FICHE DESCRIPTIVE

Appareil : Westland WG.30
Constructeur : Westland Aircraft Ltd.
Désignation : WG.30
Nom / Surnom :
Code allié / OTAN :
Variante :
Mise en service : 1980
Pays d'origine : Royaume-Uni
Catégorie : Hélicoptères
Rôle et missions : Hélicoptère de transport.

HISTOIRE

Westland WG.30 :
Le fiasco qui fragilisa Westland”

Dans le paysage des constructeurs d’hélicoptères l’industriel britannique Westland tient une place particulière. En effet malgré une production importante de machines celui-ci n’en conçut pas réellement beaucoup, la majorité étant des appareils développés initialement par Sikorsky ou McDonnell Douglas. Pour autant le constructeur sut concevoir ses propres machines dont l’une des plus mal connues est un appareil de transport construit à seulement quarante-et-un exemplaires de série et jugé par beaucoup comme un des plus mauvais hélicoptères de tous les temps : le Westland WG.30.

C’est au mois de décembre 1976 que les dirigeants et ingénieurs de Westland eurent l’idée de développer un hélicoptère de transport civil et militaire basé sur l’expérience acquise autour du WG.13 Lynx. L’idée de l’industriel britannique était notamment de contrer deux hélicoptères alors en cours de développement l’Aérospatiale SA.331 français et le Sikorsky S-76 Spirit américain.

Les designers britanniques s’inspirèrent alors des lignes générales du WG.13 pour concevoir leur futur appareil qui reçut la désignation de WG.30, cependant ils ne le baptisèrent pas. Pourtant extérieurement les premières vues d’artistes présentées au public en 1978 ne représentaient pas vraiment un gros Lynx, mais plutôt un appareil beaucoup plus anguleux et surtout nettement plus gros. Il faut dire que le cahier des charges du constructeur prévoyait que l’appareil puisse transporter quatorze passagers ou dix-sept fantassins armés et équipés suivant les versions. Cependant aucune ne fut prévue à ce moment là pour des missions militaires et/ou parapubliques de recherches et sauvetages en mer.

Extérieurement le Westland WG.30 se présentait sous la forme d’un hélicoptère civil et militaire de transport construit intégralement en métal. Sa propulsion était assurée par deux turbines Rolls-Royce Gem Mk-41-1 d’une puissance nominale de 1120 chevaux actionnant un rotor principal quadripale. Il disposait en outre d’un rotor anti-couple lui aussi à quatre pales. Le WG.30 possédait un train d’atterrissage tricycle dont les roues arrières se rétractaient en partie. Finalement outre son pilote et son copilote installés classiquement côte à côte le nouvel hélicoptère pouvait emporter douze passagers en configuration civile ou bien quatorze soldats équipés en configuration assaut et manœuvre.
C’est dans cette configuration que l’hélicoptère vola le 10 avril 1979.

Il fut proposé donc dans deux versions le WG.30-100 civil et le WG.30-300TT militaire. Ce dernier fut proposé en 1980 à la Royal Air Force, en dehors de tout marché britannique. Et à aucun moment l’aviation de Sa Majesté ne marqua d’intérêt pour cette machine. Les généraux britanniques étaient largement satisfaits de leurs Westland Puma HC Mk-1, la version locale de l’hélicoptère français éponyme. Westland approcha également l’Army Air Corps et la Fleet Air Arm sans plus de succès.

Sur le marché civil le Westland WG.30 ne réussit pas plus à trouver son public, et ce malgré une étonnante commande de la compagnie aérienne américain Pan-Am pour des liaisons d’affaire entre l’aéroport new-yorkais de JFK et le cœur de Manhattan. La majorité des WG.30 civils fut vendue au Royaume-Uni et aux États-Unis avec cependant quelques machines vendues en Inde.

Pour autant Westland développa le WG.30TT30 qui devait préfigurer une version de combat basé sur le principe du Lynx AH Mk-1. Pour cela le second hélicoptère de présérie fut renvoyé en atelier et doté d’un système d’emport pour huit missiles antichar TOW. Cependant jamais aucun tir ne fut réalisé car là encore l’hélicoptère ne correspondait à aucun marché, il était bien trop gros pour représenter une efficace machine antichar pour les militaires britanniques. Westland tenta alors une dernière carte avec l’UK Ministry of Defence : le remplacement des Bell Sioux HT Mk-1 et des Westland Scout AH Mk-1 utilisés pour l’entraînement basique et intermédiaire dans l’Army Air Corps. Mais ce rôle fut repris par quelques Westland Gazelle AH Mk-1 transformés.

Misant donc sur le marché civil en 1983 et 1985 Westland proposa deux sous versions : le WG.30-200 et WG.30-300 demeurés toutes deux sans suite. Ce dernier était d’ailleurs directement dérivé de la version militaire de transport. Ils ne dépassèrent pas l’état de présérie.

Finalement le programme WG.30 fut abandonné au début de l’année 1986 après la production de quarante-et-un exemplaires de présérie et de série, sans qu’aucun ne soit vendu aux militaires britanniques. Pis l’hélicoptère faillit causer la disparition définitive du constructeur. Il est d’ailleurs à l’origine de la célèbre affaire politico-financière dite «affaire Westland» dans laquelle se déchira le gouvernement Thatcher. En effet la première ministre britannique était favorable à une reprise des actifs de Westland par Sikorsky tandis que deux de ses ministres préféraient envisager une solution européenne avec l’aide d’Aérospatiale, d’Agusta, et de MBB. Une sorte de géant européen avant l’heure. Finalement le scandale explosa et l’un des ministres en question, Leon Brittan fut contraint à la démission. Mais l’«affaire Westland» entacha définitivement le gouvernement de la Dame de Fer.

Début 2018 il ne restait plus que trois Westland WG.30 encore en état de vol dans le monde. Cet hélicoptère mal pensé et finalement incapable de trouver son marché fut le dernier hélicoptère conçu et réalisé au Royaume Uni, avant que son constructeur ne fusionne avec l’industriel italien Agusta. Triste dernier hélicoptère !

PHOTOS

CARACTÉRISTIQUES TECHNIQUES

Modèle : Westland WG.30-100
Envergure : 13.31 m diamètre du rotor principal.
Longueur : 15.90 m
Hauteur : 4.39 m
Motorisation : 2 turbines Rolls-Royce Gem Mk-41-1
Puissance totale : 2 x 1120 ch.
Armement : aucun
Charge utile : 12 passagers
Poids en charge : 5443 kg
Vitesse max. : 240 km/h à 1150 m
Plafond pratique : 4500 m
Distance max. : 250 Km à charge maximale.
Equipage : 2
[...] Passez dans le comparateur...

PLAN 3 VUES

Plan 3 vues du Westland WG.30

PROFIL COULEUR

Profil couleur du Westland WG.30


Publicité

VIDÉO

Actuellement aucune vidéo n'est disponible dans nos bases de données