Northrop Grumman RQ-8/MQ-8 Fire Scout

Northrop Grumman RQ-8/MQ-8 Fire Scout


Fiche descriptive

Appareil : Northrop Grumman RQ-8/MQ-8 Fire Scout
Constructeur : Northrop Grumman Corporation
Désignation : RQ-8/MQ-8
Nom / Surnom : Fire Scout
Code allié / OTAN :
Variante :
Mise en service : 2007
Pays d'origine : Etats-Unis
Catégorie : Drones - U.A.V.
Rôle et missions : Drone de combat et de reconnaissance tactique

Histoire

Northrop Grumman RQ-8/MQ-8 Fire Scout :
le drone hélicoptère

En 1998, l’US Navy décida de stopper les recherches concernant le drone à décollage vertical RQ-6 Outrider, un appareil destiné à servir sur les plateformes arrière des frégates et destroyers américains, des équipements d’habitude réservés aux hélicoptères Sikorsky SH-60 Seahawk. Le programme de l’Outrider était en effet devenu bien trop onéreux pour une Amérique qui baissait alors ses crédits de défense de manière drastique. Toutefois, l’US Navy ne décida pas pour autant d’en finir avec ses recherches en matière d’UAV (acronyme anglophone pour Unmanned Aircraft Vehicule) à décollage vertical et lança un cahier des charges pour un drone de ce type à faible coût économique.

Plusieurs programmes furent alors présentés au Department of Navy par les constructeur Bell, Lockheed-Martin, Sikorsky, et Northrop-Grumman, et c’est finalement ce dernier, un des principaux fournisseurs d’aéronefs de l’aéronavale américaine, qui fut sélectionné. L’industriel faisait alors équipe avec l’hélicoptériste Schweizer Aircraft et les équipementiers Teledyne-Ryan et Texas Instruments. Le programme fut officiellement lancé en février 2000 sous la désignation de RQ-8.

Le programme tournait autour d’un hélicoptère civil Schweizer 330, une machine dérivée du Hughes TH-55, l’ancien hélicoptère d’entrainement standard de l’US Army. Il fut équipé d’un système de guidage type GCS, identique à celui du General Atomics RQ-1 Predator, mais également d’un GPS, et d’un tout nouvel équipement permettant de relier le drone à tous navires de guerre de l’US Navy. Le premier prototype du RQ-8 effectua son premier vol en mai 2002. L’appareil reçu le nom de baptême de Fire Scout.

Fin 2002, les premiers essais à la mer furent menés à partir de l’USS Denver, un bâtiment amphibie de l’US Navy destiné aux opérations de transport, de commandement, et de débarquement, le type de navires sur lesquels étaient alors censés servir prioritairement les RQ-8. Ces machines exclusivement destinés aux missions de reconnaissance tactiques furent désignés RQ-8A. Toutefois leur programme fut annulé et l’US Navy modifia son cahier des charges afin que le Fire Scout puisse également servir à la désignation de cibles aérienne grâce à l’emploi d’un désignateur laser AN/AAQ-33 identique à celui des Boeing F-15E Strike Eagle et Rockwell B-1B de l’US Air Force. La nouvelle version du Fire Scout, le RQ-8B devait également pouvoir servir à bord des frégates furtives légères du type LCS (Littoral Combat Ship) destinées à servir à proximité des côtes. En janvier 2004, les RQ-8B furent finalement désignés MQ-8B.

En décembre 2006, l’US Navy passa une commande pour 102 exemplaires de série. Les appareils de série sont dotés de deux pods sur des moignons de voilures destinés à la fois à l’emport de réservoirs de carburants annexes, ou encore de matériels de guerre électronique, voire même d’une arme de précision dérivée d’un fusil de précision de calibre 9mm. Les MQ-8B Fire Scout sont officiellement entrés en service en octobre 2007 et ont connu leur premier détachement opérationnel en Irak quelques semaines plus tard.

Début 2007, l’US Army a annoncé la commande de 90 exemplaires d’une version désignée MQ-8C destinée à servir également à l’appui rapproché grâce à l’emport de 90kg de charge sur chaque moignon. Il semblerait que cette charge offensive soit constituée de sous-munitions.

Le Fire Scoutétait à l’été 2008 le seul et unique hélicoptère drone en service dans le monde. Les marines britanniques, espagnoles, et polonaises ont annoncé leur intention de commander des MQ-8 entre 2011 et 2015.

Photos

Caractéristiques techniques

Modèle : Northrop-Grumman MQ-8B Fire Scout
Envergure : 8.38 m (Diamètre du rotor principal)
Longueur : 6.98 m
Hauteur : 2.87 m
Motorisation : 1 turbomoteur Rolls & Royce / Allison 250-C-20
Puissance totale : 1 x 420 ch.
Armement : normalement aucun, mais possibilité d'emport d'une arme de précision à guidée laser de calibre 9mm
Charge utile :
Poids en charge : 1430 kg
Vitesse max. : 230 km/h
Plafond pratique : 6100 m
Distance max. : 1200 Km (autonomie de combat : 8 heures)
Equipage : aucun
[...] Passez dans le comparateur...

Plan 3 vues

Plan 3 vues du Northrop Grumman RQ-8/MQ-8 Fire Scout

Profil Couleur

Profil couleur du Northrop Grumman RQ-8/MQ-8 Fire Scout

Vidéo

Présentation du MQ-8 Fire Scout aux Emirats

A voir également

0
Au début des années 1990, Israël est devenu l'un des leaders mondiaux en matière de drones et la Haganah (armée israélienne) les utilise régulièrement...

0
En 1998, l'US Navy décida de stopper les recherches concernant le drone à décollage vertical RQ-6 Outrider, un appareil destiné à servir sur les...

0
L'idée d'utiliser des drones a atterri très tôt en France. Dès 1970 le drone de surveillance R20 d'Aérospatiale, dérivé de la cible CT20 voyait...