Saab 105 / SK 60

Saab 105 / SK 60


Fiche descriptive

Appareil : Saab 105 / SK 60
Constructeur : Svenska Aeroplan Aktiebolaget - SAAB Group
Désignation : 105 / SK 60
Nom / Surnom :
Code allié / OTAN :
Variante :
Mise en service : 1966
Pays d'origine : Suède
Catégorie : Avions d'entraînement
Rôle et missions : Entraînement avancé, attaque au sol, reconnaissance, liaison

Histoire

Saab 105 / SK 60 :
l’increvable avion de la Flygvapnet

Afin de remplacer ses DeHavilland Vampire obsolètes, l’armée de l’air suédoise (Svensk Flygvapnet) lance un appel d’offres en 1960 pour un avion d’entraînement doté de capacités d’attaque au sol. L’entreprise Svenska Aeroplan Aktiebolaget (Saab) propose un biréacteur à ailes hautes, équipés de turboréacteurs français Turbomeca Aubisque. Sous une grande verrière offrant une excellente visibilité, l’équipage sera assis côte à côte. À la fin de 1961, le concept est retenu et Saab débute la fabrication de deux prototypes dont le premier effectuera son vol initial en juin 1963 et le second l’année suivante

Le premier des 150 appareils de série commandés par l’armée de l’air suédoise est livré en 1966 et le dernier le sera en 1969. Désigné SK 60 par la Flygvapnet, la motorisation de l’appareil est assurée par des turboréacteurs RM9 de 745 kgp qui sont en fait des Turbomeca Aubisque fabriqués sous licence par l’entreprise Svenska Flygmotor, qui deviendra plus tard Volvo Flygmotor.

Diverses versions du SK 60 seront fabriquées. Les appareils livrés en plus grand nombre à la Flygvapnet sont des SK 60A non armés conçus pour l’entraînement avancé. Avec ses six points d’emports sous les ailes, le SK 60B est la version appui-feu avec diverses combinaisons d’armes selon la mission: nacelles avec canons britanniques ADEN de 30 mm, bombes lisses, roquettes et missiles Saab-Scania RB 05. Au fil des ans, la moitié des SK 60A seront convertis en SK 60B. En cas de conflit, les escadrilles de SK 60B ont pour mission de s’attaquer aux véhicules blindés ainsi qu’aux hélicoptères et avions plus lents de l’assaillant.

Avion fort polyvalent, le Saab 105 se déclinera en d’autres versions fabriquées en plus petit nombre. L’appareil de reconnaissance SK 60C, doté de caméras, est reconnaissable à son nez allongé et angulaire. Quelques SK 60A furent aménagés avec quatre sièges non éjectables pour servir d’avion de liaison, sous la désignation SK 60D. Similaire au SK 60D, mais doté d’une avionique civile, le SK 60E permettait aux pilotes de réserve de la Flygvapnet d’obtenir la certification requise pour le pilotage d’avions commerciaux. Le Saab SK 60A est aussi à l’origine de l’équipe acrobatique «Team 60» de la  Flygvapnet qui effectua ses premières démonstrations au salon aéronautique Le Bourget en 1967 afin de promouvoir l’appareil à l’étranger. Constituée d’instructeurs de la Flygvapnet, le Team 60 vole toujours avec ces avions éponymes.

En avril 1967, le Saab 105XT effectua son premier vol. Cet appareil plus puissant était doté de turboréacteurs General Electric J85-GE-17B de 1 293 kgp ainsi que d’ailes renforcées permettant de tirer le missile air-air AIM-9 Sidewinder. Version destinée à l’export, elle fut offerte sans succès à la Finlande et à la Suisse qui choisirent plutôt le BAe Hawk britannique. Toutefois, l’Autriche opta pour l’achat de 40 Saab 105Ö, la version autrichienne du 105XT. Ces avions furent livrés entre 1970 et 1972 et remplacèrent les De Havilland Vampire et les Saab 29 Tunnan encore en service dans l’Österreichisches Bundesheer.

En 1995, un programme majeur de modernisation des Saab SK 60 de la Flygvapnet débuta avec le remplacement des vieux moteurs RM9 avec des turboréacteurs Volvo Aero RM15. Plus puissants (862 kgp), silencieux et faciles d’entretien, les RM15 sont des Williams Rolls FJ44 fabriqués sous licence par l’entreprise Volvo. À l’exception des SK 60D et E réformés, l’ensemble des appareils encore en service furent ainsi modernisés sous la désignation SK 60W. Un second programme majeur de modernisation des Saab SK 60 débuta en 2009 et fut complété en 2011 afin de doter les appareils d’un poste de pilotage plus proche de celui du Saab JAS 39 Gripen et ainsi faciliter la transition des pilotes.

La dernière modernisation de l’increvable Saab SK 60, dont le premier vol remonte à un demi-siècle, va permettre à ces vénérables appareils de rester en service dans la Flygvapnet jusqu’en 2017 et peut être même au-delà. Cette cure de jouvence résulte des lents progrès du programme «Advanced European Jet Pilot Training» (Eurotraining) regroupant une dizaine de pays, dont la Suède.

Photos

Caractéristiques techniques

Modèle : Saab 105Ö
Envergure : 9.50 m
Longueur : 10.80 m
Hauteur : 2.70 m
Motorisation : 2 turboréacteurs General Electric J85-17B
Puissance totale : 2586 ch.
Armement : -
Charge utile :
Poids en charge : 6500 kg
Vitesse max. : 970 km/h
Plafond pratique : 13100 m
Distance max. : 2000 Km
Equipage : 2
[...] Passez dans le comparateur...

Plan 3 vues

Plan 3 vues du Saab 105 / SK 60

Profil Couleur

Profil couleur du Saab 105 / SK 60

Vidéo

Saab SK60 en action

A voir également

0
En 1957, la Chine commença à réclamer un avion d'entrainement primaire capable de succéder au Nanchang CJ-5, la copie chinoise du Yakovlev Yak-18 soviétique....

0
Au sein des forces françaises, la mission d'entrainement a toujours été prioritaire. En effet aussi bien l'Armée de l'Air que l'Aéronautique Navale ou l'ALAT...

0
Le PAC Airtrainer tire son origine du CT-2 Airtourer, conçu par Henri Millicer pour l'entreprise australienne Victa Consolidated Industries. La firme néo-zélandaise AESL (Aero...
Marcel
Fils d’un militaire de l’armée de l’air canadienne (il est tombé dedans quand il était petit…) et biologiste qui adore voler en avion de brousse, ce rédacteur du Québec apprécie partager sa passion de l'aéronautique avec la fraternité francophone d’Avions Légendaires.