Republic XR-12 Rainbow

Republic XR-12 Rainbow


Fiche descriptive

Appareil : Republic XR-12 Rainbow
Constructeur : Republic Aviation Corporation
Désignation : XR-12
Nom / Surnom : Rainbow
Code allié / OTAN :
Variante :
Mise en service : 1946
Pays d'origine : Etats-Unis
Catégorie : Avions expérimentaux
Rôle et missions : Prototype d'appareil de reconnaissance stratégique

Histoire

Republic XR-12 Rainbow :
une merveille sans lendemain

En 1943, l’aviation militaire américaine utilisait pour ses missions de reconnaissance stratégique et d’espionnage aéroporté des bombardiers quadrimoteurs modifiés. Il s’agissait alors Consolidated F-7 Liberator et de Boeing F-9 Flying Fortress. Bien que relativement adaptés à leurs missions, ces avions peinaient du fait qu’ils n’avaient pas été conçus pour cela et qu’ils étaient donc relativement fragiles. Leur vitesse de pointe, largement inférieure aux chasseurs de l’Axe, en faisaient des cibles aisées. Toutefois, l’USAAF ne chercha alors pas à les remplacer, ayant d’autres priorités du fait de la guerre qui évoluait plutôt en faveur des Alliés. En dépit de cet état de fait, le constructeur Republic se lança, sur fonds propre, dans l’étude et le développement d’un avion d’espionnage aéroporté et de reconnaissance stratégique spécifiquement conçu pour. 

D’abord désigné RC.1 par son constructeur, l’avion fut assemblé en grand secret, sans en aviser le Department of War (ministère américain de la guerre) ni même les responsables politiques à Washington. A cette époque, l’avionneur Hughes travaillait déjà sur un avion de reconnaissance stratégique, mais bien moins ambitieux : le XF-11. De son côté le RC.1 se présentait sous la forme d’un quadrimoteur à aile médiane construit intégralement en métal. Le nez de l’avion, largement vitré en plexiglas, renfermait le cockpit quadriplace pressurisé. Trois autres membres prenaient place dans des compartiments arrières, eux aussi pressurisés. Le train d’atterrissage tricycle de l’avion disposait de roues de grande taille, doté d’un système révolutionnaire pour l’époque à savoir un gonflage en vol des roues. Il était doté de quatre appareils photos K17B de 152 et 610mm de focale, et de deux caméras K17C de 305mm de focale. Un prototype fut construit et présenté à l’état-major américain qui lui attribua la désignation de XF-12. Republic baptisa son avion Rainbow.

Finalement le premier vol de l’avion intervint en février 1946, alors que l’US Army Air Force avait perçu un nouvel avion de reconnaissance stratégique, le FB-29 Superfortress. Par rapport à ce dernier, le Rainbow avait une vitesse maximale supérieure de près de 45%. Un second prototype fut construit et vola en août 1947. Quelques jours plus tard l’US Army Air Force fut dissoute et donna naissance à l’US Air Force. Le système de désignation des avions en fut changé, et le XF-12 devint le XR-12 ( R pour Reconnaissance) sans que cela ne change les missions attribuées au Rainbow. 

L’aventure du Rainbow fut brutalement ralentie le 7 novembre 1948, quand le second prototype s’écrasa aux abords de la base d’Eglin en Floride. Sur les sept membres d’équipages deux furent tués et deux autres grièvement blessés. Les vols d’essais furent stoppés jusqu’en octobre 1949 puis reprirent lentement. Le premier prototype vola encore jusqu’en juin 1952 quand le programme fut finalement annulé par l’US Air Force au profit du Convair RB-36F.

Par la suite, Republic tenta de construire un troisième prototype mû par quatre turbopropulseurs, mais ni l’US Air Force, ni le Department of Defence ne furent intéressé par ce concept, si bien que celui-ci fut tout bonnement annulé lui aussi. Republic tenta aussi de construire une version de transport civile, désignée RC.2, et qui fut proposée à American Airlines et PanAm mais sans que cela n’ai de suite. Le prototype du Rainbow fut finalement livré à l’US Army qui en 1954 s’en servit comme cible pour l’entraînement de ses artilleurs sur le pas de tir d’Aberdeen dans le Maryland. 

Appareil à l’esthétique indiscutable, doté de nombreuses innovations technologiques, le XR-12 est le premier véritable avion de reconnaissance stratégique de l’Histoire. En cela, il peut être comparé au Lockheed SR-71 Blackbird qui vola bien plus tard. Toutefois, arrivé à une époque où l’US Air Force ne se préoccupait pas encore pleinement de la menace soviétique, il arriva et fut arrêté trop tôt. Il demeure incontestablement l’un des avions à moteurs à pistons parmi les plus élégants et sûrement les plus aérodynamiques.

Photos

Caractéristiques techniques

Modèle : Republic XR-12 Rainbow
Envergure : 39.37 m
Longueur : 28.62 m
Hauteur : 8.63 m
Motorisation : 4 moteurs en étoile Pratt & Whitney R-4360-31
Puissance totale : 4 x 3000 ch.
Armement : Aucun
Charge utile :
Poids en charge : 60494 kg
Vitesse max. : 725 km/h à 8550 m
Plafond pratique : 12400 m
Distance max. : 6600 Km
Equipage : 7
[...] Passez dans le comparateur...

Plan 3 vues

Plan 3 vues du Republic XR-12 Rainbow

Profil Couleur

Profil couleur du Republic XR-12 Rainbow

Vidéo

Republic XF-12 Rainbow

A voir également

0
Grace à l'expérience acquise avec le 1402 Gerfaut, Nord mis au point un appareil de recherche avancée, baptisé Nord 1500.01 Griffon, qui devait voler...

0
Le Sea Dart fait parti de ces avions dont seule l'originalité du concept en fait un avion vraiment légendaire. Le Convair XF2-Y était tout...

0
Au lendemain de la Seconde Guerre mondiale, la France tenta de rattraper son retard dans tous les domaines de la recherche aéronautique. Si elle...
Arnaud
Passionné d'aviation tant civile que militaire depuis ma plus tendre enfance, j'essaye sans arrêt de me confronter à de nouveaux défis afin d'accroitre mes connaissances dans ce domaine. Grand amateur de coups de gueules, de bonnes bouffes, et de soirées entre amis.