Tupolev Tu-2 ‘Bat’

Tupolev Tu-2 ‘Bat’


Fiche descriptive

Appareil : Tupolev Tu-2 ‘Bat’
Constructeur : Tupolev A. N.
Désignation : Tu-2
Nom / Surnom :
Code allié / OTAN : Bat
Variante :
Mise en service : 1943
Pays d'origine : U.R.S.S.
Catégorie : Bombardiers avant 1950
Rôle et missions : Bombardier moyen

Histoire

Tupolev Tu-2 ‘Bat’ :
à l'ombre du Pe-2

Le Tu-2 fut sans doute l’un des meilleurs avions d’attaque de la Seconde Guerre mondiale, mais aussi le plus méconnu. Il trouve ses origines dans trois prototypes : l’ANT-58, propulsé par deux moteurs en ligne Mikouline AM-37 , l’ANT-59 quadriplace, avec un fuselage plus effilé et deux moteurs AM-37 et l’ANT-60, avec deux moteurs en étoile ASh-82. Le Tu-2 devait remplacer le Petlyakov Pe-2 qu’il surclassait largement, mais la fabrication du Pe-2 battait son plein et les Russes continuèrent à le produire en quantité plus importante que son soi disant successeur jusqu’en 1945. Le Tu-2 vola pour la première fois en août 1943.

Le projet initial portait sur la production d’un bombardier d’assaut rapide capable de transporter une charge de 2000 kg de bombes à une vitesse supérieure à 500 km/h. Le Tu-2 produit en série était équipé de deux moteurs en étoile ASh-82 ou ASh-82FNV de 1850 ch. Ce bimoteur quadriplace possédait une double dérive et un fuselage très aérodynamique qui lui donnait plus l’allure d’un chasseur lourd que celle d’un bombardier. Il était considéré comme un avion remarquable pour les pilotes russes car il était facile à manœuvrer, robuste, puissant et parfaitement adapté à ses missions. Par contre, il était plus lent que les chasseurs et que les bombardiers allemands.

Le Tu-2 donna naissance à plusieurs versions de série. Le Tu-2S, (le « S » signifiait « Serinyi » – de série) était moins puissant mais disposait d’une capacité d’emport de charge offensive plus importante et de tourelles de mitrailleuse ventrale et dorsale dotées d’une seule mitrailleuse au lieu de deux. Il fut mis en service à partir de septembre 1942, mais il resta dans l’ombre du Pe-2 jusqu’à la fin de la guerre, pour des raisons d’organisation de la production.

Les versions suivantes furent le Tu-2D, à long rayon d’action et le Tu-2R (ou Tu-6) de reconnaissance qui comportait une voilure plus importante ainsi qu’une dérive de taille supérieure. Le Tu-2Sh d’attaque au sol, fabriqué après guerre, reçu un canon supplémentaire de 37mm. Le Tu-2T était un bombardier torpilleur et le Tu-2U servait à l’entraînement des pilotes.

Le Tu-2 construit à plus de 3.500 exemplaires, continua sa carrière après la guerre, engagé notamment par les aviateurs Nord-Coréens entre 1950 et 1953. La Chine populaire reçut 100 Tu-2 qu’elle utilisa de nombreuses années. Beaucoup d’autres pays du Pacte de Varsovie furent équipés de ce bombardier rapide, la Pologne l’utilisa en nombre dans les années 50. C’est l’un des rares appareils fabriqués durant la seconde guerre mondiale à recevoir après guerre un code OTAN désigné « Bat ».

Photos

Caractéristiques techniques

Modèle : Tupolev Tu-2S
Envergure : 18.85 m
Longueur : 13.80 m
Hauteur : 4.25 m
Motorisation : 2 moteurs Shvestov Ash-82 FN
Puissance totale : 2 x 3700 ch.
Armement : 2 canons de 20mm
3 mitrailleuses de 12.7 mm
3000 kg de bombes
Charge utile : -
Poids en charge : 12800 kg
Vitesse max. : 550 km/h à 5400 m
Plafond pratique : 9500 m
Distance max. : 2000 Km
Equipage : 4
[...] Passez dans le comparateur...

Plan 3 vues

Plan 3 vues du Tupolev Tu-2  ‘Bat’

Profil Couleur

Profil couleur du Tupolev Tu-2  ‘Bat’

Vidéo

Actuellement aucune vidéo n'est disponible dans nos bases de données

A voir également

0
L’armée de l'air japonaise émit une spécification en février 1941 concernant un bombardier lourd tactique en vue de remplacer le Ki-49, et Mitsubishi ne...

0
Au début de 1938, l'Armée Impériale émit une directive concernant un bombardier lourd puissant, rapide et bien armé, capable de se passer de chasseurs...

0
Les opérations aériennes de la Première Guerre mondiale permirent de réaliser quelques-unes des avancées de l'histoire aéronautique militaire et de permettre d'améliorer des techniques...
Passionné d'aéronautique et formateur en Web et PAO, il est le fondateur, en 1999, de l'encyclopédie de l'aviation militaire www.avionslegendaires.net. Administrateur et rédacteur en chef du blog, il vous fait partager ses avis et coups de coeur (ou de gueule) sur l'actualité aéronautique.