Sikorsky CH-37 Mojave

Sikorsky CH-37 Mojave


Fiche descriptive

Appareil : Sikorsky CH-37 Mojave
Constructeur : Sikorsky Aircraft
Désignation : CH-37
Nom / Surnom : Mojave
Code allié / OTAN :
Variante : HR2S-1
Mise en service : 1954
Pays d'origine : Etats-Unis
Catégorie : Hélicoptères
Rôle et missions : hélicoptère lourd de transport et d'assaut

Histoire

Sikorsky CH-37 Mojave :
un hélicoptère lourd et disgracieux

En 1950, le Department of Navy demanda à l’hélicoptériste Sikorsky de mettre au point un hélicoptère lourd de transport et d’assaut au profit des troupes de l’US Marines Corps. A cette époque, les Marines ne disposaient d’aucun hélicoptère réellement lourd à l’exception de quelques Piasecki HRP-1, la version embarquée de la fameuse « banane volante » si chère aux soldats français engagés en Algérie quelques années plus tard, dont le rayon d’action à charge maxi laissait grandement à désirer.

Les équipes de Sikorsky s’attachèrent donc à concevoir un appareil entièrement nouveau, toutefois le cockpit et sa partie vitrée furent empruntés au S-55, alias H-19 pour les militaires. Le nouvel hélicoptère, désigné S-56 dans la nomenclature constructeur, disposait d’une vaste cabine installée sous le cockpit, dans laquelle pouvait prendre place une vingtaine de soldats équipés, ou même du fret léger. Pour le chargement une double porte, dite en forme de coquille, était installée à l’avant de l’appareil. Une rampe inclinée et amovible permettait même au S-56 d’embarquer trois Jeep, ou un obusier tracté de 105mm et ses munitions et servants, ou bien encore poste médical avancé complet. La cabine disposait également d’un treuil pneumatique très puissant. Une porte latérale fut montée ainsi qu’un système d’accrochage et de largage des parachutistes.

La propulsion était assurée par deux moteurs en étoile Pratt & Whitney R-2800-54 à 18 cylindres d’une puissance unitaire de 1 900 chevaux. Chaque moteur était installé dans un volumineux carénage monté sur la partie haute du fuselage sur une large poutre. Les carénages en question faisaient également office de soutes pour les jambes principales du train d’atterrissage. Ce dernier se terminait par une roulette de queue orientable mais non rétractable. Les deux moteurs entrainaient un énorme rotor à cinq pales non articulées. Le prototype du Sikorsky S-56 réalisa son vol inaugural le 18 décembre 1953.

L’US Marines Corps décida de commander un lot de 55 appareils, sous la désignation de HR2S-1 Mojave. Durant la campagne d’essais, le S-56 réalisa plusieurs records, dont un en matière de charge sous élingue, avec une masse transportée de 6 010 kg à une altitude de 2 134 mètres en vol stationnaire d’une minute. Ce record réalisé en mars 1954 ne fut battu que huit ans plus tard par le prototype du Sikorsky CH-54.

Alors que les Marines recevaient leurs premiers HR2S-1, l’US Army de son côté passa commande pour 94 exemplaires identiques, désignés CH-37A. Ces appareils furent livrés en même temps. Marines et fantassins utilisaient leurs Mojave aussi bien pour des missions de transport de fret, que de troupes. Toutefois à une époque où le turbomoteur faisait son apparition, les deux moteurs en étoile des Mojave rendirent vite cet appareil assez impopulaire auprès des équipages appelés à voler dessus. Pourtant la critique ne semblait pas particulièrement fondée, tant les R-2800-54 étaient faciles d’entretien et surtout totalement adaptés à ce types d’appareils.

En 1956, l’US Navy passa commande d’une version profondément modifiée du Mojave, le HR2S-1W. Cet hélicoptère était en réalité un appareil de veille radar et de surveillance aéroportée. Pour ce faire la cabine avait été en grande partie tronquée afin d’installer le radôme fixe du radar AN/APS-25E. Deux appareils furent commandés et peints intégralement en blanc à l’exception du radôme, resté noir. Testé dès le début de l’année 1957, ils restèrent en service jusqu’en 1961. Jugés sous motorisés, trop lents, et disposant d’un plafond opérationnel trop bas, les HR2S-1W demeurèrent finalement sans suite. Ils ont été remplacés par le Grumman W2F, aujourd’hui connu comme E-2 Hawkeye.

En 1959, l’US Army renvoya ses CH-37A en usine afin de les moderniser, sans toutefois demander leur remotorisation avec des turbomoteurs. Cette amélioration concerna le blindage de l’appareil, mais aussi de nouveaux réservoirs auto obturants, et un rotor anticouple modifié. En sus des 92 appareils encore en état de vol, Sikorsky produisit huit hélicoptères supplémentaires. A cette époque, l’US Army disposait donc de 100 CH-37B. Ces appareils furent rapidement déployés en Asie du Sud-est. Trois ans plus tard, en 1962, lorsque le Department of Navy réaligna ses désignations sur celles du Department of Defence les HR2S-1 devinrent des CH-37C.

Au Vietnam, les Sikorsky CH-37B et CH-37C furent les premiers hélicoptères lourds employés pour soutenir les troupes américaines. Ils y subirent toutefois de lourdes pertes, notamment dus aux tirs provenant du sol. Dès 1966, les Mojave n’étaient plus employés dans la région que comme seuls grues volantes, l’assaut lourd étant repris par les Vertol CH-47A Chinook dans l’US Army et par les Sikorsky CH-53A Stallion pour les Marines. Avec leur capacité de levage, les CH-37 étaient des appareils idéaux pour la récupération des épaves d’avions et d’hélicoptères abattus. Finalement, les derniers CH-37 Mojave furent retirés du service en 1969.

Malgré un certain intérêt de la part de l’Iran et du Japon, le Mojave ne fut jamais exporté. Le Sikorsky CH-37 Mojave fut le dernier hélicoptère militaire américain construit en série avec des moteurs à pistons.

Photos

Caractéristiques techniques

Modèle : Sikorsky CH-37A Mojave
Envergure : 21.95 m (Diamètre du rotor principal)
Longueur : 19.58 m
Hauteur : 6.71 m
Motorisation : 2 moteurs en étoile Pratt & Whitney R-2800-54
Puissance totale : 2 x 1900 ch.
Armement : -
Charge utile : 26 soldats équipés ou 24 blessés ou 2450kg de charge interne ou 6010kg de charge sous élingue
Poids en charge : 14062 kg
Vitesse max. : 210 km/h à 2450 m
Plafond pratique : 3850 m
Distance max. : 250 Km (à masse maximale)
Equipage : 4
[...] Passez dans le comparateur...

Plan 3 vues

Plan 3 vues du Sikorsky CH-37 Mojave

Profil Couleur

Profil couleur du Sikorsky CH-37 Mojave

Vidéo

Actuellement aucune vidéo n'est disponible dans nos bases de données

A voir également

0
Le Mil Mi-1 est le premier hélicoptère soviétique à avoir été produit et utilisé en nombre. Son étude remonte à l’année 1947 où il...

0
Les années 70 furent marquées, niveau aéronautique, par l'arrivée des hélicoptères de combat américain Bell AH-1 et soviétique Mil Mi-24. De nombreux pays se...

0
L'US Marine Corps, souhaitant disposer d'un hélicoptère de transport d'assaut plus lourd et plus performant que le CH-46 Sea Knight, avec une rampe de...
Arnaud
Passionné d'aviation tant civile que militaire depuis ma plus tendre enfance, j'essaye sans arrêt de me confronter à de nouveaux défis afin d'accroitre mes connaissances dans ce domaine. Grand amateur de coups de gueules, de bonnes bouffes, et de soirées entre amis.