SPAD A2

SPAD A2


Fiche descriptive

Appareil : SPAD A2
Constructeur : Société Pour l´Aviation et ses Dérives
Désignation : A2
Nom / Surnom :
Code allié / OTAN :
Variante :
Mise en service : 1915
Pays d'origine : France
Catégorie : Chasseurs de la guerre 14-18
Rôle et missions : Chasseur et avion de reconnaissance

Histoire

SPAD A2 :
Des innovations infructueuses

De 1915 à 1918, la société SPAD (Société Provisoire des Aéroplanes Deperdussin devenue après le rachat par L.Blériot, Société Pour l’Aviation et ses Dérivés) conçut une vingtaine d’appareils qui devaient participer à l’effort de guerre. Parmi ceux-ci, le Spad A.

Cet appareil était un biplan « classique » dont l’hélice tractive entraînée par un moteur rotatif Le Rhône 9J de 80 ch était située entre le poste de pilotage et une nacelle faisant office de poste de tir. Cette configuration ne satisfaisait pas du tout ses utilisateurs qui la considéraient comme dangereuse, et qui mentionnaient la difficulté de communication entre les deux membres de l’équipage. De plus, si l’appareil effectuait un pylône à l’atterrissage, l’observateur mitrailleur se faisait écraser par le moteur dans sa frêle nacelle en contreplaqué. A peine cinq ou six exemplaires du A 1 furent mis en chantier avant que l’appareil ne soit remplacé par le A2.

La version A2 sortit en novembre 1915. Son train était modifié, son empennage horizontal également. Le moteur développait à ce moment 110 ch. Sa mitrailleuse pouvait a présent être manœuvrée horizontalement et verticalement. L’aviation russe acquit une soixantaine de ces avions sur la centaine d’avions commandés. L’armée de l’air utilisa peu cet appareil, et au 1er février 1916, seulement quatre de ces appareils étaient alignés en unités opérationnelles et cinq autres à l’inventaire, sans doute en unité d’entraînement.

Inspiré sans doute du A2, le SPAD A3 représentait une modification révolutionnaire : équipé de deux mitrailleuses dos à dos. Ceci suppose un dispositif de double commande mais aucun document n’atteste de son existence qui présentait sans aucun doute une géométrie fort complexe. De ce fait, chacun des deux membres de l’équipage pouvait être à son tour mitrailleur ou pilote. On a trace d’un modèle «C» de cette version embarquant un pilote, un mitrailleur avant et un mitrailleur arrière. Mais rien ne prouve qu’il ait été effectivement construit.

Le 22 février 1916, la version A4 fit son premier vol. Equipé de nouveau du moteur de 80 ch (sans doute suite aux problèmes dus au refroidissement du moteur de 110 ch) Il semblait être destiné à l’armée de l’air impériale russe qui en avait demandé dix. Un seul des exemplaires fut fourni à l’aviation militaire française. Cet appareil n’a pas accompli de faits d’arme d’importance et il ne peut pas être considéré comme un appareil ayant marqué son époque.

Pour terminer, un mot sur le SPAD SG1, dernière tentative de Louis Bechereau, concepteur de la série A de fournir un chasseur monoplace, le type G. Sur cet appareil, la nacelle du mitrailleur reprise sur tous les modèles A fut remplacée par une protubérance contenant un armement commandé à distance. Un prototype de démonstration fut fabriqué en partant d’un modèle A1, équipé de quatre canons de mitrailleuse factices. S’il n’a jamais existé avec armement réel, il serait le premier chasseur à armes multiples équipé de mitrailleuses fixes. Le SG1 sorti selon des sources françaises en avril 1916 et son nom n’a jamais été authentifié. Il était un chasseur équipé d’une mitrailleuse lourde unique, située dans la nacelle avant. Il était équipé de nouveau du moteur rotatif le Rhône développant 110 ch, d’une mitrailleuse Hotchkiss avec une bande de 1000 balles dans un panier à l’avant de l’hélice.

Photos

Caractéristiques techniques

Modèle : Spad A2
Envergure : 9.55 m
Longueur : 7.29 m
Hauteur : 2.60 m
Motorisation : 1 moteur à piston rotatif Le Rhône 9C
Puissance totale : 1 x 110 ch.
Armement : 1 mitrailleuse de 7.7mm
Charge utile : -
Poids en charge : 815 kg
Vitesse max. : 130 km/h
Plafond pratique : 3000 m
Distance max. : 3 Heure(s)
Equipage : 2
[...] Passez dans le comparateur...

Plan 3 vues

Plan 3 vues du SPAD A2

Profil Couleur

Profil couleur du SPAD A2

Vidéo

Actuellement aucune vidéo n'est disponible dans nos bases de données

A voir également

0
Peu avant le début de la Première Guerre Mondiale, Anthony Fokker débuta la construction de son premier avion, le Fokker Spin et ouvra une...

0
Un des chasseurs britanniques les plus prestigieux de la Première Guerre mondiale, le Camel, était conçu à partir du Pup. Le premier des trois...

0
Le D.H.2 fut le premier véritable chasseur du Royal Flying Corps. Cet avion équipa les premiers squadrons britanniques de chasseurs monoplaces. Il effectua son...
devoitine520
Pilote privé avion breveté en 1969...Engagement ALAT en 74, résiliation en 75... Accident moto en 81 entrainant la fin de la licence de pilote...