Les marquages AEM

Les marquages AEM

0

Parfois dans certaines publications spécialisées vous entendez parler des marquages AEM sans forcément savoir de quoi il s’agit. D’où ce kézako. Il faut d’abord savoir que les trois lettres AEM se traduisent par Action de l’État à la Mer. Ce sont donc des marquages destinés à indiquer les navires et les aéronefs chargés de représenter l’action de la République Française sur les mers. Il peut s’agir de bâtiments et, d’avions ou d’hélicoptères, civils et/ou militaires.

Les marquages AEM prennent la forme de trois bandes obliques symbolisant le drapeau français. Ces bandes tricolores (bleue, blanche, et rouge) sont installées de manière à être clairement identifiables depuis les navires et/ou les embarcations de sauvetage. Elles sont particulièrement visibles sur la photo ci-dessus. L’une des missions premières des machines porteuses de ces marquages est en effet le sauvetage en mer. On y trouve également les missions de contrôle des zones de pêches, de lutte contre les pollutions maritimes, ou encore de surveillance et de respect des frontières maritimes.

Sur ce Dauphin SP les marquages AEM sont clairement visibles.
Sur ce Dauphin SP les marquages AEM sont clairement visibles.

Assez similaires à ceux existants depuis longtemps sur les navires et aéronefs de l’US Coast Guard, les marquages AEM existent en France depuis 2003. Sont concernés les Affaires Maritimes, les Douanes, la Gendarmerie Nationale, la Marine Nationale, la Police Nationale, et certaines unités de sapeurs-pompiers. Les policiers municipaux et volontaires de la SNSM en sont exclus, même si leur concours aux opérations est très souvent requis.

Photos © Marine Nationale.

Autres parties du dossier

Explorez l'ensemble du contenu du dossier...


Autres dossiers à consulter

0
Au regard de la rigueur affichée de l'actuel système de désignations aéronautiques américains, ou même de celui existant dans la marine américaine jusqu'en 1962,...

0
Pour un pilote de chasse en difficulté, tirer sur la poignée du siège éjectable, c'est souvent le dernier moyen de sauver sa vie. Depuis...

0
Aujourd’hui, c’est une petite histoire dans la grande que je me propose de vous raconter. Celle du projet d’établissement d’une base arrière américaine sur...
Arnaud
Passionné d'aviation tant civile que militaire depuis ma plus tendre enfance, j'essaye sans arrêt de me confronter à de nouveaux défis afin d'accroitre mes connaissances dans ce domaine. Grand amateur de coups de gueules, de bonnes bouffes, et de soirées entre amis.