures.
Longueur : 14.38 m
Hauteur : 4.01 m
Motorisation : 2 turboréacteur General Electric J85-GE-13
Puissance totale : 2 x 1853 kgp. avec post-combustion.
Armement : 2 canons de 20mm
2400kg de charges externes dont des bombes lisses, des paniers à roquettes, et des missiles air-air AIM-7 Sparrow et AIM-9 Sidewinder.
Charge utile :
Poids en charge : 9333 kg
Vitesse max. : 1450 km/h à 5000 m
Plafond pratique : 8750 m
Distance max. : 2250 Km en convoyage.
Equipage : 1
[...] Passez dans le comparateur...

PLAN 3 VUES

Plan 3 vues du Northrop F-5 Freedom Fighter

PROFIL COULEUR

Profil couleur du Northrop F-5 Freedom Fighter


Publicité

VIDÉO

Décollage d'un Northrop F-5B civil américain
PARTAGER
Article précédentNorthrop RF-5 Tigereye
Article suivantAirbus Military A330 ‘Cotam Unité’
Arnaud
Passionné d'aviation tant civile que militaire depuis ma plus tendre enfance, j'essaye sans arrêt de me confronter à de nouveaux défis afin d'accroitre mes connaissances dans ce domaine. Grand amateur de coups de gueules, de bonnes bouffes, et de soirées entre amis.