Yakovlev Yak-25 ‘Flashlight’

Yakovlev Yak-25 ‘Flashlight’


Fiche descriptive

Appareil : Yakovlev Yak-25 ‘Flashlight’
Constructeur : Yakovlev A.S. Design Bureau
Désignation : Yak-25
Nom / Surnom :
Code allié / OTAN : Flashlight
Variante : Mandrake
Mise en service : 1954
Pays d'origine : U.R.S.S.
Catégorie : Chasseurs de l'après-guerre
Rôle et missions : Chasseur-intercepteur

Histoire

Yakovlev Yak-25 ‘Flashlight’ :
le Vautour soviétique

Les responsables de l’Aviation du Front recherchèrent un appareil de combat capable de remplir des missions d’interception contre l’énorme flotte du Strategic Air Command, et ses escadrons de bombardiers conventionnels et nucléaires capable de frapper loin à l’intérieur du territoire russe. Et après une recherche acharnée les Soviétiques se dotèrent d’un appareil assez nouveau : le Yakovlev Yak-25.

Lorsque le cahier des charges fut connu trois avionneurs présentèrent des avant-projets : Lavotchkine avec son La-200, Mikoyan-Gurevitch et son I-320, et enfin Yakovlev qui amena son Yak-120. Rapidement les ingénieurs des trois constructeurs se heurtèrent à un mur technique considérable : intégrer le puissant radar Sokol dans l’avion. Toutefois celui ci n’avait jamais été prévu pour un chasseur.

Dès le départ le programme de Mikoyan-Gurevitch fut écarté et Moscou s’orienta vers le La-200 et le Yak-120. Malgré des qualités indéniables le prototype de Lavotchkine fut lui aussi rejeté et le Yak-120 fut sélectionné. Le premier prototype vola le 19 juin 1952 et l’appareil fut commandé en série à un peu plus d’un millier d’exemplaires sous la désignation de série de Yak-25.

Ce chasseur se présentait sous la forme d’un biplace monoplan à aile médiane en flèche de 45°. L’empennage cruciforme possédait lui aussi une flèche similaire. Doté de deux turboréacteurs Toumansky RD-9 d’une poussée unitaire de 2 600kg chacun installés dans des nacelles de voilure le Yak-25 disposait d’un train d’atterrissage original mais assez en vogue à l’époque, à savoir un train monotrace et deux balancines de bouts d’ailes. Son armement se composait de deux canons N37L de calibre 37mm dans des carénages d’intrados de fuselage. A la différence du Yak-120, le Yak-25 de série ne possédait pas le radar Sokol, celui ci ayant été remplacé par le Scan Three, jugé plus fiable.

Lorsqu’ils firent leur apparition en 1954 dans les rangs de l’aviation soviétique, les Yak-25 impressionnèrent l’OTAN qui voyait en eux des menaces importantes pour les flottes de Boeing B-47 Stratojet ou encore de Vickers Valiant B Mk-1 alors en service, et susceptible de jeter le feu nucléaire sur l’URSS. L’OTAN qui d’ailleurs affecta au Yak-25 le nom de code de Flashlight.

Bien que conçu au départ comme un chasseur dénué de missiles, un chantier permit aux alentours de l’année 1958 de doter quelques appareils du AA-2 Atoll, l’équivalent soviétique des premières versions du AIM-9 Sidewinder américain. Dans ce cas deux missiles étaient emportés sous voilure en sus des canons.

S’ils ne participèrent ni à la Guerre de Corée ni au Vietnam, les Yak-25 furent des acteurs importants de la Guerre Froide, défendant l’espace aérien de l’URSS face aux espions volants et aux bombardiers en maraude envoyés par l’Occident. Ils demeurèrent en service jusqu’au début des années 80 et furent définitivement remplacés par le MiG-25 Foxbat et les premiers MiG-29 Fulcrum.

Appareil méconnu, le Yak-25 présente une architecture très proche du Sud Ouest SO-4050 Vautour français, un appareil contemporain. Par la suite il donna naissance au prototype Yak-26 qui préfigurerait plus tard le bombardier Yak-28 Brewer.

Photos

Caractéristiques techniques

Modèle : Yakovlev Yak-25 Flashlight
Envergure : 11.00 m
Longueur : 15.66 m
Hauteur : 4.32 m
Motorisation : 2 turboréacteurs Toumanski RD-9
Puissance totale : 2 x 2600 kgp.
Armement : 2 canons de 37mm
2 missiles AA-2 Atoll
Charge utile : -
Poids en charge : 14000 kg
Vitesse max. : 1090 km/h à 5 000m en configurat
Plafond pratique : 13900 m
Distance max. : 3000 Km à masse maxi
Equipage : 2
[...] Passez dans le comparateur...

Plan 3 vues

Plan 3 vues du Yakovlev Yak-25  ‘Flashlight’

Profil Couleur

Profil couleur du Yakovlev Yak-25  ‘Flashlight’

Vidéo

Actuellement aucune vidéo n'est disponible dans nos bases de données

A voir également

0
Face aux performances décevantes de l'avion d'attaque I.Ae.24 Calquin, l'Instituto Aerotécnico initia dès 1946 la conception d'un appareil plus performant. La Fuerza Aérea Argentina...

0
Lorsqu'il fit son apparition en unité en 1944, le chasseur biréacteur britannique Gloster Meteor révolutionna l'aéronautique. Pour la première fois des jets allaient pouvoir affronter d'autres...

0
Comme de nombreux appareils des années 40, la conception du Hawker Sea Fury était le résultat de spécifications britanniques en temps de guerre destinés...
Arnaud
Passionné d'aviation tant civile que militaire depuis ma plus tendre enfance, j'essaye sans arrêt de me confronter à de nouveaux défis afin d'accroitre mes connaissances dans ce domaine. Grand amateur de coups de gueules, de bonnes bouffes, et de soirées entre amis.