Saab J29 Tunnan

Saab J29 Tunnan


Fiche descriptive

Appareil : Saab J29 Tunnan
Constructeur : Svenska Aeroplan Aktiebolaget - SAAB Group
Désignation : J29
Nom / Surnom : Tunnan
Code allié / OTAN :
Variante :
Mise en service : 1951
Pays d'origine : Suède
Catégorie : Chasseurs de l'après-guerre
Rôle et missions : Chasseur

Histoire

Saab J29 Tunnan :
Le Tonneau volant

Le Saab 29 fut le premier chasseur européen à réaction à ailes en flèche déployé dans une unité opérationnelle. La firme SAAB (Svenska Aeroplan A.B.), avait déjà fait voler en mars 1947 son premier chasseur à réaction J 21R. Le J 29 fut conçu sous la direction de Lars Brising, programme initialement baptisé R 1001, qui avait été entrepris au début de 1945. Sur les trois prototypes construits, le premier vola en septembre 1948 et s’avéra capable de dépasser la vitesse maximale prévue de 1050 km/h. Une première commande portant sur 224 exemplaires fut passée. Les livraisons des appareils de série à la Flygvapnet commencèrent dès mai 1951, sous la désignation de J 29A, à l’escadre de chasse F13 basée à Norrkôping.

La propulsion du J 29A était assurée par un turboréacteur de Havilland Ghost 50 (RM 2) construit chez SFA, sous licence en Suède. Ce même réacteur équipait les chasseurs Vampire achetés directement en Angleterre, et dèja présent dans les escadrons de chasse suédois. En 1950, le J 29B fit son apparition. Il pouvait emporter des charges extérieures, dont des réservoirs largables. Il fut produit à 360 exemplaires. Cette version était donc dotée d’un plus long rayon d’action, et utilisée à la fois comme avion de chasse et avion d’attaque au sol. le SAAB 29C fut la version de reconnaissance qui établit en 1955 un record de vitesse en circuit fermé de 906 km/h.

En décembre 1953, le premier J 29 à aile munies de décrochements de bord d’attaque fit son premier vol. Il y eut ensuite quelques J 29D propulsés par un réacteur de conception suédoise équipé d’une postcombustion. Puis 29 appareils furent transformés J 29E avec des ailes à bords d’attaque en « dent de chien » pour relever la vitesse de franchissement du mur du son et améliorer la manœuvrabilité de l’appareil en vitesse transsonique.

Enfin, le J 29F était propulsé par la version RM 2B du Ghost, offrant une poussée de 2 800 kg avec postcombustion. Cette version finale fut réalisée à 308 exemplaires fabriqués par modification de J 29B et de J 29E.

Au total, l’armée de l’air suédoise réceptionna 661 SAAB J 29. Le Saab 29 fut arrêtée en mars 1956, et ce modèle retiré de la Flygvapnet le 29 août 1976. De 1961 à 1964, 30 exemplaires de la version F déclassés par la Flygvapnet furent fournis à l’Autriche, qui les retira à son tour de 1970 à 1972. Compte tenu de sa forme trapue, il fut affublé du surnom de « tonneau » et le dernier vol d’un « Tonneau » remonte à 1976.

Photos

Caractéristiques techniques

Modèle : Saab J 29E
Envergure : 11.00 m
Longueur : 10.23 m
Hauteur : 3.75 m
Motorisation : 1 turboréacteur de Havilland Ghost 50 - RM 2
Puissance totale : 1 x 2268 kgp.
Armement : 4 canons de 20mm
Roquettes ou 2 missiles Air-Air Sidewinder
Charge utile : -
Poids en charge : 8375 kg
Vitesse max. : 1060 km/h
Plafond pratique : 15500 m
Distance max. : 1100 Km
Equipage : 1
[...] Passez dans le comparateur...

Plan 3 vues

Plan 3 vues du Saab J29 Tunnan

Profil Couleur

Profil couleur du Saab J29 Tunnan

Vidéo

Actuellement aucune vidéo n'est disponible dans nos bases de données

A voir également

0
Le F-100 Super Sabre fut de ces avions qui marquèrent leur époque, ayant été le premier avion d'armes occidental vraiment supersonique. Il fut aussi...

0
Premier avion à réaction opérationnel de la RAF, le Meteor entra en service en juillet 1944, seize mois après son vol initial, intervenu en...

0
Extrapolé et conçu en vue de remplacer le chasseur bombardier Vampire, le prototype du Venom désigné DH. 112, effectua son vol initial en septembre...
Passionné d'aéronautique et formateur en Web et PAO, il est le fondateur, en 1999, de l'encyclopédie de l'aviation militaire www.avionslegendaires.net. Administrateur et rédacteur en chef du blog, il vous fait partager ses avis et coups de coeur (ou de gueule) sur l'actualité aéronautique.