Sukhoï Su-2

Sukhoï Su-2


Fiche descriptive

Appareil : Sukhoï Su-2
Constructeur : Sukhoï P. O.
Désignation : Su-2
Nom / Surnom :
Code allié / OTAN :
Variante : ANT-51, BB-1
Mise en service : 1941
Pays d'origine : U.R.S.S.
Catégorie : Bombardiers avant 1950
Rôle et missions : Bombardier léger et avion d'appui tactique

Histoire

Sukhoï Su-2 :
en attendant l'Il-2 Sturmovik

Alors qu’il faisait partie de l’équipe de développement de Tupolev, Pavel Sukhoi conçut un bombardier monomoteur à aile basse désigné ANT-51. Les essais en vol de cet avion qui commencèrent en août 1937 furent décevants, mais Sukhoi continua de développer ce modèle de base après la création de son propre bureau d’études en 1939.

De cet appareil, trois prototypes furent construits et volèrent avec des moteurs différents, respectivement un M-87A de 950 ch., un M-87B de 1.000 ch. et un M-88. Le troisième modèle fut mis en production en 1940, sous la dénomination BB-1.

Ce bombardier léger monoplan était conçu avec une voilure basse très prometteuse. Cet avion de série avait un cockpit bien protégé par blindage, son équipage comprenait deux membres : un pilote et un navigateur/mitrailleur arrière. Sa soute interne pouvait contenir entièrement une charge de 600 kg de bombes. Cependant cette charge interne était, en général, limitée à 400 kg, les bombes ou roquettes RS-82 ou RS-130 restantes étant accrochées sous la voilure.

Début 1941, le moteur M-88B plus puissant commença à être monté sur cet appareil qui, à la suite du changement de désignation de aéronefs soviétiques, devint le Su-2. Durant la première partie de l’opération allemande Barbarossa contre l’U.R.S.S., le Su-2 fut assez largement utilisé, mais il était supplanté par les chasseurs de la Luftwaffe. Après qu’une centaine de machines ait été assemblée, des essais furent faits pour améliorer les performances en attendant que l’Ilyushin Il-2 Sturmovik soit disponible en quantité suffisante.

La protection de l’équipage fut renforcée, mais la majeure modification fut l’adaptation d’un moteur radial Shvetsov M-82 de 1.400 ch. qui devint le propulseur standard jusqu’à l’arrêt de la fabrication. Mais malgré le nombre d’exemplaires produits, ce nouveau moteur fut plutôt décevant. Car s’il améliorait les performances du Su-2 sur le papier, son poids supérieur (soit plus de 325 kg supplémentaires par rapport au premier prototype) modifiait les caractéristiques de vol de l’avion. Les pertes au combat continuèrent d’être importantes et le Su-2 fut retiré des unités opérationnelles à partir de 1942 et remplacé par des bimoteurs Pe-2 et Tu-2 Bat.

Le Su-2 à sa sortie est un bon avion d’appui tactique, maniable et convenablement blindé. Plusieurs fois remotorisé, il n’atteindra jamais des performances tout à fait satisfaisantes. Comme le Sturmovik remplissait mieux la même fonction la production stoppe durant la deuxième moitié de l’année 1942. Le Su-2 réalisa au final plusieurs types de missions : attaque au sol, reconnaissance, bombardement. Il fut construit à un peu plus de 870 exemplaires.

En 1941, un Su-2 doté d’un moteur radial M-90 de 2.100 ch. servit de banc d’essai sous la désignation Su-4. Un autre développement plus réussi fut l’avion d’attaque au sol Su-6, mais contemporain du fameux Il-2, il ne fut pas mis en production. En 1944, des essais de propulsion avec l’appoint d’une fusée Glushko RD-1-Kh3 furent aussi effectués sur un avion dérivé désigné Su-7.

Photos

Caractéristiques techniques

Modèle : Sukhoï Su-2
Envergure : 14.30 m
Longueur : 10.25 m
Hauteur : 3.75 m
Motorisation : 1 moteur Tumanskii M-88 B
Puissance totale : 1 x 1000 ch.
Armement : 5 mitrailleuses de 7.62 mm ShKAS
600 kg de bombes
Charge utile :
Poids en charge : 4375 kg
Vitesse max. : 455 km/h
Plafond pratique : 8800 m
Distance max. : 1200 Km
Equipage : 2
[...] Passez dans le comparateur...

Plan 3 vues

Plan 3 vues du Sukhoï Su-2

Profil Couleur

Profil couleur du Sukhoï Su-2

Vidéo

Sukhoi Su-2

A voir également

0
L’armée de l'air japonaise émit une spécification en février 1941 concernant un bombardier lourd tactique en vue de remplacer le Ki-49, et Mitsubishi ne...

0
Conçu en réponse à une spécification de l'US Army Air Corps publiée en 1938, la Glenn L. Martin Company proposa le bombardier d'attaque Model...

0
En 1938, dans l'intention de remplacer ses Junkers Ju-86 B3 et une partie de ses SAAB B 17, la force aérienne suédoise adressa aux...
Passionné d'aéronautique et formateur en Web et PAO, il est le fondateur, en 1999, de l'encyclopédie de l'aviation militaire www.avionslegendaires.net. Administrateur et rédacteur en chef du blog, il vous fait partager ses avis et coups de coeur (ou de gueule) sur l'actualité aéronautique.