Barnstormers ou Wingwalkers

Barnstormers ou Wingwalkers

0

Véritable figures de proue (aussi bien au sens figuré que propre) des cirques volants les Barnstormers étaient des acrobates qui dans les années 1920 amusaient les foules. Juchés sur les plans supérieurs de biplans, généralement des Avro DH.9 ou des Curtiss Jenny rachetés au lendemain de la Première Guerre mondiale, ils s’y tenaient debout, ou bien assis sur des chaises, quand ils n’essayaient pas tout bonnement d’y jouer au tennis. Le tout bien sûr pendant que l’avion volait. Les pratiquants de cette étrange utilisation de l’aviation furent aussi appelés « Wingwalkers » (littéralement les « marcheurs d’ailes »).

Alors de 1919 à 1929, année au cours de laquelle le barnstorming fut finalement interdit aux États-Unis, les Barnstormers s’en donnèrent à cœur joie. Ils étaient si populaires à l’époque que même Walt Disney les mit en scène dans un de ses cartoons où le pauvre Dingo jouait le rôle d’un barnstormer bien maladroit. Il faut dire que la pratique n’était pas sans danger. Plusieurs dizaines d’entre eux (et d’entre elles) se tuèrent lors de ces représentations. Les avions étaient en effet rarement renforcés pour ce type de vols et les accidents presque toujours tragiques.

Un nom ressort quand on s’intéresse aux Barnstormers, celui de Lilian Boyer, une jeune femme qui à l’âge de 20 ans devint une des plus célèbres de ces acrobates. C’est elle qui dura le plus longtemps, puisqu’elle pratiqua le barnstorming de 1921 à 1929, et ce sans presque aucun dommage corporel, si ce n’est une petite entorse à la cheville survenue en 1926 alors qu’elle répétait son numéro… au sol. Finalement, elle mourut en 1989 de sa belle mort à l’âge de 88 ans. Comme quoi le sport ça conserve.

Les actuels barnstormers ou wingwalker, ceux de Breitling, avec leur Stearman.
Les actuels Barnstormers ou wingwalker, ceux de Breitling, avec leur Stearman.

De nos jours la patrouille acrobatique Breitling, avec ses biplans Stearman, tente de faire revivre l’esprit des Barnstormers, mais dans une version édulcorée et nettement plus sécurisée. Mais pas moins impressionnante, ni dangereuse comme on a pu le voir récemment dans un crash mortel d’un Stearman « Wingwalkers » à Dayton.

Photos (c)  US Library of Congress & G. Pichon

Autres parties du dossier

Explorez l'ensemble du contenu du dossier...


Autres dossiers à consulter

0
Les logos des appareils français Voici une liste non exhaustive des logos des appareils français : Sud-Est SE.313 Alouette II Dassault-Breguet/Dornier Alpha Jet Dassault-Breguet Br.1050 Alizé Breguet...

0
Voilà un des épisodes les plus mal connues de l'histoire contemporaine. Cinquante ans après, beaucoup de zones d'ombre subsistent sur les motivations réelles de...

0
Comment cela fonctionne-t-il ? La détection acoustique est la science de l’utilisation du son destinée à déterminer la distance et la direction d’un objet. En...
Arnaud
Passionné d'aviation tant civile que militaire depuis ma plus tendre enfance, j'essaye sans arrêt de me confronter à de nouveaux défis afin d'accroitre mes connaissances dans ce domaine. Grand amateur de coups de gueules, de bonnes bouffes, et de soirées entre amis.