Northrop Grumman RQ-4 Global Hawk

Northrop Grumman RQ-4 Global Hawk


Fiche descriptive

Appareil : Northrop Grumman RQ-4 Global Hawk
Constructeur : Northrop Grumman Corporation
Désignation : RQ-4
Nom / Surnom : Global Hawk
Code allié / OTAN :
Variante :
Mise en service : 1999
Pays d'origine : Etats-Unis
Catégorie : Drones - U.A.V.
Rôle et missions : Drone de reconnaissance à haute altitude

Histoire

Northrop Grumman RQ-4 Global Hawk :
le drone de tous les records

Au lendemain de l’opération Desert Storm le Pentagone chercha à acquérir une plate-forme de reconnaissance stratégique susceptible de remplacer les avions espions de l’US Air Force et de la CIA. Les enseignements tirés de la guerre contre l’Irak conduisirent les officiels américains à réfléchir à la dotation d’un appareil révolutionnaire : le drones, autrement dit des avions sans pilote.

Désignés UAV (Unnamed Aircraft Vehicules) dans la nomenclature de l’US Air Force, les drones avaient pour missions de servir de plate-forme de développement type BQM-34S ou de cibles aérienne avec les QF-4E et QF-106A des versions sans pilotes des chasseurs réformés Mc Donnell Douglas F-4 et Convair F-106. Les militaires américains avaient donc une certaine habitude dans la technicité des drones. Le Pentagone confia donc à deux avionneurs Boeing et Northrop/Grumman d’étudier le développement d’un UAV de reconnaissance longue distance. Boeing étudia, au travers de cinq de ses sociétés, une machine de reconnaissance furtive désignée RQ-3A Dark Star tandis que Northrop/Grumman étudiait une machine évoluant à haute altitude et disposant d’une très longue endurance, le RQ-4A Global Hawk. C’est ce dernier qui fut choisi par le Pentagone, notamment pour des raisons budgétaires.

Le Global Hawk effectua son premier vol le 28 février 1998 à Edwards-AFB. L’avion était piloté depuis une salle installé dans la base. Les ingénieurs de Northrop/Grumman reçurent alors pour missions de développer un shelter capable d’être transporter soit par camion soit à bord d’un C-17 Globemaster III. Le prototype de l’UAV fut déployer par l’US Air Force au-dessus du Kosovo en 1999. Il effectua seize missions de reconnaissance au-dessus des zones de combats. C’est lors d’une de ces missions que Global Hawk demeura en vol durant 42 heures.

Les enseignements tirés du Kosovo démontrèrent la nécessité d’adjoindre la mission de désignation d’objectif à la reconnaissance. Le Global Hawk fut donc équipé d’un FLIR et d’un désignateur laser tous azimuts. Une machine ainsi gréée fut déployée en Afghanistan en décembre 2001 consécutivement aux attaques terroristes qui, le 11 septembre 2001, frappèrent la ville de New York. L’UAV guida les attaques des chasseurs-bombardiers F/A-18 et F-117 en désignant les cibles pour les bombes à guidée laser.

Depuis l’opération Deliberate Force les RQ-4A remplissent les missions jadis dévolues aux Lockheed U-2S et au Boeing RC-135U. Ces appareils ont donc été depuis réaffectés à d’autres taches. En 2003 l’US Air Force étudia la possibilité de piloter les Global Hawk depuis des avions porteurs et un Boeing NKC-135A fut attaché à cette mission. Les essais ont pris fin en novembre 2005 avec l’abandon du projet.

Le Global Hawk a été commandé à 51 exemplaires par l’US Air Force pour remplir les missions de reconnaissance stratégique, de renseignement Optint et Sigint, et de désignations d’objectifs. Les premiers Global Hawk de série ont été livrés en 2003. Le Global Hawk intéresse également l’US Coast Guard pour des missions de reconnaissance longue distance au-dessus du Golfe du Mexique.A l’étranger le Global Hawk a été un temps solliciter par le constructeur EADS et par la Luftwaffe pour servir dans le cadre du programme de drone HALE (Haute Altitude Longue Endurence) afin de remplacer les Breguet Atlantic de renseignement allemands. Le constructeur européen envisage maintenant de réaliser son propre UAV. En 2005 l’Armée de l’Air, la Royal Air Force et l’Ejercito del Aires ont étudié la possibilité d’acheter des Global Hawk mais finalement seul la RAF semble vouloir donner suite à cette intention. Les militaires espagnols et français ont eux rejoint l’Allemagne.

Photos

Caractéristiques techniques

Modèle : Northrop Grumman RQ-4A Global Hawk
Envergure : 35.43 m
Longueur : 13.55 m
Hauteur : 4.64 m
Motorisation : 1 réacteur Rolls & Royce AWE-3007-H
Puissance totale : 1 x 3250 kgp.
Armement : -
Charge utile : -
Poids en charge : 12000 kg
Vitesse max. : 650 km/h
Plafond pratique : 19800 m
Distance max. : 37 Heure(s)
Equipage : 0
[...] Passez dans le comparateur...

Plan 3 vues

Plan 3 vues du Northrop Grumman RQ-4 Global Hawk

Profil Couleur

Profil couleur du Northrop Grumman RQ-4 Global Hawk

Vidéo

Arme du futur, le Global Hawk

A voir également

0
Le V1 a été conçu principalement sous la désignation Fi-103 par Robert Lusser de la société allemande Fieseler à partir de travaux sur la...

0
Durant la Guerre froide, les États-Unis déployèrent un arsenal de reconnaissance et de renseignement aérien des plus hétéroclites afin de surveiller les territoires chinois...

0
En 1984, l'avionneur General Atomics, jusque-là spécialiste dans la sous-traitance aéronautique et spatiale, fut contacté par l'US Air Force afin de lui fournir dix...
Arnaud
Passionné d'aviation tant civile que militaire depuis ma plus tendre enfance, j'essaye sans arrêt de me confronter à de nouveaux défis afin d'accroitre mes connaissances dans ce domaine. Grand amateur de coups de gueules, de bonnes bouffes, et de soirées entre amis.