Pilatus PC-7 Turbo Trainer

Pilatus PC-7 Turbo Trainer


Fiche descriptive

Appareil : Pilatus PC-7 Turbo Trainer
Constructeur : Pilatus Aircraft
Désignation : PC-7
Nom / Surnom : Turbo Trainer
Code allié / OTAN :
Variante :
Mise en service : 1982
Pays d'origine : Suisse
Catégorie : Avions d'entraînement
Rôle et missions : Avion d'entraînement

Histoire

Pilatus PC-7 Turbo Trainer :
l'entraîneur suisse

Le Pilatus PC-7 est basé sur le modèle du pilatus PC-3.Il vola la première fois le 12 avril 1966. Malheureusement un accident enterra le programme. Il fut repris en 1973 et, grâce à plusieurs modifications dont une nouvelle aile d’une seule pièce, des réservoirs de carburant intégraux et une verrière bulle, sa production commença en 1978.

L’appareil est un avion d’entraînement biplace à turbopropulseur (d’ou le surnom Turbo Trainer). C’est un avion à ailes basses cantilever de construction métallique. Il est utilisé dans la force aérienne suisse pour l’instruction moderne aux pilotes. Il permet une formation de base pour l’entraînement au vol sans visibilité et aussi pour la voltige aérienne. Les caractéristiques du turbopropulseur permettent aux élèves pilotes d’acquérir quelques expériences qui lui serviront plus tard dans le vol en avions à réaction.

L’aviation suisse l’utilise depuis 1982 et elle en a acquis 40. L’appareil fut exporté dans de nombreux pays tels que en Malaisie (44), en Amérique du Sud (63), en Uruguay (6), en Irak (53), en Iran (45) aux Emirats Arabes Unis (24) au Mexique (93) mais également en Europe comme en France (6), aux Pays-Bas (13) et en Autriche (16). La vente d’appareil dans les pays en guerre suscita certaines oppositions durant les années 1990 bien qu’étant un avion d’entraînement, il pouvait être modifié en matériel de guerre, notamment en lui rajoutant deux pylônes sous les ailes pour l’emport de bombes ou également en rajoutant un canon. Cette seconde classification aurait empêché la vente du PC-7 vers des pays en guerre ou considérés comme tel. Il aurait été utilisé lors de conflits en Birmanie, au Mexique et au Guatemala. En 1993, le nombre d’appareils construits par Pilatus était de 400.

L’armée de l’air des Pays Bas agrandit le PC-7, ce dernier prit la désignation de PC-7 Mk2, cette version est également utilisée par la force aérienne de Brunei. Cet appareil est plus semblable au PC-9, un des successeurs du PC-7. L’armée de l’air sud-africaine utilise des PC-7 Mk2 Astra, cette version du PC-7 est assemblée en Afrique du Sud grâce aux plans fournis par Pilatus.

Depuis octobre 2006, la force aérienne suisse possède des PC-7 modifiés qui sont désignés NCPC-7, ils ont, par rapport à la version d’origine, un nouvel habitacle en verre, des GPS, un pilote automatique, et une nouvelle livrée rouge et blanche. Cette livrée serait plus visible que l?ancienne livrée orange. Une version avec une livrée noir et blanche a été abandonnée.

Photos

Caractéristiques techniques

Modèle : Pilatus PC-7 turbo-trainer
Envergure : 10.40 m
Longueur : 9.70 m
Hauteur : 3.20 m
Motorisation : 1 moteur Pratt & Whitney PT6A
Puissance totale : 1 x 550 ch.
Armement : -
Charge utile : -
Poids en charge : 2000 kg
Vitesse max. : 435 km/h
Plafond pratique : 9500 m
Distance max. : 1100 Km
Equipage : 2
[...] Passez dans le comparateur...

Plan 3 vues

Plan 3 vues du Pilatus PC-7 Turbo Trainer

Profil Couleur

Profil couleur du Pilatus PC-7 Turbo Trainer

Vidéo

Actuellement aucune vidéo n'est disponible dans nos bases de données

A voir également

0
Au cours de la Seconde Guerre mondiale, l'US Army Air Force fit un usage important des avions d'entraînement. Qu'ils fussent monomoteurs ou bimoteurs, monoplans...

0
Motoriste de premier plan durant l'entre-deux-guerres, la société Salmson s'était spécialisée dans le développement et la production de propulseurs en étoile de petite taille...

0
Le PAC Airtrainer tire son origine du CT-2 Airtourer, conçu par Henri Millicer pour l'entreprise australienne Victa Consolidated Industries. La firme néo-zélandaise AESL (Aero...
Passionné d'aéronautique et formateur en Web et PAO, il est le fondateur, en 1999, de l'encyclopédie de l'aviation militaire www.avionslegendaires.net. Administrateur et rédacteur en chef du blog, il vous fait partager ses avis et coups de coeur (ou de gueule) sur l'actualité aéronautique.