Les premiers projets ADAV

Les premiers projets ADAV

0

Au milieu des années cinquante, bien des concepteurs d’avions avaient prévu que les nouveaux aérodromes de l’OTAN pourraient devenir des objectifs tentants pour les forces du pacte de Varsovie. Les longues pistes de béton sont toujours des cibles faciles pour les avions d’attaque ou les missiles. Or, si un avion pouvait décoller à la verticale, la piste deviendrait alors inutile et on éviterait ce genre de menace. Ces concepteurs présentèrent bien des projets de VTOL (Vertical Take-Off and Landing, ou A.D.A.V. avion à décollage et atterrissage verticaux) qui rencontrèrent des succès divers.

Le Hawker P.1127

Le projet qui eut le plus de succès a été présenté par un français, Michel Wibault. Sa solution était simple et attrayante. Le réacteur n’exercerait pas une poussée vers l’arrière de l’appareil ; au contraire, les gaz de la turbine agiraient sur quatre grands compresseurs, dotés chacun d’un réacteur pivotant. Ceux-ci dirigeraient la poussée du moteur avec un angle d’ouverture allant jusqu’à 90′, assurant ainsi la portance nécessaire à un décollage vertical et fournissant la traction pour un vol normal. Malheureusement pour Wibault, le projet ne suscita guère d’intérêt.

Par la suite, son idée fut reprise par l’entreprise Hawker, responsable de la cellule aviation et par Bristol fabriquant le moteur du même nom. Leurs recherches communes permirent la création du prototype P.1127 Kestrel qui effectua son premier vol en octobre 1960. Celui-ci ouvrit la voie au Harrier, premier avion opérationnel du monde avec une potentialité STOVL (Short Take-Off and Vertical Landing, décollage et atterrissage courts et verticaux).

Autres parties du dossier

Explorez l'ensemble du contenu du dossier...


Autres dossiers à consulter

0
Nouvelle infographie aéronautique d’avionslegendaires : Forces aériennes – Pearl Harbor, 7 déc. 1941. Ce mois-ci une représentation visuelle des forces aériennes en présence au moment de...

4
Durant la Première Guerre mondiale, nombre de volontaires canadiens servirent dans le Royal Naval Air Service britannique. Afin de contrer les incursions d’U-Boots allemands...

0
Voici quelques clichés qui illustrent l'opération de catapultage sur le porte-avions :
Passionné d'aéronautique et formateur en Web et PAO, il est le fondateur, en 1999, de l'encyclopédie de l'aviation militaire www.avionslegendaires.net. Administrateur et rédacteur en chef du blog, il vous fait partager ses avis et coups de coeur (ou de gueule) sur l'actualité aéronautique.