FICHE DESCRIPTIVE

Appareil : Piper AE-1 / HE-1
Constructeur : New Piper Aircraft Incorporated
Désignation : AE-1 / HE-1
Nom / Surnom :
Code allié / OTAN :
Variante : UC-83, L-14, J-5 Cub Cruiser
Mise en service : 1940
Pays d'origine : Etats-Unis
Catégorie : Avions de transport
Rôle et missions : Avion de transport sanitaire, évacuation sanitaire, liaison

HISTOIRE

Piper AE-1 / HE-1 :
L'ambulance volante de la guerre du Pacifique”

Au cours de la Seconde Guerre mondiale, l’US Navy fit appel à un large panel d’avions aussi bien pour des missions de combat que de soutien. Dans ce dernier cadre les pilotes marins américains avaient la chance de pouvoir disposer d’un arsenal divers et varié allant des avions d’entraînement aux autogires d’observations en passant par à peu près tous les types d’avions de liaisons et de transport. Et parmi eux un des plus surprenant fut sans nul doute le Piper AE d’évacuation sanitaire.

Quand au début de l’été 1939 le constructeur Piper présenta son nouvel avion léger de tourisme baptisé J-5 Cub Cruiser beaucoup l’imaginaient comme le futur avion de liaisons et de transport d’état-major de l’US Army Air Corps. Il faut dire que dès sa conception l’US Department of War avait tenté d’influencer sa conception.

Aussi peu après son premier vol de juillet 1939 un lot de quatre Piper J-5 fut commandé par l’US Army Air Corps qui les affecta dans la zone du canal de Panama, alors sous administration américaine depuis novembre 1903. Les quatre monomoteurs reçoivent la désignation de Piper UC-83. Trois sont utilisés pour des missions de liaisons tandis que le quatrième a été transformé localement en vue d’assurer des vols de vaguemestre, c’est à dire de transport de plis et courriers au profit des forces américaines prépositionnées dans la région.

À la même époque les généraux américains envisagent l’acquisition de 850 avions de liaisons d’un nouveau type, et ils pensent bien sûr au Piper J-5. Cinq exemplaires de présérie sont commandés sous la désignation d’YL-14 et testés sur le terrain. Extérieurement ils sont très similaires aux trois premiers UC-83 utilisés au Panama.
Cependant la tournure que prend la Seconde Guerre mondiale en Europe après la chute de la France va en décider autrement, forçant l’US Army Air Corps à renoncer à son contrat afin de se focaliser sur une dotation rapide en nouveaux avions de combat. La commande des Piper L-14 est annulée au profit des L-4 Grasshopper du même constructeur.

Pourtant trente avions avaient déjà été produits et Piper comptait bien les livrer aux militaires. Une solution fut trouvée par l’intermédiaire de l’US Navy qui les reçut sous la désignation de HE. Ils furent affectés à des missions d’évacuation sanitaire, aussi bien sur les côtes est que ouest ou encore à Hawaï. Bien entendu ces avions avaient été modifiés pour assurer ces missions si spécifiques.

Lorsque les Japonais lancèrent l’attaque surprise contre Pearl Harbor deux Piper HE se trouvaient dans l’archipel hawaïen. Cependant aucun ne fut détruit par les bombardiers japonais, sûrement que leurs équipages n’avaient pas considérés ces petits monomoteurs comme des cibles de choix pour leurs bombes. L’entrée en guerre des États-Unis allait changer radicalement la donne pour le petit avion d’évacuation sanitaire. Une commande supplémentaire fut passée pour cent exemplaires pensés spécifiquement pour assurer l’évacuation des blessés.

Le Piper HE se présentait comme un monoplan à aile haute de construction mixte en métal et bois. Doté d’un moteur à quatre cylindres à plat Lycoming GO-145 d’une puissance de 76 chevaux entraînant une hélice bipale en bois. L’avion était doté d’un train d’atterrissage classique fixe et d’un patin arrière. Outre le pilote il pouvait emporter un blessé sur civière. Afin de l’installer dans la cabine les ingénieurs de Piper avaient conçu un ingénieux système d’ouverture permettant d’allonger littéralement le blessé ou le malade.

Dès le mois de janvier 1943 tous les Piper HE en service furent redésignés AE. En mars de la même année l’aéronavale américaine disposait de la pleine dotation de ces ambulances volantes. Si quelques-uns furent déployés en Angleterre et au Pays de Galles la très grande majorité prit le chemin des îles du Pacifique où ils furent employés pour évacuer aussi bien les matelots que les fantassins de l’US Marines Corps.

À partir de 1944 les Piper AE étaient déployés là où les Marines combattaient les armées nippones permettant une prise en charge plus rapide des soldats les plus lourdement blessés et leur transfert vers l’arrière du front, hors de la menace japonaise. Malgré une lenteur avérée et une manœuvrabilité parfois plus que limite seuls quelques-uns d’entre-eux furent descendus par la chasse japonaise. Les Piper AE demeurèrent en service jusqu’au début de l’année 1947.

Cependant l’US Army Air Force prit finalement la décision de réquisitionner soixante-treize J-5A et J-5B civils sous les désignations respectives de L-14F et L-14G. Les quatre UC-83 furent eux redésignés L-14E. La majorité de ces avions fut déployée en Europe et dans la zone méditerranéenne.

Monomoteur mal connu le Piper AE fut pourtant le principal avion d’évacuation sanitaire de l’aéronavale américaine durant la Seconde Guerre mondiale, et un des premiers avions spécifiquement conçus comme tel, à l’image du Bloch MB.81 français. Au moins deux de ces ambulances volantes de l’US Navy sont actuellement préservées sur le sol américain.

PHOTOS

CARACTÉRISTIQUES TECHNIQUES

Modèle : Piper AE-1
Envergure : 10.82 m
Longueur : 6.85 m
Hauteur : 2.08 m
Motorisation : 1 moteur Lycoming GO-145
Puissance totale : 1 x 76 ch.
Armement : aucun
Charge utile : Un blessé sur civière.
Poids en charge : 665 kg
Vitesse max. : 150 km/h à 1850 m
Plafond pratique : 3000 m
Distance max. : 650 Km à charge maximale.
Equipage : 1
[...] Passez dans le comparateur...

PLAN 3 VUES

Plan 3 vues du Piper AE-1 / HE-1

PROFIL COULEUR

Profil couleur du Piper AE-1 / HE-1


Publicité

VIDÉO

Actuellement aucune vidéo n'est disponible dans nos bases de données

PARTAGER
Article précédentScottish Aviation Pioneer
Article suivantFouga CM.175 Zéphyr
Arnaud
Passionné d'aviation tant civile que militaire depuis ma plus tendre enfance, j'essaye sans arrêt de me confronter à de nouveaux défis afin d'accroitre mes connaissances dans ce domaine. Grand amateur de coups de gueules, de bonnes bouffes, et de soirées entre amis.