JATO ou RATO

JATO ou RATO

0

Quel est le point commun entre un Lockheed C-130 Hercules s’arrachant d’une piste dans une gerbe de flammes, un Boeing B-47B décollant durant la guerre froide, ou encore un drone cible Northrop BQM-74 ? Chacun de ces aéronefs a utilisé un propulseur secondaire appelé le JATO, pour Jet-Assisted Take Off.  Ce système est aussi nommé le RATO, pour Rocket-Assisted Take Off.

Il s’agit d’une série de petites fusées solidement fixés sur les côtés du fuselage ou bien sous l’intrados de voilure d’un avion, et qui lui apportent un surplus de puissance lors des phases de décollage. Les fusées JATO sont apparues pour la première fois en Allemagne nazie dans la deuxième moitié de la Seconde Guerre mondiale. Particulièrement utilisés durant la guerre froide, elles sont devenus plus rares de nos jours même si elles n’ont pas complètement disparues.

Fusées JATO fixées sous la voilure du Mirage IV-P exposé au Musée de l'Air et de l'Espace.
Fusées JATO fixées sous la voilure du Mirage IV-P exposé au Musée de l’Air et de l’Espace.

Photos (c) Arnaud Lambert.

Autres parties du dossier

Explorez l'ensemble du contenu du dossier...


Autres dossiers à consulter

0
Le propre d'un aéronef c'est de voler, ça chacun le sait. Mais avant de voler il doit s'affranchir de la gravité, c'est à dire...

0
Ecussons Escadrilles - Ecussons Avions - Ecussons divers Ecussons Escadrilles                                        ...

0
Amérique du Sud Argentine Bolivie Brésil Chili Colombie Equateur Guyana Paraguay Pérou Suriname Uruguay Venezuela
Arnaud
Passionné d'aviation tant civile que militaire depuis ma plus tendre enfance, j'essaye sans arrêt de me confronter à de nouveaux défis afin d'accroitre mes connaissances dans ce domaine. Grand amateur de coups de gueules, de bonnes bouffes, et de soirées entre amis.